GP du Japon
Vendredi 11 Octobre
03h00
07h00
Dimanche 13 Octobre
03h00
07h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 338
2 V.Bottas 274
3 C.Leclerc 221
4 S.Vettel 212
5 M.Verstappen 212
6 C.Sainz 76
7 P.Gasly 73
8 A.Albon 64
9 D.Ricciardo 42
10 S.Perez 35
11 N.Hulkenberg 35
12 L.Norris 35
13 D.Kvyat 33
14 K.Räikkönen 31
15 K.Magnussen 20
16 L.Stroll 19
17 R.Grosjean 8
18 A.Giovinazzi 4
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 612
2 Ferrari 433
3 Red Bull 323
4 McLaren 111
5 Renault 77
6 Toro Rosso 59
7 Racing Point 54
8 Alfa Romeo 35
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : GP d'Autriche - Vendredi : Conférence de presse de Mattia Binotto
GP d'Autriche - Vendredi : Conférence de presse de Mattia Binotto
Le 20/06/2015
 à 01:52

Mattia Binotto était ce vendredi en conférence de presse officielle de la FIA dans le cadre du Grand Prix d'Autriche pour répondre aux questions des journalistes présents sur place.

Ainsi, la situation difficile de Vettel ce week-end fut le premier sujet puis d'autres comme la consommation des moteurs, leur intérêt mais aussi un parallèle avec les 24 Heures du Mans ont été évoqués.

Question : Ce matin Vettel a eu des soucis liés au moteur et cet après-midi d'autres problèmes qui seraient liés à la boîte de vitesses, pouvez-vous expliquer ce qui est arrivé et si les deux soucis sont liés ?
Mattia Binotto :
"Les deux problèmes sont différents. Ce matin, ce n'était pas lié au moteur mais à la transmission à l'arrière de la monoplace. C'est quelque chose que nous avons analysé et nous pensons ne plus avoir ce souci ce week-end tandis que cet après-midi ce serait sur la boîte de vitesses, nous allons analyser et corriger le problème pour le reste du week-end."

Question : Il y a une relation entre les deux problèmes ?
Mattia Binotto :
"Non, il n'y en a pas."

Question : Au Canada, Ferrari a évolué son moteur mais de l'extérieur on ne peut pas vraiment évaluer le gains de ces améliorations en particulier avec la pénalité de Vettel. Pouvez-vous nous dire un peu ce que vous attendez ce week-end ici et s'il y a d'autres améliorations ?
Mattia Binotto :
"Tout à fait, au Canada nous avons eu une évolution sur l'unité de puissance en utilisant quelques jetons, ce que le règlement autorise et c'est une étape en termes de performances pour le moteur. Evidemment, nous avons les télémétries pour vous confirmer que les spécifications du moteur correspondent avec ce qu'on attendait. Comme vous l'avez dit, nous avons eu des soucis au Canada avec les qualifications de Vettel et c'était donc difficile d'évaluer la performance globale de la voiture. C'est la première fois de la saison que nous n'étions pas sur le podium, donc nous ne pouvions pas être heureux de cette performance mais en regardant les données, il semble que notre rythme n'était pas si mal et que nous sommes proches de ce qu'on pouvait penser avoir. Ce week-end devrait nous donner d'autres indications et nous espérons démontrer ce que nous sommes capables de faire."

Question : Pensez-vous à utiliser un troisième pilote le vendredi matin ? Pensez-vous qu'il y a une explication technique pour procéder à ce genre de changement ?
Mattia Binotto :
"Je ne pense pas que techniquement ce soit un avantage. Tant que vous avez de bons pilotes dans la voiture qui savent l'utiliser, c'est le plus important pour avoir des évaluations réelles sur le plan technique. Néanmoins, ce n'est pas tout. En effet, nous devons penser aux jeunes pilotes et les faire évoluer et je pense que c'est une grande opportunité pour eux. Quand vous avez une équipe, vous devez gérer le plan technique mais aussi le sportif, les pilotes, le personnel, les techniciens, c'est l'équilibre général qui compte. C'est effectivement un point à envisager."

Question : Les fans se plaignent souvent que les pilotes sont trop guidés à la radio. Actuellement avec tous les systèmes, sans la radio ce serait difficile pour eux. Pensez-vous qu'il serait possible de reprogrammer les données qui leur sont affichées pour qu'ils puissent être plus autonomes sans aucune aide extérieure ?
Mattia Binotto :
"Le côté consommation de carburant est bien plus complexe que dans le passé et il y a beaucoup de choses à faire. Beaucoup de gens regardent la télémétrie pour gérer la situation dans son ensemble et nous essayons d'optimiser les performances de la voiture mais dans le passé la dimension n'était pas si intense, les choses étaient plus simples. Néanmoins, il y avait à l'époque déjà énormément de conversations radio pour gérer les virages, les sorties etc ... Je pense qu'il n'y a pas plus de communication que dans le passé. Mais quand vous essayez de gérer la complexité de l'unité de puissance, vous ne faites pas autre chose qui était fait dans le passé, vous ne pouvez pas vous arrêter, c'est une question générale d'optimiser l'ensemble des choses pour s'améliorer."

