GP d'Azerbaïdjan
Vendredi 27 Avril
11h00
15h00
Samedi 28 Avril
12h00
15h00
Dimanche 29 Avril
14h00
Classements 2018
P
Pts
1 S.Vettel 54
2 L.Hamilton 45
3 V.Bottas 40
4 D.Ricciardo 37
5 K.Raikkonen 30
6 F.Alonso 22
7 N.Hulkenberg 22
8 M.Verstappen 18
9 P.Gasly 12
10 K.Magnussen 11
11 S.Vandoorne 6
12 C.Sainz 3
13 M.Ericsson 2
14 E.Ocon 1
15 C.Leclerc 0
16 R.Grosjean 0
17 S.Perez 0
18 L.Stroll 0
19 S.Sirotkin 0
20 B.Hartley 0

P
Pts
1 Mercedes 85
2 Ferrari 84
3 Red Bull 55
4 McLaren 28
5 Renault 25
6 Toro Rosso 12
7 Haas 11
8 Sauber 2
9 Force India 1
10 Williams 0
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Formule 1 : GP de Chine - Course - Déclarations des pilotes et du team
GP de Chine - Course - Déclarations des pilotes et du team
Le 15/04/2018
 à 17:00

Ferrari avait fait une très bonne qualification et partait de la meilleure place ce matin pour la course. La première partie de course se passait correctement jusqu’à l’arrêt aux stands. A partir de ce moment-là, Ferrari a commencé à partir en déroute. Sur la fin de course, il y a eu des faits de course qui n’ont pas aidé les rouges même si Vettel n’est pas responsable de l’accident.

Vettel : « J'ai eu la chance de pouvoir terminer ma course. Après une collision comme celle que j'ai eue, je pense que nous aurions pu rester sur place. Évidemment, la chance, c’est que la voiture fonctionnait encore, même si l'équilibre avait disparu. Nous avons perdu la tête après l’arrêt aux stands et ce n'était pas l'idéal. Nous étions sûrs que nous serions ressortis en tête, mais nous ne l'avons pas fait. Le timing de la voiture de sécurité était mauvais pour moi et Valtteri, parce que nous n'avions aucune chance de réagir. Après cela, il était clair que Red Bull était plus rapide et je pense qu'il n'y avait aucune raison de résister quand Daniel m’a rattrapé, et la même chose s'est produite avec Max. Je lui ai donné de la place juste au cas où il aurait eu un peu bloqué ses pneus, mais il a eu un gros blocage et c'est pour ça que nous nous sommes percutés. Je pense qu'il a réalisé qu'il avait tort. Nous étions tous deux chanceux de continuer mais ce n'était pas nécessaire. Cependant, j'ai apprécié qu'il vienne me voir tout de suite après la course parce que c'est la façon de résoudre des choses comme ça, face à face. Mais évidemment, ce n'est pas le résultat que nous recherchions. »

Räikkonen : « C’était une course assez difficile et pas très agréable. Au début, j’ai bien démarré puis j’ai dû lever le pied, ce qui m’a coûté plusieurs positions. Après le changement de pneus, la voiture était bonne et mes ressentis aussi. A ce moment-là, nous étions de retour mais je ne pouvais pas voir les voitures à la fin de la ligne droite. La voiture de sécurité nous a aidés, car nous avions des pneus non usés à ce moment-là. Je dirai qu’elle nous a remises dans la course. En fin de compte, j’ai été assez rapide avec les médiums comparés à d’autres qui avaient des pneus similaires. C’était vraiment difficile de se rapprocher pour tenter de suivre les autres. Nous étions bien sûr plus rapides que Valtteri, mais quand vous vous rapprochez, cela devient plus difficile et vous perdez de la charge aérodynamique et plus encore sur ce type de circuit. Donc, je n’ai jamais réellement réussi à attaquer. Nous avons la troisième place aujourd’hui, mais quand vous commencez de la première ligne ce n’est pas le résultat idéal. Nous allons faire mieux la prochaine fois. »

Arrivabene : « Ce n’est pas le résultat que nous visions aujourd’hui en partant de la première ligne. Notre rythme de course n’était pas mauvais, mais c’est un grand prix où les variables ont fait la différence. Kimi est allé sur le podium tandis que Sebastian limitait les dégâts sur une voiture, qui, après la collision, n’était plus idéale pour se battre. Maintenant, il est temps de penser à Bakou et de garder la même détermination. »

 

Les photos du week-end :



Information rédigée par : Adrien Braem

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
24/04/2018 : 21:36 : GP d’Azerbaïdjan – Bakou vu par Pirelli

23/04/2018 : 09:00 : Ferrari aurait le moteur le plus puissant

22/04/2018 : 16:00 : Un œil dans le rétro : Carlos Reutemann

22/04/2018 : 09:57 : La FIA n’obligera pas Ferrari à corriger le problème de fumée de leurs moteurs

18/04/2018 : 21:59 : GP d’Azerbaïdjan – les pneus par pilote

17/04/2018 : 21:07 : Le groupe stratégique s’est réuni ce jour

16/04/2018 : 20:55 : La F1 s'est-elle enlisée dans une éternelle routine ?

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.