GP d'Azerbaïdjan
Vendredi 27 Avril
11h00
15h00
Samedi 28 Avril
12h00
15h00
Dimanche 29 Avril
14h00
Classements 2018
P
Pts
1 S.Vettel 54
2 L.Hamilton 45
3 V.Bottas 40
4 D.Ricciardo 37
5 K.Raikkonen 30
6 F.Alonso 22
7 N.Hulkenberg 22
8 M.Verstappen 18
9 P.Gasly 12
10 K.Magnussen 11
11 S.Vandoorne 6
12 C.Sainz 3
13 M.Ericsson 2
14 E.Ocon 1
15 C.Leclerc 0
16 R.Grosjean 0
17 S.Perez 0
18 L.Stroll 0
19 S.Sirotkin 0
20 B.Hartley 0

P
Pts
1 Mercedes 85
2 Ferrari 84
3 Red Bull 55
4 McLaren 28
5 Renault 25
6 Toro Rosso 12
7 Haas 11
8 Sauber 2
9 Force India 1
10 Williams 0
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Formule 1 : Un œil dans le rétro : Gilles Villeneuve
Un œil dans le rétro : Gilles Villeneuve
Le 18/03/2018
 à 21:45

A une semaine du premier départ de la saison 2018, F1-Direct vous donne l'opportunité de vous replonger dans le passé et de découvrir les hommes ayant fait la renommée de la Scuderia Ferrari. Et pour commencer, qui de mieux que ce pilote iconique des rouges : Gilles Villeneuve

C’est lors d’une course de Formule Atlantic en 1976 que Gilles se fit connaître du cirque de la Formule 1. Affrontant James Hunt sur le circuit de Trois-Rivières, ce dernier se dépêcha de conseiller le canadien auprès de son équipe, McLaren.

C’est donc à Silverstone, en 1977, au volant d’une vieille McLaren M23 que sa carrière en Formule 1 débuta. Qualifié neuvième, Gilles termina onzième et ce, malgré un long passage aux stands à cause d’une jauge défectueuse. Auteur de bons chronos, il sera tout de même remercié par l’écurie anglaise après leur manche à domicile. Mais son talent n’échappa pas à l’œil du Commendatore.

Claquant la porte de la Scuderia avant la pénultième course de la saison, Lauda laissa un siège vacant qu’Enzo Ferrari s’empressa de combler avec Gilles. Cette fin de saison 1977 ne lui sourit guère, victime d’une sortie de piste au Canada et d’un terrible accrochage au Japon. Sa Ferrari percuta la Tyrell à 6 roues de Peterson, effectua quelques cabrioles avant de terminer sa course derrière les barrières de sécurité, fauchant 2 spectateurs.

La saison 1978 n’est qu’un enchainement d’abandons mais ses résultats s’améliorent course après course. Troisième en Autriche, deuxième en Italie avant d’être relégué septième suite à un départ volé, Gilles finira par l’emporter lors de la dernière course, qui plus est, à domicile sur le tout nouveau circuit de l’Ile Notre-Dame.

En 1979, Villeneuve est rejoint par un nouvel équiper : Jody Scheckter. La Ferrari 312 T4 s’avére être la voiture la plus performante malgré une esthétique discutable. En s’imposant à Kyalami, Long Beach et Watkins Glen, le canadien fut un candidat sérieux pour le titre mais des consignes d’équipe en Italie l’obligèrent à laisser passer son équipier pour qu’il s’adjuge le titre pilote. Maigre consolation que le titre de vice-champion pour Gilles mais c’est surtout pour son style de conduite spectaculaire qu’il se fit repérer. A Zandvoort, le pneu arrière gauche de sa Ferrari éclata devant les stands et l’envoya en tête-à-queue. Mais, au lieu de rentrer calmement aux stands, Villeneuve continua de rouler vite et fort, arrachant toute sa suspension arrière gauche. Sa voiture détruite ne l’emmènera pas plus loin.

