GP de Chine
Vendredi 12 Avril
04h00
08h00
Samedi 13 Avril
05h00
08h00
Dimanche 14 Avril
08h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 68
2 V.Bottas 62
3 M.Verstappen 39
4 S.Vettel 37
5 C.Leclerc 36
6 P.Gasly 13
7 K.Räikkönen 12
8 L.Norris 8
9 K.Magnussen 8
10 N.Hulkenberg 6
11 D.Ricciardo 6
12 S.Perez 5
13 A.Albon 3
14 L.Stroll 2
15 D.Kvyat 1
16 R.Grosjean 0
17 A.Giovinazzi 0
18 G.Russell 0
19 R.Kubica 0
20 C.Sainz 0

P
Pts
1 Mercedes 130
2 Ferrari 73
3 Red Bull 52
4 Renault 12
5 Alfa Romeo 12
6 Haas 8
7 McLaren 8
8 Racing Point 7
9 Toro Rosso 4
10 Williams 0
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : GP du Mexique - Résumé de la course
GP du Mexique - Résumé de la course
Le 28/10/2018
 à 21:56

Pendant la préparation de course, les nuages se font parfois menaçants et les risque de pluie montent à une chance sur deux durant la course. Cette incertitude en ajoutant la grille surprenante, tout est réunis pour une course à suspens.

Les pilotes s’élancent pour le tour de chauffe, les Red Bull se placent sur la grille. Les feux s’allument puis s’éteignent. Les deux Red Bull prennent un mauvais départ. Hamilton en profite pour se mettre à leur portée. Vettel est coincé derrière. Au premier virage, Verstappen freine tard pour surprendre Hamilton qui est devant. L’anglais est intelligent et n’insiste pas. Derrière entre Bottas, Ricciardo et Vettel c’est chaud. Ricciardo s’en sort bien tandis que Vettel pousse un peu Bottas dehors …

Il y aura un petit accrochage entre Ocon et une Renault. Le Français y perdra une partie de son aileron avant. Une partie des débris iront dans la voiture d’Alonso. Cela occasionnera une obturation de l’entrée d’air de refroidissement … le moteur de l’espagnol n’y survivra pas et il devra rapidement arrêter sa voiture.

Les pneus de tout le monde se dégraderont très très rapidement. Graining sur l’avant-gauche et blistering sur l’avant-droit. C’est Hamilton qui sera le premier à souffrir et ravitailler. Bottas le suivra dans le même tour aux stands. Double arrêt parfaitement exécuté chez Mercedes. Ricciardo suivra le tour suivant puis ce sera au tour de Verstappen. Du coté Ferrari, on laissa Räikkönen en piste pour ralentir les autres et permettre à Vettel de filer un peu. Cependant, les pneus du Finlandais seront au bout du bout et il ne retardera pas très longtemps ses rivaux. Mais Ferrari fait un bon coup tout de même en ravitaillant. Hamilton, avec les pneus les plus durs du week-end, aura déjà un début de blistering alors que les Ferrari auront des gommes neuves. Et nous sommes au dix-septième tour sur … soixante et onze ! La course va être longue pour les pneumatiques.

À la mi-course, le moteur de Sainz rendra l’âme juste devant Verstappen. De quoi perturber le Néerlandais ? Non, mais un moteur Renault qui lâche alors qu’on a un moteur Renault, il a au moins dû prier pour que le sien ne fasse pas la même chose.

À la reprise, Ricciardo se fera surprendre par deux retardataires à la bagarre. Cependant, Vettel en profite pour doubler de manière autoritaire l’Australien ! Les pneus commencent à tous être en mauvais état pour beaucoup de pilotes et rares sont ceux qui ont deux trains de pneus super-tendres. Seul Verstappen en avait deux trains avant le départ de la course sur les six premiers.

Vettel reviendra sur Hamilton et les tours gagnés lors du premier arrêt se font ressentir car l’Allemand double aisément son rival au championnat. Cependant, Verstappen est quinze secondes devant … trop loin pour être rattrapé pour jouer la victoire.

Ricciardo reviendra également sur Hamilton et parviendra à le dépasser. L’anglais fera un plat sur son pneu sortira de la piste, Ricciardo en profitant pour le doubler.

Räikkönen fera la même chose sur Bottas. Le pilote Mercedes fera comme son coéquipier au même virage, un petit plat et une position de perdue au profit de son compatriote !

Vettel attaquera et reprendra presque 4 secondes à Verstappen. L’allemand décide de ravitailler, tout comme Hamilton. Verstappen suivra au tour suivant avec Bottas. Dans l’histoire, Vettel reprendra encore trois secondes à Verstappen, il en reste huit mais Ricciardo n’a pas ravitaillé et retient Vettel. Räikkönen ne ravitaillera pas non plus car il est plus rapide que les deux Mercedes … les flèches d’argent n’arrive pas à suivre le rythme !

Et là, c’est le drame ! Vettel ne parvient pas à trouver l’ouverture sur Ricciardo mais le moteur de l’Australien cède … Verstappen demandera rapidement si son moteur va bien et s’il faut réduire la puissance de son moteur.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée pour permettre aux commissaires aux abords de la piste d’agir en toute sécurité. Bottas sera le seul à ravitailler pour chausser des gommes neuves. Dans l’histoire, Vettel qui était à huit secondes de Verstappen, se retrouvera à 14 secondes  … le "sacrifice" de l’Australien aura permis au Néerlandais d’avoir un matelas confortable.

Verstappen remporte la course, Vettel termine deuxième et Räikkönen troisième. Hamilton en terminant quatrième est champion du monde 2018 ! Ferrari revient au championnat constructeur et tout n’est pas encore joué.

Pos Pilotes Ecuries Arrêts Diff
1 Verstappen Red Bull 2 +-.---
2 Vettel Ferrari 2 +17.316
3 Räikkönen Ferrari 1 +49.914
4 Hamilton Mercedes 2 +78.738
5 Bottas Mercedes 3 +1 tour
6 Hulkenberg Renault 1 +2 tours
7 Leclerc Sauber 1 +2 tours
8 Vandoorne McLaren 1 +2 tours
9 Ericsson Sauber 1 +2 tours
10 Gasly Toro Rosso 2 +2 tours
11 Ocon Stroll Team 2 +2 tours
12 Hartley Toro Rosso 2 +2 tours
13 Stroll Williams 2 +2 tours
14 Sirotkin Williams 1 +2 tours
15 Magnussen Haas 1 +2 tours
16 Grosjean Haas 2 +3 tours
  Ricciardo Red Bull 1 DNF
  Perez Stroll Team 2 DNF
  Sainz Renault 1 DNF
  Alonso McLaren 0 DNF

Voici les photos du week-end :



Information rédigée par : Alexandre Finet

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
23/04/2019 : 20:34 : Les pilotes et Binotto parlent de Bakou

23/04/2019 : 17:00 : Vers un deuxième Grand-Prix en Chine ?

22/04/2019 : 20:00 : Berger pense que Ferrari fait fausse route avec les consignes

20/04/2019 : 18:52 : Vettel est à son plus haut niveau

21/04/2019 : 12:00 : Un oeil dans le rétro : la 158

19/04/2019 : 21:27 : Pour Binotto, il n’y aura pas de changement à Bakou

18/04/2019 : 20:40 : GP d’Azerbaïdjan – Les pneus par pilote

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.