GP d'Abu Dhabi
Vendredi 30 Novembre
10h00
14h00
Samedi 29 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 1 Decembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 413
2 V.Bottas 326
3 M.Verstappen 278
4 C.Leclerc 264
5 S.Vettel 240
6 C.Sainz 96
7 P.Gasly 95
8 A.Albon 92
9 D.Ricciardo 54
10 S.Perez 52
11 L.Norris 49
12 K.Räikkönen 43
13 N.Hulkenberg 37
14 D.Kvyat 37
15 L.Stroll 21
16 K.Magnussen 20
17 A.Giovinazzi 14
18 R.Grosjean 8
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 739
2 Ferrari 504
3 Red Bull 417
4 McLaren 145
5 Renault 91
6 Toro Rosso 85
7 Racing Point 73
8 Alfa Romeo 57
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Bernie Ecclestone et Maurizio Arrivabene interviewés ensemble
Bernie Ecclestone et Maurizio Arrivabene interviewés ensemble
Le 04/09/2015
 à 22:30

Quand deux des plus influentes et franches personnalités de la Formule 1 s’assoient à la même table pour une conversation informelle avec comme sujet de discussion : leurs acteurs préférés, les interrogations de Vettel, Raikkonen et sa reconduction, ce qu’ils ont appris à leurs enfants et ce qu’ils souhaitent à l’autre …

 

Question : Maurizio, qu’avez-vous toujours voulu demander à M. Ecclestone?

Bernie Ecclestone (BE): Un moment, je vous prie. Appelez-moi Bernie, "Mr Ecclestone", c’était mon père et il est mort.

Maurizio Arrivabene (MA): Donc, je suis autorisé à demander ce que je veux ? Pas de limites ?

BE : Bien sûr. Que veux-tu savoir à propos de moi ?

MA: Bernie, si vous n’aviez pas votre métier actuel, qu’auriez-vous rêvez de faire ? Quel serait votre rêve ?

BE: Eh bien, je fais ce que je fais parce que je l'ai toujours été dans le monde de la course automobile. Avant, je faisais de la course de moto. J’ai toujours été dans ce genre de monde. Et plus tard - si je n'avais pas acheté Brabham  - je serais probablement encore un concessionnaire de voitures d'occasion. (rires)
 

MA: Un concessionnaire automobile ?

BE: Un concessionnaire de voitures d'occasion.

 

Q: Dans quelle mesure auriez-vous été un concessionnaire automobile ? Auriez-vous conquis le monde des voitures d'occasion ?

BE: Ha, j’avais fait une bonne affaire. J’aurais probablement demandé à devenir un concessionnaire automobile Ferrari – ce qu’ils n’auraient probablement pas pu me donner.

MA: Vous venez de mentionner votre intérêt sur les motos. Quelle a été votre machine préférée ?

BE: J’ai couru avec des Norton et AJS.

MA: Quelle est votre favorite ?

BE: J’ai couru en même temps que John Surtees. Il est devenu champion du monde - pas moi ! Donc, pas de véritable préférée ...

MA: Qui était votre coureur moto préféré ?

BE: Je pense à Barry Sheene - Je pense qu'il était tout un personnage. Tous les coureurs moto sont des personnages - comme les pilotes que nous avons en Formule Un.

 

Q: Bernie, savez-vous quand vous vous êtes assis sur une moto ?
BE: Ha, non. Il ya longtemps.

 

Q: Si vous échangiez vos emplois pendant un certain temps - l'homme le plus puissant de la F1 et le plus puissant dirigeant d’une équipe de F1 - à quoi cela ressemblerait-il ?

BE: Il  n’échangera pas son emploi avec moi - il me rejoindra !

MA: Arrêtez, arrêtez. Je pose les questions ici c’est mon rêve de vous posez ces questions ! (rires) Vous avez des  filles : à votre avis, quel est le conseil le plus important que vous avez donné vos filles ? Et ont-elles écouté ?

BE: Eh bien, leur maman était stricte avec elles et je suis sévère avec elles, et je pense que oui, elles ont écouté - et le font encore. Quels conseils avez-vous donné votre fille - Ai-je raison, elle a 24 ans ?

MA: Oui, 24 et vivant à Londres. Le conseil que je lui ai donné ? Ne faire confiance à personne complètement - à commencer par vous-même. Il y a une chose que je regrette vraiment : je lui ai promis de nombreuses fois quand elle était plus jeune que j'irais chercher à l'école, juste une fois - et je ne l'ai jamais fait. Elle a probablement oublié, mais je ne pourrais jamais. Cela me rend toujours un peu triste.