Question : Il y a beaucoup de débat pour savoir si la nouvelle technologique est bénéfique pour le sport. Pensez-vous que l'hybride a été bénéfique pour la F1 ? Est-ce quelque chose qui sert pour les voitures de route ?
Mattia Binotto :
"Il y a certainement un intérêt pour les voitures de route car je pense que c'est l'avenir des moteurs pour la consommation ainsi que l'efficacité. L'ensemble de ces systèmes que nous réalisons pour la F1 est assez impressionnant à l'heure actuelle et je peux vous dire que nous en répercutons des choses sur les voitures de route. Je pense que c'est une bonne chose pour la F1 et il y a encore beaucoup à faire. Nous parlons de l'efficacité globale de nos moteurs, les voitures de route sont à 30% de ce que nous utilisons et nous pourrions en reporter jusqu'à 40% de l'efficacité globale du moteur. Je pense que c'est une technologie importante et je pense que c'est très bien pour les voitures de route mais aussi pour la F1."

Question : Votre marque est-elle en faveur du système des jetons ou regrettez-vous maintenant avec le recul face à la complexité de la logistique de la gestion de ce système ?
Mattia Binotto :
"Ferrari était pour. Nous sommes en faveur car nous savions que nous étions en retard sur nos principaux concurrents et que pour nous cela représente une occasion pour développer en continu et revenir sur eux. Nous ne le regrettons pas et nous avons encore des jetons à utiliser. Nous sommes très satisfaits de cela car nous accomplissons ce que nous voulons faire et nous pensons qu'il y a encore de la place à l'amélioration. Nous avons encore un écart vis-à-vis de nos principaux concurrents mais nous savons que nous progressons vraiment bien et encore une fois nous n'en sommes même pas au milieu de la saison et il reste des jetons à exploiter, je suis très satisfait de ce que nous avons encore à faire."

Question : Nick Chester de Lotus dit que les monoplaces d'aujourd'hui seraient capables de rouler en course d'endurance de 24 heures à condition d 'avoir le carburant et les pneus en conséquence. Êtes vous d'accord avec cela ? Si oui, pensez-vous que c'est un message positif à propos de ceux qui considèrent la F1 comme une course de sprint ?
Mattia Binotto :
"Compte tenu de ce que nos moteurs et unité de puissances sont aptes à faire, concernant la distance du Mans, je pense que nous n'en sommes pas là et que donc oui c'est possible de le faire."

Question : Vous avez évolué votre moteur avec des jetons au Canada, Mercedes l'a fait aussi mais sans jeton. Pensez-vous réduire l'écart avec Mercedes ?
Mattia Binotto :
"C'est difficile de juger la différence entre les moteurs car finalement vous jugez sur la différence entre les voitures. Nous savons ce que nous avons fait, mais nous ne pouvons pas savoir ce qu'a fait Mercedes. Donc il est vrai que nous avons dépensé des jetons pour la performance, ce qui nous a permis de faire un vrai pas en avant sur la performance tandis que Mercedes n'a pas utilisé de jetons en tentant de résoudre des problèmes de fiabilité. Donc ces changements sont uniquement dans le but de fiabiliser le moteur. Désormais ce qu'il est possible de faire est de comparer les données GPS des différentes voitures pour comprendre les différents profils liés à l'accélération et d'en extraire des informations. Mais par rapport à l'année dernière, nous avons bien réduit l'écart. Nous nous basons sur des statistiques et c'est difficile d'avoir une vraie information sur les valeurs sur un tour avec une seule comparaison. Mais nous pensons comprendre la situation et nous rapprocher course par course et voir les résultats qui vont dans notre direction ou une autre. Après le Canada, Mercedes était encore devant nous mais moins qu'avant."

Question : Est-ce possible d'avoir des moteurs à 1000 cv sans augmenter la quantité de carburant à bord des monoplaces ?
Mattia Binotto :
"Dans le court terme ce sera vraiment difficile mais dans le long terme cela pourrait être réalisable donc je pense que sans même toucher sur le carburant nous pourrions y parvenir mais si on augmentait le débit en carburant ce serait plus simple car on augmenterait la performance globale du moteur et cela influerait sur l'évolution positive de l'image de la F1."

Voici les photos du week-end :



Information rédigée par : Alexandre Sterlé

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
14/10/2019 : 22:10 : Briatore pense que Ferrari doit désigner Leclerc comme premier pilote

13/10/2019 : 18:00 : GP du Japon - votre note de la course ?

13/10/2019 : 14:00 : GP du Japon – Le point sur les sanctions du jour

13/10/2019 : 15:00 : GP du Japon - Classements des championnats

13/10/2019 : 12:00 : GP du Japon - Course - Les statistiques

13/10/2019 : 09:15 : GP du Japon – Réaction à chaud de Vettel

13/10/2019 : 16:00 : GP du Japon - Course - Déclarations des pilotes et du team

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.