GP d'Abu Dhabi
Vendredi 30 Novembre
10h00
14h00
Samedi 29 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 1 Decembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 413
2 V.Bottas 326
3 M.Verstappen 278
4 C.Leclerc 264
5 S.Vettel 240
6 C.Sainz 96
7 P.Gasly 95
8 A.Albon 92
9 D.Ricciardo 54
10 S.Perez 52
11 L.Norris 49
12 K.Räikkönen 43
13 N.Hulkenberg 37
14 D.Kvyat 37
15 L.Stroll 21
16 K.Magnussen 20
17 A.Giovinazzi 14
18 R.Grosjean 8
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 739
2 Ferrari 504
3 Red Bull 417
4 McLaren 145
5 Renault 91
6 Toro Rosso 85
7 Racing Point 73
8 Alfa Romeo 57
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Nom Complet : Kimi Matias Räikkönen

Date et lieu de naissance : 17 Octobre 1979 à Espoo

Pays : Finlande

Période d’activité en F1 : de 2001 à 2009 puis depuis 2012

Ecuries :

            - Sauber Petronas (2001)
            - McLaren Mercedes (de 2002 à 2006)
            - Scuderia Ferrari (de 2007 à 2009 puis depuis 2014)
            - Lotus F1 Team (2012-2013)

 

Meilleur classement en Championnat du Monde :

Champion du Monde en 2007 (Scuderia Ferrari)
 

Palmarès en F1 : (au 01/01/14)

193 Grands Prix
Champion du Monde 2007
20 Victoires
77 Podiums
16 Poles Position
 

Palmarès avec la Scuderia Ferrari : (au 01/01/14)

52 Grands Prix
Champion du Monde 2007
9 Victoires
26 Podiums
5 Poles Position
 

Biographie :

Comme tout pilote de formule 1 qui se respecte, Kimi Räikkönen débute en Karting. A huit ans, le Finlandais fait ses premiers tours de piste, avant de découvrir la F1 en 2001, à seulement 21 ans. Celui que l’on surnomme désormais "Ice-man", rejoint l’équipe Sauber Petronas.

Pour sa première saison en pro, il finit dixième, un bon résultat pour un novice et impressionne tant et si bien qu'il est repéré par l'écurie Mclaren Mercedes et embauché par la suite. L’année suivante, l’écurie mise sur lui pour prendre la succession de son compatriote, Mika Hakkinen. Au cours de sa deuxième saison, il réalise de bons résultats, même s’il ne remporte pas de courses. "Raikko" finit la saison sixième et continue sa progression.

En 2003, il remporte son premier Grand Prix en Malaisie, et conclut l’année dauphin de Schumacher au classement de quelqueq points. La saison suivante est moins bonne, souvent trahi par sa mécanique McLaren perdant en fiabilité. En revanche en 2005, Kimi Räikkönen revient plus fort, remporte sept courses, toutes plus belles les unes que les autres mais finit une nouvelle fois deuxième, cette fois, derrière Fernando Alonso.

Sa saison 2006 n’est pas brillante, de nouveau la MPA-21 n'est pas compétitive et pas une seule course n'est gagnée. Le 10 septembre, sa carrière prend un nouveau départ. A l'issue du Grand Prix d'Italie, Michael Schumacher annonce sa retraite en fin de saison, et Ferrari intronise dans la foulée, l'embauche d’Iceman pour remplacer Schumi.

2007, Räikkönen débute chez Ferrari, il frappe fort d'entrée de jeu lors de la première course à Melbourne puisqu'il gagne avec la pole position et le meilleur tour en course. De suite il fut donné grand favori. Cependant, trahi à de nombreuses reprises par sa F2007, Kimi se voit perdre la tête du championnat et est vite distancé par Lewis Hamilton et Fernando Alonso chez Mclaren Mercedes. Alors qu'il comptait un écart de 26 points à la mi saison, Iceman domine enfin sa monoplace. Les choses s'arrangent à compter de Magny Cours, il revient petit à petit, grapille point par point et alors qu'il était le moins bien placé pour gagner le titre mondial, il effectue une course parfaite lors du dernier grand prix de la saison et gagne le championnat du monde avec un point d'avance sur Alonso et Hamilton mais avec 2 victoires en plus au compteur comparé à ses concurrents.

2008, Räikkönen est désormais le nouveau patron du paddock, mais suite à de nombreuses difficultés d'adaptation à la F2008 mais également à beaucoup de problèmes mécaniques, il ne fut plus en liste pour se succéder à lui même et termine le championnat à la 3ème position.

2009, c'est la douche froide. Ferrari a réalisé une monoplace totalement ratée incapable à la régulière de gagner une course. Räikkönen sauve la saison de Ferrari en remportant une victoire à SPA qu'il a été cherché au plus profond de lui. Néanmoins, la firme italienne a décidé de se séparer des services du Finlandais pour conserver Massa qui s'est blessé dans la saison et Alonso nouvelle recrue.

2010 et 2011, Räikkönen se lance dans le Championnat du monde des rallyes au sein du Citroën Junior Team et du Ice One Racing, où il termine dixième du championnat en 2010 et 2011. On l'apprendra plus tard, Ferrari l'avait payé pour qu'il ne revienne pas en Formule 1 durant une durée bien précise.

2012, Le grand retour ! Räikkönen signe chez Lotus et démontre qu'il n'a rien perdu de son talent en remportant une course difficile à Singapour. Il fut très régulier durant toute la saison, il a terminé toutes les courses dans les points sauf durant le Grand Prix de Chine durant lequel il a abandonné.

2013, Räikkönen poursuit dans son élan de 2012, toujours très régulier avec sa Lotus il remporte la première course de la saison en Australie devant son futur coéquipier chez Ferrari, Fernando Alonso. Il termine toutes les courses de la première partie de la saison dans les points, s'offrant ainsi un record de régularité. A partir de la Belgique cela se complique, des soucis mécaniques et une absence de performance à Monza lance une série difficile pour le pilote. Les tensions entre lui et l'équipe, qui ne l'a toujours pas versé son salaire, l'aide à faire le choix de quitter l'écurie pour rejoindre Ferrari.

Pour commencer sur de bonnes bases l'année 2014, Räikkönen n'a pas participé aux deux derniers grands prix 2013 afin de se faire opérer du dos. Connu pour son caractère glacial et son manque de communication, est ce que l'écurie arrivera à gérer à nouveau « Iceman », avec une complication supplémentaire : un champion du monde comme coéquipier, avec un caractère tout aussi fort.

Vie privée :

Kimi à un frère, Rami, qui pilotait également en F3 et en rallye. Il s’est marié en 2004 avec Jenni Dahlman, miss Scandinavie en 2000, dont il est en instance de divorce.

Gaëtan Campisi

Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.