 

Q: Bernie, combien de fois êtes-vous en contact avec vos filles ?
BE: Très souvent.



Q: Bernie, vous avez souvent dit qu’Enzo Ferrari était une sorte d'inspiration pour vous. De quelle manière ?

BE: De bien des façons. Il était un bon revendeur de voiture d'occasion ! (rires) En plus d'être très orienté ingénierie, il était un bon entrepreneur. Je ne me souciais pas beaucoup du côté technique, mais de voir comment il faisait des choses, ce qui était plutôt éducatif. Le seul problème était qu'il ne pouvait pas parler anglais et je ne pouvais pas parler italien, donc nous avons toujours eu quelqu'un entre nous (pour traduire ndlr). M’a t-il donner des conseils ? Au lieu de dire: «Si j’étais vous, je ferais  ceci ou cela… » Il m'a laissé regarder - et  il m'a montré qu'il était un gars très intelligent dans la façon dont il a géré les choses. En y repensant, je pourrais probablement dire que j’étais impressionné par Enzo Ferrari et Colin Chapman. Colin était le même genre de gars. Et je toujours eu l'impression que M. Ferrari pensait de la même manière que Colin.

MA: Nous avons entendu beaucoup de choses au sujet de ces nouveaux types d'entrepreneurs – qui ont réussi à avoir une énorme entreprise en commençant dans un garage, par exemple : Steve Jobs. Quand je pense à l'histoire de Ferrari, il y a de nombreux parallèles : Enzo Ferrari a également commencé dans un garage à Modène - et il a construit une marque qui est un mythe aujourd'hui. Pour moi, la «vraie» Steve Jobs était Enzo Ferrari - l'histoire d'Apple est un «copier-coller» de l'histoire de Ferrari.

BE: M. Ferrari était la nouvelle génération à l'époque.

MA: Enzo Ferrari a également créé une façon moderne de marketing basé sur le désir. Dans Maranello, il y a des histoires de personnes qui ont dû attendre des jours pour récupérer leur propre voiture. La voiture était prête, mais intentionnellement Enzo ne leur a pas donné la voiture, juste pour augmenter leur désir - voilà ce que je veux dire par marketing basé sur le désir. Il avait une façon totalement nouvelle de la commercialisation d'un produit.

 

Q: En parlant de la nouvelle génération, Ferrari a éfféctué une transition sur une nouvelle génération depuis que Sebastian (Vettel) vous a rejoint. Certains disent que Ferrari n'a jamais eu un authentique team principal...

MA: Je vous remercie beaucoup pour les fleurs ! Eh bien, je me souviens très bien de la première fois que je rencontrais Bernie. Mon ex-patron John Hogan présentait en disant: «Vous passerez votre carrière en F1, il est donc préférable que vous le rencontriez pour le connaitre tout de suite» et il m'a donné un conseil : toujours être honnête et droit avec lui (Bernie ndlr), et ne pas essayer de mentir ou de se faufiler partout, car alors vous êtes «mort» !  Bernie a un grand sens de l'humour, et il est très simple. Et voilà comment nous avons communiqué depuis - droit, avec une pincée d'humour et avec nos pieds sur le sol. Je ne sais pas combien de temps je serai ici, mais ce que j’ai appris à l'époque m'a toujours bien servi. Et une chose que j’ai appris de ma fille : toujours faire les choses que vous pouvez faire. Prenez par exemple l'iPhone : elle dit, "Vous regardez le téléphone seulement pour vos e-mails» - mais c’est parce que je peux utiliser cette partie ...

BE: Donc, vous voulez faire croire que vous pouvez l'utiliser, mais vous ne pouvez pas - comme moi ! (rires)

 

Q: Bernie, vous êtes présent tout en haut depuis des décennies. Maintenant vous avez connu beaucoup de drames, alors que pour vous Maurizio, cette partie est récente pour vous. Comment faites-vous face à cela ?

BE: Ha, et quand il n'y a pas de drames, je les fais ! (rires)

MA: Je suis d'accord avec Bernie. Une partie du show est de créer un drame - et oui, Bernie est un magicien pour le faire. (rires) Comprenez que si tout est plat, vous perdez l’intérêt du public. Ceci est le divertissement - et une bonne partie du divertissement est le drame.

 

Q: Maurizio, saviez-vous que Sebastian (Vettel) a appelé Bernie pour obtenir des conseils avant de signer son contrat avec Ferrari ?

MA: Oui, je le savais. Sebastian (Vettel) me l'a dit.

 

Q: Bernie, pouvez-vous révéler les préoccupations de Sebastian quand il vous a consulté ?

