GP d'Abu Dhabi
Vendredi 30 Novembre
10h00
14h00
Samedi 29 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 1 Decembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 413
2 V.Bottas 326
3 M.Verstappen 278
4 C.Leclerc 264
5 S.Vettel 240
6 C.Sainz 96
7 P.Gasly 95
8 A.Albon 92
9 D.Ricciardo 54
10 S.Perez 52
11 L.Norris 49
12 K.Räikkönen 43
13 N.Hulkenberg 37
14 D.Kvyat 37
15 L.Stroll 21
16 K.Magnussen 20
17 A.Giovinazzi 14
18 R.Grosjean 8
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 739
2 Ferrari 504
3 Red Bull 417
4 McLaren 145
5 Renault 91
6 Toro Rosso 85
7 Racing Point 73
8 Alfa Romeo 57
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Papier d'angle : Ferrari et la F1, une nouvelle approche, de nouvelles ambitions
Papier d'angle : Ferrari et la F1, une nouvelle approche, de nouvelles ambitions
Le 02/04/2015
 à 09:07

La victoire de Ferrari en Malaisie est tombée comme une surprise, personne ne l'avait réellement prédite si ce n'est Vettel après les qualifications "Nous pouvons gagner demain" ou bien encore Helmut Marko qui avait parié sur Sebastian Vettel.

Dans les grandes lignes, nous vous invitons à découvrir ce qui a évolué entre la F14-T et la SF15-T qui pourrait expliquer un tel regain de forme en seulement quelques mois de pause hivernale.

1) Des nouvelles suspensions :
Ferrari a beaucoup travaillé sur ce domaine qui était sans doute le plus pénalisant pour Kimi Raikkonen qui n'arrivait pas à se faire avec le système de la F14-T. La monoplace était imprévisible en entrée de virage et lors des processus de freinage. Rory Byrne, le génie de l'époque Todt/Brawn a mis sa retraite en pause pour revenir à Maranello aider les hommes de la Rosa. Il a modifié avec l'équipe châssis la géométrie des triangles, les transversales de tractions. La voiture est franche sur ses réactions et Raikkonen confirme qu'il y a une grande amélioration sur ce domaine.

2) Les chefs des 2014 écartés, une nouvelle approche :
En seulement un an, Stefano Domenicali a été mis à l'écart, Marmorini pour les moteur, Fry qui était le directeur technique, Neal Martin responsable stratégique ainsi que Nikolas Tombazis designer. Tous ces hommes ont été remplacés par des ingénieurs ayant pour objectif la prise de risque et la recherche de performance.

3) Vettel et son vent de fraîcheur :
Une équipe ne peut gagner sans donner les mérites à qui de droit. Vettel est impliqué dans le projet Ferrari à 3000% et Ferrari avait besoin d'un tel changement puisque Fernando Alonso, usé de ne pas gagner avec Ferrari, avait besoin d'un nouveau projet tout comme la Scuderia Ferrari avait besoin de fraîcheur.

4) Une nouvelle direction :
Arrivabene et son expérience de la F1 remplace Mattiacci, Marchionne remplace di Montezemolo, les plus hauts postes ont donc subi des changements eux aussi pour optimiser la nouvelle approche et faciliter la transition. Selon plusieurs études, les salariés (en général) sont plus à l'écoute lorsque des nouveaux patrons sont en place que lorsque des anciens restent et tentent de restructurer une équipe après tant d'années de défaites.

5) Evolution logiciel et moteur :
Un nouveau logiciel a été mis en place, il permet au moteur une meilleure "drivability", il se montre plus poussé et efficace et apporte un gain net en performance. Le moteur mieux exploité délivre plus agilement sa puissance. Le gain réel estimé est de 60 à 80 cv ce qui permet à Ferrari d'avoir l'ambition d'atteindre les performances du moteur Mercedes en cours de saison.

De plus, une évolution nette est visible, celle de la consommation. Lorsqu'un moteur consomme trop, un voyant rouge se met à clignoter à l'arrière d'une monoplace, sur la F14-T il s'enclenchait, très (trop) tôt. Ce n'est plus le cas désormais, un écart de 0,5 % de consommation a été constaté en Malaisie en faveur des Mercedes.

Ferrari a également changé d'approche sur le moteur, un turbo bien plus gros et l'expertise d'une entreprise autrichienne a été un énorme plus dans le développement du nouveau package de l'unité de combustion.

6) Evolution sur la partie électrique :
Avec le recrutement de deux experts du MGU H et MGU K de chez Mercedes, Ferrari voulait là aussi optimiser l'unité de puissance. Ainsi, les capacités des batteries ont été revues et de nombreux autres changements dont les caractéristiques n'ont pas été connues ont été réalisés.

7) Une gestion des pneus parfaite :
La SF15-T n'est pas sans rappeller la Lotus de 2011 et celle de 2012 qui étaient incroyablement conservatrices de leurs pneus. En plus de cela, elle montre des performances plus qu'honorable, ce qui lui permet de viser à la régulière des bonnes positions. La gestion des pneus Pirelli qui fut un problème pour Ferrari jusqu'en 2014 ne semble plus l'être au regard des deux premières courses.

8) Un renforcement stratégique :
Cuquerella et Rueda sont deux ingénieurs qui ont été affectés au département du garage virtuel à Maranello. Ce garage dispose des données en direct du circuit et prend des décisions en retrait, avec une pression réduite et un oeil extérieur. L'objectif est la prise de risque et limiter l'erreur. A Sepang, le choix de conserver Vettel en piste fut le bon et à aider la firme italienne à jouer la victoire.

9) Un développement mécanique continue :
Ferrari ne se satisfait pas de la situation actuelle, l'écurie souhaite augmenter son niveau de performance et il se dit que la marge de progression de la SF15-T est encore grande. Le motoriste italien a encore 10 jetons de développement sur son moteur contre 7 pour Mercedes. Ferrari compte procéder à trois grosses évolutions moteur au cours de la saison.

Les premiers échos parlent d'une évolution à Barcelone, une autre au Canada et la dernière de la saison vers la Hongrie.



Information rédigée par : Mathias Berthault

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
01/12/2019 : 15:55 : Dernier Résumé : Le Gp d'Abu Dhabi

30/11/2019 : 23:45 : GP d'Abu Dhabi - Course - Suivez-la en direct !

30/11/2019 : 21:00 : PHOTOS HD - GP d'Abu Dhabi - Clichés de Samedi

30/11/2019 : 22:30 : GP d'Abu Dhabi - Les prévisions météos pour la course

30/11/2019 : 20:30 : GP d'Abu Dhabi - Déclarations des pilotes

30/11/2019 : 20:00 : GP d'Abu Dhabi - Le point sur les changements mécaniques.

30/11/2019 : 19:30 : GP d'Abu Dhabi – Le point sur les sanctions du jour

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.