Mais c’est au grand-prix de France, sur le circuit de Dijon-Prenois, que son style de pilote émerveillera plus d’un téléspectateur. Alors que Jabouille mène la course, c’est la lutte pour la seconde place qui est au centre de tous les intérêts. Arnoux et Villeneuve nous livrent un duel historique, roues contre roues durant plusieurs tours, se touchant à plusieurs reprises mais sans aucun accrochage. Au final, Arnoux s’incline face à Villeneuve dans ce qui reste l’une des bagarres les plus serrées de l’histoire.

La saison 1980 fut des plus décevantes. Avec une voiture catastrophique, le canadien n’engrangera que 6 petits points sans réels coups d’éclat ou podiums. 1981 voit Ferrari rejoindre l’ère du turbo. La voiture est loin d’être la meilleure mais Villeneuve arrive à la faire triompher à Monaco ainsi que sur le sinueux circuit de Jarama en Espagne, au prix d’une course serrée où le top 5 est séparé par, à peine plus, d’une seconde !

Mais c’est à domicile que le canadien réalisa une nouvelle performance. Sous la pluie, un accrochage abima son aileron avant qui se détacha au fur et à mesure de la course. Mais, au lieu de réparer sa monture, Villeneuve continua d’attaquer, aileron avant à la verticale malgré sa vue obstruée. Finalement, son aileron se détacha et le pilote Ferrari termina troisième sans museau mais avec panache.

L’année suivante, les Ferrari sont favorites et Villeneuve est attendu pour décrocher son premier titre. Mais le début de saison ne pencha pas en faveur du canadien avec deux abandons et une disqualification lors des trois premières courses.

La course d’Imola vit un boycott des équipes FOCA et, après l’abandon précoce des deux Renault, la Scuderia monopolisait les deux premières places à domicile, Villeneuve devant son ami Pironi. Un panneau indiquant « slow » fut présenté aux deux pilotes, leur indiquant qu’il pouvait atténuer leur rythme pour préserver la mécanique tout en gardant les devants. En ralentissant, Villeneuve laissa Pironi se rapprocher et le dépasser. Pensant dans un premier temps que son équipier assurait le spectacle, le canadien compris rapidement que ce dernier lui volait la victoire. S’en suivit alors un duel acharné entre les deux voitures rouges mais Villeneuve dut s’incliner. La forte amitié liant les deux pilotes venait de voler en éclat en l’espace de quelques tours.

La course suivante à Zolder en Belgique, la tension n’était pas retombée. Alors quand Pironi obtint un meilleur temps provisoire que Villeneuve des qualifications, ce dernier fit tout son possible pour le battre. Dès cet instant, aucune source n’est sûre. La seule chose que l’on peut affirmer est que cette session de qualifications fut tragique. Villeneuve percuta de plein fouet la March de Jochen Mass ralenti. La Ferrari s’envola, se désintégra. Villeneuve en fut expulsé, il sera annoncé mort quelques heures plus tard. La Formule 1 venait de perdre l’un de ses pilotes les plus spectaculaires, si ce n’est le plus spectaculaire.

Aujourd’hui encore, les raisons de l’accident restent mystérieuses mais la fin, elle, ne changera pas. De nombreux hommages furent rendus à ce pilote au style si particulier, mais le plus beau, encore visible aujourd’hui, est bien l’inscription « Salut Gilles » sur la ligne de départ du circuit Gilles Villeneuve, auparavant circuit de l’Ile Notre-Dame.

Même s’il n’aura jamais soulevé la coupe de champion du monde, son fils Jacques s’en chargea en 1997 d'inscrire leur nom au palmarés de la F1 mais sans la fougue et la ténacité de son père.



Information rédigée par : Baptiste Douillard

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
24/04/2018 : 21:36 : GP d’Azerbaïdjan – Bakou vu par Pirelli

23/04/2018 : 09:00 : Ferrari aurait le moteur le plus puissant

22/04/2018 : 16:00 : Un œil dans le rétro : Carlos Reutemann

22/04/2018 : 09:57 : La FIA n’obligera pas Ferrari à corriger le problème de fumée de leurs moteurs

18/04/2018 : 21:59 : GP d’Azerbaïdjan – les pneus par pilote

17/04/2018 : 21:07 : Le groupe stratégique s’est réuni ce jour

16/04/2018 : 20:55 : La F1 s'est-elle enlisée dans une éternelle routine ?

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.