GP d'Italie
Vendredi 6 Septembre
11h00
15h00
Samedi 7 Septembre
12h00
15h00
Dimanche 8 Septembre
15h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 284
2 V.Bottas 221
3 M.Verstappen 185
4 C.Leclerc 182
5 S.Vettel 169
6 P.Gasly 65
7 C.Sainz 58
8 D.Kvyat 35
9 A.Albon 34
10 D.Ricciardo 34
11 N.Hulkenberg 31
12 K.Räikkönen 31
13 S.Perez 27
14 L.Norris 25
15 L.Stroll 19
16 K.Magnussen 18
17 R.Grosjean 8
18 A.Giovinazzi 3
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 505
2 Ferrari 351
3 Red Bull 266
4 McLaren 83
5 Renault 65
6 Toro Rosso 51
7 Racing Point 46
8 Alfa Romeo 34
9 Haas 26
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : EXCLU : Affaire Briatore : La FIA fait appel !
EXCLU : Affaire Briatore : La FIA fait appel !
Le 11/01/2010
 à 15:04
La FIA a décidé de faire appel de la décision du Tribunal de Grand Instance de Paris qui avait fait annuler la sanction infligé à Briatore et Symonds, d'interdiction de paddock à vie pour le premier et de 5 ans pour le second.

Cette décision avait été rendu la semaine dernière, lors d'une action en justice lancé par Briatore contre la FIA qui estime être victime à tord d'une sanction sévère.

La justice française avec estimé que les sanctions infligés à Briatore et Symonds étaient trop sévère, bien que les deux hommes sont coupable.

Après de multiple discutions entre le Président de la FIA (Jean Todt) et ses collaborateurs, la Fédération a décidé de faire appel.

Un communiqué de la FIA déclare : "Le Président de la FIA a consulté le sénat de la FIA et les avocats concernant la décision du tribunal de grande instance de Paris, lors de sa session du 5 Janvier. Unanimement il a été convenu qu'il fallait faire appel.

Dans sa campagne électorale, cet été, le président de la FIA : Jean Todt et son équipe avait annoncé une refonte des procédures de sanction et de jugement afin de rendre le travail interne de la FIA plus claire. Les travaux sur cette question sont bien avancés, une fois en place, cela permettra de résoudre les questions actuelles. Néanmoins l'appel est justifié."


Toujours dans ce communiqué, la FIA estime que les sanctions pour Briatore et Symonds, pour tricherie et complot sont toujours d'actualité.

"En raison de l'appel, la décision du Conseil Mondial du Sport Automobile du 21 Septembre 2009 reste en vigueur.

Toutefois compte tenu de l'incertitude qui reine en fonction de cette affaire, les pilotes qui sont liés à Flavio Briatore et son système de management obtiendrons leur super licence malgré tout, c'est une décision de la FIA et de son sénat.

Le Président de la FIA et le Sénat de la FIA ainsi que le Conseil Mondial du Sport Automobile et ses fédérations prendrons les mesures nécessaire pour assurer l'intégrité pleine et la sécurité dans le sport automobile."
conclut le communiqué de Presse.

Information rédigée par : Alexandre Sterlé

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
14/09/2019 : 22:13 : Ferrari a fêté ses victoires à Maranello

15/09/2019 : 12:00 : Un oeil dans le rétro : la F2002

13/09/2019 : 15:00 : Le Grand Prix de Monza vécu par F1-Direct

12/09/2019 : 21:57 : Leclerc, le pilote N° 1 chez Ferrari ?

11/09/2019 : 22:21 : Vettel a perdu son instinct de tueur selon Berger

10/09/2019 : 19:21 : Ferrari s'inquiète pour l'avenir de la F1

09/09/2019 : 22:03 : La FIA ne voulait pas contrarier les tifosis à Monza, d’après Wolff

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.