GP du Japon
Vendredi 11 Octobre
03h00
07h00
Dimanche 13 Octobre
03h00
07h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 338
2 V.Bottas 274
3 C.Leclerc 221
4 S.Vettel 212
5 M.Verstappen 212
6 C.Sainz 76
7 P.Gasly 73
8 A.Albon 64
9 D.Ricciardo 42
10 S.Perez 35
11 N.Hulkenberg 35
12 L.Norris 35
13 D.Kvyat 33
14 K.Räikkönen 31
15 K.Magnussen 20
16 L.Stroll 19
17 R.Grosjean 8
18 A.Giovinazzi 4
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 612
2 Ferrari 433
3 Red Bull 323
4 McLaren 111
5 Renault 77
6 Toro Rosso 59
7 Racing Point 54
8 Alfa Romeo 35
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : GP de Hongrie - Vendredi : Conférence de presse de Marco Mattiacci
GP de Hongrie - Vendredi : Conférence de presse de Marco Mattiacci
Le 25/07/2014
 à 20:55

Marco Mattiacci était en conférence de presse officielle de la FIA aux côtés d'Eric Boullier, Christian Horner, Monisha Kaltenborn, Vijay Mallya et Claire Williams.

Ainsi, le directeur de la Scuderia Ferrari a répondu aux questions des journalistes présents à Budapest et les sujets évoqués sont l'avenir de la F1, son intérêt et le risque de pluie sur le week-end. Marco Mattiacci s'est même offert le luxe de répondre à côté de la question.

Question : Cela fait plusieurs courses qu'Alonso est phénoménal dans des batailles impressionnantes. Comment l'équipe vie la course ?
Marco Mattiacci :
"C'est très motivant."

Question : Juste motivant ou plus ?
Marco Mattiacci :
"Quand vous voyez un pilote se donner au maximum alors c'est très motivant pour l'équipe."

Question : Et pour Raikkonen, est-ce la même chose ?
Marco Mattiacci :
"Tout à fait."

Question : Il y a eu des critiques sur la monoplace, quelle est votre réponse à cette critique ?
Marco Mattiacci :
"Vous parlez de critique interne ou externe ?"

Question : Externe
Marco Mattiacci :
"Tout le monde est libre de faire des commentaires et je suis heureux qu'ils aient le temps de penser à nos monoplaces, car je n'ai pas assez de temps pour réfléchir aux voitures des autres équipes. Je sais à qui vous faites allusion et je pense que c'est une déclaration sortie de son contexte, il y a eu de gros titres et comme je l'ai déjà dit j'ai le plus grand respect pour Niki Lauda. Il est une figure emblématique de mon enfance et en particulier pour Ferrari. Aujourd'hui, il est venu à notre stand pour présenter des excuses et honnêtement je me sens mal à l'aise personnellement et pour Ferrari de recevoir des excuses d'un tel champion et je pense qu'il est clair qu'il est un ami de Ferrari donc j'ai le plus grand respect pour lui, affaire close."

Question : Il est surprenant d'apprendre que la FIA a permis un changement de matériau de frein en parc fermé. Avez-vous une explication claire à ce sujet ? Pensez-vous que cela est acceptable ? Pensez-vous qu'autoriser cela pourrait entrainer un risque de dérive ?
Marco Mattiacci :
"Je pense qu'en F1 tout le monde est en train de débattre sur le spectacle et de voir un pilote partir 20e et terminer sur le podium est une grande chose à remarquer et honnêtement je n'ai pas envie de tirer sur la gâchette, car les freins avaient probablement les mêmes spécifications et cela n'a pas un grand impact sur la performance et ruiner la course d'Hamilton n'était pas notre envie donc je ne vois pas la nécessité de ce sujet. Néanmoins il est clair que nous devons avoir une approche cohérente, y compris la FIA."

