GP du Brésil
Vendredi 9 Novembre
14h00
18h00
Samedi 10 Novembre
15h00
18h00
Dimanche 11 Novembre
18h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 383
2 S.Vettel 302
3 K.Raikkonen 251
4 V.Bottas 237
5 M.Verstappen 234
6 D.Ricciardo 158
7 N.Hulkenberg 69
8 S.Perez 58
9 K.Magnussen 55
10 F.Alonso 50
11 E.Ocon 49
12 C.Sainz 45
13 R.Grosjean 35
14 C.Leclerc 33
15 P.Gasly 29
16 S.Vandoorne 12
17 M.Ericsson 9
18 L.Stroll 6
19 B.Hartley 4
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 620
2 Ferrari 553
3 Red Bull 392
4 Renault 114
5 Haas 90
6 McLaren 62
7 Force India 48
8 Sauber 42
9 Toro Rosso 33
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Alonso et Ferrari, le bras de fer continue ...
Alonso et Ferrari, le bras de fer continue ...
Le 29/10/2014
 à 15:34

Selon la Gazzetta dello Sport, Sergio Marchionne se rendra à Austin ce week-end pour annoncer le recrutement de Sebastian Vettel et le départ de Fernando Alonso.

Néanmoins, ce départ d’Alonso ne se ferait pas dans des conditions amiables puisque le double champion du monde demande des pénalités bien qu’il soit l’auteur de son propre départ et qu’il se retrouve par sa faute dans une situation délicate après avoir demandé à Ferrari d’être libéré de son contrat.

Alonso n’a néanmoins pas annoncé son départ à Maranello et il profiterait du recrutement de Vettel pour demander à Ferrari de rompre le contrat et ainsi toucher un pactole en guise d’indemnité pour un départ qu’il a lui-même souhaité...

Pour Michael Schmidt, le correspondant de Auto Motor und Sport, c’est ce dernier point qui compliquerait la situation. Pour lui, la Scuderia Ferrari refuserait de payer une indemnité d’un pilote qui demande lui-même de partir.

"Ferrari ne veut pas payer la rupture de contrat, pourquoi payerait-elle quelqu’un qui veut quitter l’équipe ? Et il ne conduira pas en rouge, car ils ont déjà deux pilotes à savoir Vettel et Raikkonen. Les dialogues n’ont rien apporté pour le moment, et les deux parties voudraient éviter le tribunal, il leur faudra trouver un accord."

Néanmoins, si Ferrari paye Alonso, ce dernier pourrait se voir interdire de piloter pour une autre équipe jusqu’à fin 2016 inclus... Ce n’est pas sans rappeler le départ d’un certain Kimi Raikkonen à la fin de la saison 2009.



Information rédigée par : Mathias Berthault

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
19/11/2018 : 21:18 : Räikkönen est optimiste sur son retour chez Sauber

19/11/2018 : 10:05 : Le calendrier 2019

16/11/2018 : 21:42 : GP D’Abu Dhabi – Les pneus par pilote

18/11/2018 : 12:00 : Un œil dans le rétro : Eddie Irvine

14/11/2018 : 21:21 : Les moteurs de 2021 ne devraient pas trop changer

13/11/2018 : 20:39 : Lauda de retour à Abu Dhabi ?

12/11/2018 : 20:40 : Vettel n’est pas inquiet de l’arrivée de Leclerc

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.