GP d'Abu Dhabi
Vendredi 24 Novembre
10h00
Essais Libres 1
14h00
Essais Libres 2
Samedi 25 Novembre
11h00
Essais Libres 3
14h00
Qualifications
Dimanche 26 Novembre
14h00
Course
Classements 2017
P
Pts
1 L.Hamilton 363
2 S.Vettel 317
3 V.Bottas 305
4 K.Raikkonen 205
5 D.Ricciardo 200
6 M.Verstappen 168
7 S.Perez 100
8 E.Ocon 87
9 C.Sainz 54
10 N.Hulkenberg 43
11 F.Massa 43
12 L.Stroll 40
13 R.Grosjean 28
14 K.Magnussen 19
15 F.Alonso 17
16 S.Vandoorne 13
17 J.Palmer 8
18 D.Kvyat 5
19 P.Wehrlein 5
20 M.Ericsson 0

P
Pts
1 Mercedes 668
2 Ferrari 522
3 Red Bull 368
4 Force India 187
5 Williams 83
6 Renault 57
7 Toro Rosso 53
8 Haas 47
9 McLaren 30
10 Sauber 5
Multimédia
          
Saison 2017

• Actualités
• Classements
• SF70-H
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Formule 1 : Des indiscrétions sur la nouvelle architecture du moteur Ferrari version 2016
Des indiscrétions sur la nouvelle architecture du moteur Ferrari version 2016
Le 15/12/2016
 à 16:26

L’année prochaine, les constructeurs pourront développer autant qu’ils le souhaitent leur moteur. Plus de jetons ou autres bizarreries de règlement empêchant le développement. De ce fait Ferrari et les autres motoristes peuvent réimaginer complètement leur moteur avant et pendant la saison.

Pouvoir totalement repenser un moteur pourra permettre plus de performance mais aussi de fiabilité car seulement 4 moteurs complets sont autorisés l’année prochaine. Une baisse de la consommation est également cruciale avec le règlement actuel. C’est un peu une course à la meilleure technologie qui se ré-ouvre sur le plan moteur.

Comme chaque année, des « indiscrétions » sortent des usines, certaines sont parfois de la spéculation mais d’autres sont parfois de vraies informations qui fuitent volontairement, ou pas. Une vraie guerre psychologique pour brouiller les pistes et induire les autres motoristes en erreur.

Il semblerait que Ferrari est fait un pas en arrière pour repartir sur la version 2015 de son moteur. Moteur qui était encore en 2016 chez Toro Rosso avec des résultats loin d’être ridicules. Rappelons qu’en 2015, seul Ferrari a pu battre Mercedes. Cette année, par contre Ferrari a connu plusieurs soucis de développement moteur. Du clipping et d’autres problèmes ont pendant la première moitié de la saison empêché Ferrari d’utiliser leur moteur à fond. L’architecture 2016 semblait prometteuse sur papier mais en piste s’est révélée compliquée à évoluer, à tel point que cela a permis à Red Bull/Renault de rattraper son retard sur Ferrari en piste.

Le moteur 2016 avait reçu plusieurs améliorations dont une augmentation de la pression de régulation du turbo, de 3,5 bars à 5 bars. Mais avoir une telle pression de suralimentation faisait apparaître des problèmes techniques de fiabilité, que se soit sur le turbo ou sur les accessoires qui l'entourent comme le MGU-H. En 2017, le moteur devrait revenir à des pressions disons normales, et aussi avoir le droit à une refonte du système de combustion. Le TJI, ou Turbulent Jet Injection, augmenterait la pression des combustions du moteur, de part une pression d'injection d'essence plus grande, de l'ordre de 500 bars, et aussi à l'aide d'une nouvelle bougie d'allumage qui serait pourvue d'un capot autour de son électrode pour avoir une pré-combustion dans le cylindre et permettre ensuite une meilleure propagation de la combustion elle-même. Il se pourrait aussi que pour une meilleure injection d'essence et une meilleure diffusion dans le cylindre, il soit utilisé une technologie de multi-injection, qui utiliserait plusieurs injecteurs par cylindre. Si on combine meilleure injection, meilleur allumage, meilleure combustion, on peut donc avoir plus de puissance avec le même envoi d'essence, ou alors une même puissance avec moins d'essence consommé, c'est ce que rechercherait Ferrari.

Le moteur 2015 avait aussi des inconvénients mais qui semblent moins gêner l’évolution puisque le concepteur en chef de la partie moteur, Lorenzo Sassi, a préféré repartir sur des idées du moteur version 2015.



Information rédigée par : Alexandre Finet

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
15/12/2017 : 09:00 : Arrivabene : « Ferrari doit adopter une attitude gagnante »

14/12/2017 : 08:45 : Sébastien Vettel n’ira pas en Formule E

14/12/2017 : 15:59 : Pirelli annonce les pneus pour les trois premières courses de 2018

13/12/2017 : 09:58 : Raikkonen ne juge pas Liberty Media, pour le moment !

12/12/2017 : 21:25 : Vettel n'a pas résisté à la pression, selon Hamilton

11/12/2017 : 22:20 : LA FIA confirme le calendrier 2018

09/12/2017 : 09:30 : Vettel prévoit d’être plus sage à l’avenir

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos Vidéos F1 - Dépannage Informatique 45 - F1 en Direct les lives - Actualités ferrari
Les partenaires : F1 - Formule 1 - Info F1 - Hebergement - actualité f1

2004 - 2015 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.