Question : La course du Mexique pourrait être un circuit permanent et l'Azerbaïdjan un circuit de rue, ce sont les avenirs des deux nouvelles courses, que dire ?
Marco Mattiacci :
"Avant tout c'est une grande opportunité, tout d'abord avec le Mexique qui est l'un des pays qui a la plus grande tradition du sport auto. Nous avons eu des pilotes incroyables dans l'histoire de la F1 et c'est proche des USA et le 3e pays le plus riche des Amériques, c'est donc positif pour promouvoir notre marque. Pour l'Azerbaïdjan il y a beaucoup de travail à faire pour établir l'esprit du sport auto et cela va toucher un public nouveau et c'est important. Il est clair que plus de courses nécessite un investissement plus grand, il faut discuter de cela."

Question : Compte tenu de votre retard au championnat, est-il possible que Ferrari se concentre uniquement sur 2015 ?
Marco Mattiacci :
"Le moment n'est pas venu de prendre ce genre de décision. Nous devons travailler course après course et nous travaillons pour un plan à moyen et long terme pour revenir et être au top, d'être très compétitifs, mais à ce stade je n'ai pas tous les éléments pour vous dire quand ce sera fait."

Question : Vous dites que l'Azerbaïdjan est un super lieu pour l'avenir de la F1. Mais est-il intéressant d'aller dans un pays où la tradition du sport auto n'existe pas et prendre le risque de perdre un circuit comme Monza ?
Marco Mattiacci :
"Il faut trouver le juste équilibre, la F1 a un ADN et une course comme Monza est vraiment importante. Dans le même temps nous devons aller de l'avant et regarder vers l'avenir et pour que certains pays aient la culture du sport auto, faut y aller. Nous avons besoin d'avoir un bon équilibre, mais il faut aussi aller de l'avant."

Question : Seulement 50 000 spectateurs à Hockenheim et ici c'est aussi plutôt vide, êtes-vous inquiets pour la F1 ?
Marco Mattiacci :
"C'est effectivement l'une des questions la plus posée et nous croyons toujours que la F1 est l'une des plateformes de sport des plus phénoménales. Il y a des signes avant-coureurs et je pense que cette question a déjà été posée à plusieurs reprises et nous devons essayer de l'aborder avec un sens positif et encourager les intervenants à aller dans la bonne direction, de discuter et de prendre des mesures concrètes afin d'avoir une vision claire de l'endroit où nous voulons aller. Le manque de spectateur n'est pas positif, mais à chaque fois que nous sommes en conférence de presse nous évoquons cette envie de promouvoir le sport et de manière intelligente. Comme je l'ai déjà dit, il y a des signes avant-coureurs, mais je pense que nous devons passer à l'étape suivant, discuter et débattre pour trouver des solutions."

Question : La gestion par la CVC est délicate, il y a des dettes et des difficultés pour les équipes. Que dire ?
Marco Mattiacci :
"J'ai déjà répondu, je ne pense pas que ce soit le lieu pour en discuter et je ne veux pas répondre à des questions sur la stratégie d'investissement de la CVC."

Question : Il risque de pleuvoir pour la course.
Marco Mattiacci :
"Je pense que les pneus Pirelli ont été meilleurs que prévu aujourd'hui. Nous avons quelques éléments intéressants, mais il est trop tôt pour parler de stratégie donc la course sera intéressante."

Voici les photos du week-end :



Information rédigée par : Alexandre Sterlé

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
17/10/2019 : 22:37 : La presse italienne en grande forme avec les rouges !

16/10/2019 : 21:00 : Ferrari a une longue liste de questions en vue de 2021

15/10/2019 : 21:24 : GP du Mexique – les pneus

14/10/2019 : 22:10 : Briatore pense que Ferrari doit désigner Leclerc comme premier pilote

13/10/2019 : 18:00 : GP du Japon - votre note de la course ?

13/10/2019 : 14:00 : GP du Japon – Le point sur les sanctions du jour

13/10/2019 : 15:00 : GP du Japon - Classements des championnats

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.