GP d'Abu Dhabi
Vendredi 30 Novembre
10h00
14h00
Samedi 29 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 1 Decembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 413
2 V.Bottas 326
3 M.Verstappen 278
4 C.Leclerc 264
5 S.Vettel 240
6 C.Sainz 96
7 P.Gasly 95
8 A.Albon 92
9 D.Ricciardo 54
10 S.Perez 52
11 L.Norris 49
12 K.Räikkönen 43
13 N.Hulkenberg 37
14 D.Kvyat 37
15 L.Stroll 21
16 K.Magnussen 20
17 A.Giovinazzi 14
18 R.Grosjean 8
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 739
2 Ferrari 504
3 Red Bull 417
4 McLaren 145
5 Renault 91
6 Toro Rosso 85
7 Racing Point 73
8 Alfa Romeo 57
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Tops et flops du GP de Malaisie: Vettel, dieu du week-end
Tops et flops du GP de Malaisie: Vettel, dieu du week-end
Le 31/03/2015
 à 11:25
Tops:
1. Sebastian Vettel
Malgré 4 titres de champion du monde au volant d'une excellente Red Bull, Vettel n'avait pas la reconnaissance accordée habituellement aux grands champions, c'est sûrement ce qui l'a poussé à se lancer un nouveau défi, changer d'équipe et piloter pour la Scuderia Ferrari. 
La tâche était ardue puisqu'il intègre une équipe en mal de victoires et en profonde restructuration. 
Après des essais hivernaux prometteurs, la SF15-T a déjà propulsé Vettel sur la 1ère marche du podium lors de la seconde course de la saison 2015. 
Sebastian Vettel deviendrait-il déjà une icône? 
 
 
2. Le développement des Ferrari
Le week-end de Kimi Raikkönen a été en demi-teinte mais la Ferrari a montré en Malaisie bien plus que ce qu'elle paraissait 15 jours auparavant en Australie.
Autre point faible sur lequel Ferrari a travaillé, la stratégie en course. L'équipe italienne a enfin montré sa capacité à relever le défi.
 
3. Toro Rosso
Sans l'abandon de Max Verstappen, l'écurie de Faenza aurait marqué quelques points en Australie. Un bon travail en Malaisie lui a permis de se classer 4ème meilleure écurie, derrière Mercedes, Ferrari et Williams mais devant la grande soeur Red Bull !
Carlos Sainz et Vettel sont les deux seuls pilotes à n'avoir observé que deux arrêts aux stands.
L'Espagnol, parti de la 15ème place, suite à des qualifications houleuses, a su saisir toutes les opportunités en course, en particulier lors de la sortie du Safety Car.
 
4. Mercedes tire son épingle du jeu
Lewis Hamilton, malgré de nombreux échanges radio afin d'affiner la stratégie en course, n'a pas été en mesure de faire seulement 2 arrêts à cause de la dégradation des pneumatiques, bien plus prononcée que sur la Ferrari. Les pilotes Mercedes ont même sincèrement félicité la gestion de course de la Scuderia Ferrari. La reconnaissance est encore plus savoureuse dans la bouche des concurrents. 
 
5. Bottas, jusqu'au bout
Valtteri Bottas a mis la pression sur son coéquipier, Felipe Massa, qui a craqué dans le virage 5 à quelques tours du drapeau à damier. Après  la course, le pilote finlandais arborait un sourire facile à interprêter. Il a réussi à percer la défense brésilienne pour marquer un point précieux psychologiquement afin d'asseoir sa domination sur le Pauliste. 
 
Flops:
 
1. Red Bull
Jadis, cette écurie enchaînait les victoires, aujourd'hui on la retrouve dans le ventre mou du peloton. D'après eux, la faute à un moteur Renault en manque de puissance et de "drivability" (comprenez souplesse et maîtrise). Cependant, les deux Red Bull ont pris une gifle à Sepang par les deux Toro Rosso, pourtant équipées du même moteur et avec un budget bien moindre.
Red Bull doit saisir le taureau par les cornes et se remonter les manches pour revenir en selle rapidement. Ricciardo et Kvyat se sont plaints, assez régulièrement durant la course, de problèmes de freins.
 
2. Lotus
Après deux courses, Lotus, McLaren et Marussia, sont les seules équipes à ne pas avoir marqué le moindre point. Le moteur Mercedes, qui équipe pourtant les Lotus, devait leur permettre de se placer dans le top 10, mais manifestement, la vitesse en course n'y était pas. Romain Grosjean s'est battu en milieu de peloton mais n'a pas pu faire mieux que 11ème malgré son moteur allemand.
 
3. Williams a encore du pain sur la planche
Williams possède deux pilotes homogènes capables de viser la victoire mais quelques petites erreurs tactiques se produisent encore de temps à autre. Massa: "J'ai perdu 2 secondes lors d'un arrêt aux stands. Sans cela j'aurais pu terminer devant Valtteri. Le niveau de dégradation de nos pneumatiques s'est aussi avéré trop élevé, cela nous a empêché de viser haut." Mais en dépit de toutes les difficultés, la cinquième et la sixième places de Williams étaient leur meilleure performance.
Moralité, rendre plus compétitives des équipes de pointe est sûrement plus difficile que de les faire revenir de loin.
 
4. Le 1er tour de Räikkönen
Le finlandais a pris un départ correct mais une crevaison causée par une touchette l'a contraint à boucler un tour complet à vitesse réduite pour regagner les stands et changer de pneumatiques. Sa monoplace n'a, semble-t-il, pas subi trop de dommages et Raikkonen a fait un superbe travail en atteignant la quatrième place à l'arrivée.
 
5. Marussia
Marussia ou Manor ? La liste officielle des résultats mentionne Marussia, alors allons-y comme ça. Mais où était Will Stevens, bloqué dans son garage, officiellement pour un souci d'alimentation en carburant qui n'a pas pu être réparé à temps.
Des soupçons planent toujours sur cette équipe qui aurait délibérément choisi de ne pas faire rouler ses deux monoplaces. 


Information rédigée par : Alexandre Perez

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
01/12/2019 : 15:55 : Dernier Résumé : Le Gp d'Abu Dhabi

30/11/2019 : 23:45 : GP d'Abu Dhabi - Course - Suivez-la en direct !

30/11/2019 : 21:00 : PHOTOS HD - GP d'Abu Dhabi - Clichés de Samedi

30/11/2019 : 22:30 : GP d'Abu Dhabi - Les prévisions météos pour la course

30/11/2019 : 20:30 : GP d'Abu Dhabi - Déclarations des pilotes

30/11/2019 : 20:00 : GP d'Abu Dhabi - Le point sur les changements mécaniques.

30/11/2019 : 19:30 : GP d'Abu Dhabi – Le point sur les sanctions du jour

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.