GP d'Abou Dabi
Vendredi 23 Novembre
10h00
14h00
Samedi 24 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 25 Novembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 408
2 S.Vettel 320
3 K.Raikkonen 251
4 M.Verstappen 249
5 V.Bottas 247
6 D.Ricciardo 170
7 N.Hulkenberg 69
8 S.Perez 62
9 K.Magnussen 56
10 C.Sainz 53
11 F.Alonso 50
12 E.Ocon 49
13 C.Leclerc 39
14 R.Grosjean 37
15 P.Gasly 29
16 S.Vandoorne 12
17 M.Ericsson 9
18 L.Stroll 6
19 B.Hartley 4
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 655
2 Ferrari 571
3 Red Bull 419
4 Renault 122
5 Haas 93
6 McLaren 62
7 Force India 52
8 Sauber 48
9 Toro Rosso 33
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Ferrari manque de mental selon Robert Doornbos
Ferrari manque de mental selon Robert Doornbos
Le 16/10/2018
 à 11:07

    Récemment, la rédaction vous a fait part des nombreux acharnements de la presse Italienne sur Sebastian Vettel et sur l'écurie au cheval cabré. Ces derniers ont été si virulents et relayés partout dans le monde, de sorte que Lewis Hamilton lui même a exprimé son souhait de calmer ces critiques. Il est vrai que de nombreuses erreurs ont été commises, et celles réalisées à Suzuka n'ont pas fini d'alimenter cette spirale négative. En ce sens, de nouveaux propos ont été récemment été entendus, notamment par l'ancien pilote titulaire (3 courses) et réserviste de Reb Bull, Robert Doornbos.


    Ce dernier a apporté son point de vue sur l'incident entre Sebastian Vettel et Max Verstappen survenu dans le virage de Spoon lors du Grand Prix de Suzuka. En effet, selon l'ancien pilote de Formule 1, le pilote Ferrari n'a pas été suffisamment patient pour porter son attaque : « Pourquoi a t-il était aussi gourmand ? C'est incompréhensible de se mettre dans une telle position, si proche de Max ». Pour Robert Doornbos, les mauvais choix opérés en course s'expliquent principalement par la nervosité qui règne dans l'écurie Italienne : « La guerre mentale a clairement été remportée par Lewis Hamilton et Mercedes. Dans les mauvais moments, il y a souvent un signe de panique chez Ferrari ». Il souligne alors que les conséquences ont été désastreuses en fin de saison : « Cela est allé très rapidement. Après 10 courses, il avait 8 points d'avance sur Hamilton et, 7 courses plus tard, il en a eu 67 de retard et c'est aujourd'hui terminé ».

    Il est difficile d'être en désaccord avec la conclusion formulée par l'ancien pilote Red Bull. Ferrari a apporté en Australie une voiture compétitive, capable de battre les Mercedes sur de nombreux circuits, ce qui ne s'est pas confirmé. Toutefois, les raisons de cet échec évoquées par Robert Doornbos semblent être un raccourci qui mérite une attention particulière. Le dépassement échoué lors du dernier Grand Prix était certes très risqué mais il était nécessaire. La mauvaise place occupée par Sebastian Vettel découlait d'une erreur de Ferrari lors des qualifications, mais la remontée du pilote Allemand était néanmoins impressionnante. Les Mercedes s'échappant progressivement, il était impossible pour Sebastian Vettel d'attendre une ouverture sécurisée pour doubler Max Verstappen. Ce dernier ne lui a d'ailleurs pas facilité la tâche, même si le virage de Spoon n'offre pas beaucoup de possibilités. De plus, de tels dépassements osés se font rares actuellement. Excepté Daniel Ricciardo, trop peu de pilotes tentent régulièrement des dépassements hors zone de DRS. Par conséquent est-il légitime de blâmer le pilote Ferrari pour avoir pris autant de risques ? Si ce dépassement avait connu un autre sort, beaucoup auraient déjà oublié son existence...

    Soulignons que beaucoup de spectateurs, mais aussi des professionnels de la Formule 1 insistent sur la faiblesse du mental affiché par Sebastian Vettel. Plus les saisons progressent dans le temps, plus cet aspect prend une place importante. Beaucoup disent que le pilote Allemand est donc moins fort que le pilote Anglais. Cependant de tels propos ne sont pas favorables à un regain de forme de la part de Sebastian Vettel. De nombreux pilotes s'attardent sur les nouvelles véhiculées par les médias, et ces considérations ne peuvent lui accorder la confiance nécessaire pour être compétitif. Il est sans rappeler que depuis l'arrivée du pilote Allemand dans l'écurie Italienne, celle-ci a puisé une nouvelle source de motivation la ramenant en haut du classement. D'autre part, il est possible de se poser la question de l'opportunité d'un tel débat. Les questions de fond sur la Formule 1 sont occultées au profit des choix opérés par les pilotes et écuries en course. Oui, Ferrari et ses pilotes ont commis des erreurs, mais elles sont partie intégrante de choix opérés dans une saison. Un championnat ne peut se gagner en assurant son pilotage ou sa stratégie, des risques doivent être pris tout au long des Grand Prix pour tenter d'engranger un maximum de points. Cette affirmation est d'autant plus vraie lorsqu'une écurie a accumulé des points de retard. Lewis Hamilton avait d'ailleurs déclaré que ces erreurs sont humaines et que la pression subie par les écuries favorisent ces mauvais choix.
Accordons tout de même un point à Robert Doornbos qui a tenu a préciser que : « Vettel doit être challengé et Kimi ne le fait pas. C'est pourquoi Ferrari met un jeune chien (Charles Leclerc) à ses cotés, et nous verront ce que cela donnera. C'est le temps d'un vent nouveau ».



Information rédigée par : Edouard Gustave

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
20/01/2019 : 18:43 : Lauda est sorti de l’hôpital

19/01/2019 : 21:25 : Mick Schumacher intègre la Ferrari Driver Academy

16/01/2019 : 22:16 : Les heures de départ des courses

15/01/2019 : 21:51 : Audetto n’est pas surpris du départ d’Arrivabene

14/01/2019 : 21:41 : Pour Vettel, Ferrari va prendre de bons pilotes pour le simulateur

13/01/2019 : 20:27 : Les puissances des moteurs à la fin de la saison 2018

11/01/2019 : 22:19 : Rosberg impatient de voir le duel Vettel - Leclerc

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.