BE: Pour sûr, l’une concernait son départ d’une équipe avec qui il a gagné 4 championnats. Vous avez tout gagné avec cette écurie et maintenant vous voulez partir ? Pas facile. Mais j’ai essayé de lui expliquer que vous avez ici une seule équipe qui se bat pour maintenir son niveau, et là vous avez une autre équipe qui va s’améliorer et innover. Cela est forcément un avantage.


MA: Maintenant, c’est à nouveau à mon tour de poser une question Bernie ! Bernie, vous avez rencontré tellement d’acteurs, chanteurs, politiciens. Dans ces trois catégories, pouvez-vous me dire qui vous a impressionné le plus ? Commencons avec un chanteur ...

BE: Leo Sayer.

MA: Pourquoi ?

BE: Je le connais très bien. Dans son apogée, il a été sensationnel.

MA: Acteur ou star de cinéma ?

BE: Laissez-moi réfléchir ... Al Pacino. Nous avons fait un film avec lui à la fin des années 70 - Bobby Deerfield.

MA: Politicien ?

BE: Mme Thatcher. Un dictateur.

 

Q: Bernie, quelle est votre proposition : Vettel va gagner un autre titre ? Si oui, quand ?

BE: Je pense qu'il aura du mal cette année, mais, bien sûr, il va gagner un championnat du monde avec Ferrari. Pas de doute à ce sujet.

 

Q: Pas si longtemps, vous avez dit que Lewis Hamilton est le meilleur champion de la F1. Pensez-vous que Sebastian va regagner l'amour des fans maintenant qu'il conduit pour Ferrari ?

BE: Oui, parce qu'il y a beaucoup de choses pour lui. Les gens aiment Ferrari. Et c’est grâce à cela qu'ils aiment toute personne qui conduit pour eux. Je pense que maintenant, il est de plus en plus dans une autre phase de sa vie - plus ouverte à bien des égards.

MA: Je peux le voir aussi dans sa communication avec l'équipe. Il est fantastique de courir pour Ferrari, mais cela signifie aussi beaucoup plus d'attention. Il peut également être une douleur quand vous réalisez que vous ne pouvez pas mettre toujours un sourire sur les visages de nos fans. Je ne sais pas comment Bernie voit cela, mais de toute façon Ferrari est la Formule Un. Nous avons fêté notre 900e Grand Prix en Belgique ...

BE: ... et c'est incroyable. Et je suis aussi là depuis le début !

MA: Bernie, je veux avoir votre opinion sur une autre chose : il y avait une enquête sur le pilote le plus populaire, et devinez quoi, c’était Kimi Raikkonen. Pas quelqu'un qui est trop charmant ou bavard ...

BE: ... peut-être parce que Lewis (Hamilton) doit être en haut depuis peu maintenant. Et peut-être que Kimi est si populaire parce qu'il est controversé à sa manière.

MA: Je dois mes propres idées sur la popularité de Kimi : il est un peu comme l'homme qui tombe en amour avec la fille qui l’ignore. (rires)

BE: Je serais ravi de voir Kimi gagner des courses. Il est un coureur propre.

 

Q: Etait-ce une bonne décision de Ferrari de le garder pour 2016 ?

BE: Oui. Et ce fut une manœuvre habile de Ferrari de l'annoncer quand ils l'ont fait. D'autres auraient annoncé le week-end de course - et il n’aurait pas donné la moitié de l'attention qu'ils ont obtenu. Alors il (pointant vers Arrivabene) comprend le business.

 

Q: Maurizio, imaginez Bernie est votre « fée » et vous accorde un souhait : que serait-il ?

MA: Nous assurer que nous gagnons le championnat dès que possible ! (rires)

BE: J’ai le même souhait que « fée » Maurizio. (rires)

Q: Toto Wolff et Christian Horner sont d'accord ?

MA: c’est un souhait, pas un contrat. (rires).



Information rédigée par : Alexandre Finet

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
01/12/2019 : 15:55 : Dernier Résumé : Le Gp d'Abu Dhabi

30/11/2019 : 23:45 : GP d'Abu Dhabi - Course - Suivez-la en direct !

30/11/2019 : 21:00 : PHOTOS HD - GP d'Abu Dhabi - Clichés de Samedi

30/11/2019 : 22:30 : GP d'Abu Dhabi - Les prévisions météos pour la course

30/11/2019 : 20:30 : GP d'Abu Dhabi - Déclarations des pilotes

30/11/2019 : 20:00 : GP d'Abu Dhabi - Le point sur les changements mécaniques.

30/11/2019 : 19:30 : GP d'Abu Dhabi – Le point sur les sanctions du jour

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.