GP d'Abu Dhabi
Vendredi 30 Novembre
10h00
14h00
Samedi 29 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 1 Decembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 413
2 V.Bottas 326
3 M.Verstappen 278
4 C.Leclerc 264
5 S.Vettel 240
6 C.Sainz 96
7 P.Gasly 95
8 A.Albon 92
9 D.Ricciardo 54
10 S.Perez 52
11 L.Norris 49
12 K.Räikkönen 43
13 N.Hulkenberg 37
14 D.Kvyat 37
15 L.Stroll 21
16 K.Magnussen 20
17 A.Giovinazzi 14
18 R.Grosjean 8
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 739
2 Ferrari 504
3 Red Bull 417
4 McLaren 145
5 Renault 91
6 Toro Rosso 85
7 Racing Point 73
8 Alfa Romeo 57
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : GP en Inde - Vendredi : Conférence de presse de Stefano Domenicali
GP en Inde - Vendredi : Conférence de presse de Stefano Domenicali
Le 26/10/2012
 à 16:26

Stefano Domenicali était en conférence de presse officielle de la FIA, ainsi le patron de la Scuderia Ferrari a répondu aux questions des journalistes qui touchent à la fois le management de l'équipe, l'ambition pour cette fin de championnat et les objectifs de développement pour 2013.

Comme à l'habitude le directeur italien répond avec précision et sans langue de bois, surtout en ce qui concerne les affaires politiques qui ne regardent pas la Scuderia Ferrari mais dont les médias veulent absolument méler l'équipe à cela.

Question : Vous avez eu de nombreuses discussions sur l'avenir en F1 pour votre équipe, ne sont-elles pas allées en dehors de vos intérêts et vos préoccupations ?
Stefano Domenicali :
"La seule chose que je peux dire c'est qu'il y a bien eu des discussions entre les équipes, la FIA et Bernie Ecclestone sur les droits commerciaux. En fin de lieu c'est le président de la FIA qui a laissé place à la discussion sur les futurs points que les équipes veulent améliorer, mais je crois que c'est la bonne chose à dire et il est important de parler de cet avenir, je crois que nous partons sur de bonnes bases et nous devons nous assurer de finaliser cela dès que possible."

Question : Quels sont vos sentiments en cette fin de championnat ? Ceux de l'équipe ? Comment allez vous aborder les quatre dernières courses ?
Stefano Domenicali :
"Il faudra faire le compte à la fin, en additionnant tous les points de toutes les courses. En ce moment nous avons du retard et nous devons nous battre et croire que c'est encore possible, car c'est l'esprit que je veux voir dans l'équipe. Quand je parle de l'équipe, je parle de tout le monde et c'est vraiment ce que je ressens, cela passe par le garage mais aussi le personnel à Maranello. Nous savons que c'est un travail très difficile mais cela fait partie du jeu. Si nous regardions où nous étions aux essais privés et où nous sommes maintenant je pense que nous ne pouvons pas être heureux mais très fiers de ce que nous avons fait, car la situation de la voiture était très préoccupante dès les premiers jours. Je me souviens encore de mon équipe qui faisait son maximum pour rester positif jusqu'à la fin et ensuite il fallait voir. Nous allons faire notre maximum, mais si Vettel gagne ou un autre, alors nous le respecterons, il faut respecter tout le monde, celui qui gagne le mérite et nous devons le féliciter. Mais en ce moment nous allons tout faire pour nous battre avec nos ressources et gagner le titre."

Question : L'ajout du drapeau de la Marine italienne sur votre voiture a-t-elle une connotation politique ? Si non pourquoi avez-vous décidé de faire cela en Inde?
Stefano Domenicali :
"Je comprends ce que vous voulez dire, il y a un communiqué de presse qui a été fait il y a de cela deux jours, donc si vous voulez des éclaircissements alors vous devez prendre contact avec notre bureau de presse qui sera ravi de répondre à vos questions. Mais vous savez, si vous regardez dans le passé nous avons déjà pris beaucoup d'initiatives mais il y a pas de message précis car ce n'est pas l'endroit où nous devons le faire si c'était le cas."

Question : Le gouvernement indien a critiqué votre décision de mettre ce drapeau sur votre voiture. Etant donné la controverse que cela cause, pensez-vous le retirer d'ici la course ?
Stefano Domenicali :
"Honnêtement, et comme je l'ai déjà dit, je ne pense pas que c'est un endroit où nous pouvons parler de ce sujet. Comme je vous l'ai déjà dit, si vous avez des questions ou des doutes sur ce sujet, alors prenez contact avec notre bureau de presse."

Question : Nicolas Tombazis dit que les évolutions apportées dans les deux dernières courses n'ont pas fonctionné comme prévu, pensez-vous que ce sera encore le cas aujourd'hui ou avez-vous trouvé le problème ?
Stefano Domenicali :
"A vrai dire, c'est difficile à dire et bien sûr en étant pragmatique nous devons faire en sorte que ça fonctionne avec le peu de cohérence que nous avons, pour ce qui est d'aujourd'hui nous devons analyser les données. C'est difficile à dire, par exemple aux essais libres 1, la piste changeait à chaque tour donc si nous voulons comprendre  il va falloir du temps aux ingénieurs pour analyser ce qui s'est passé en piste. A coup sûr, les éléments qui feront vraiment la différence seront conservés et nous ferons ainsi jusqu'à la fin de saison, nous voulons apporter de nouvelles informations et évolutions sur la voiture et nous devons donc veiller à ce que celles-ci répondent à nos attentes. Il ne faut pas parler sans faire, il faut faire sans parler afin d'atteindre les objectifs fixés. Nous devons travailler très dur pour nous assurer que les problèmes du début d'année et ceux de fin de saison ne se reproduisent pas l'année prochaine, donc c'est un travail assez long que nous devons faire chez nous pour nous assurer que nous avons amélioré la situation."

Question : Nous avons vu l'an dernier que l'usure des pneus était un soucis ici, mais à la suite de cette journée, pensez-vous que cela s'est amélioré ?
Stefano Domenicali :
"Je crois que l'année dernière ..."

Question : Considérant qu'il y a peu de changements techniques sur la réglementation de 2012 à 2013, êtes-vous inquiet des performances des Red Bull ?
Stefano Domenicali :
"Je pense que la situation de la saison prochaine pourrait être plus ou moins la même que celle de cette année. Tout le monde essaie de rattraper les meilleurs sur les performances pures, à savoir les Red Bull, comme ce fut le cas lors des années précédentes donc à mon avis 2014 sera une nouvelle série où chacun aura sa chance et le terrain sera divisée en multiples domaines avec un règlement totalement nouveau, un nouveau groupe moteur donc je m'attends à ce que ce soit une grande année avec quelques surprises incroyables ou intéressantes, il pourrait y avoir de grands écarts en raison de ce défi technique qui est énorme, il n'y a pas beaucoup de temps et les équipes voudront également être fortes en 2013 mais à un certain moment il faudra se décider à passer en 2014 et garder à l'esprit la saison en course. Généralement vous développez vos voitures avec celles des saisons précédentes mais là vous devez repartir d'une feuille blanche avec aucune référence tout comme c'est le cas pour vos concurrents, de sorte à ce que je suis certain que la première journée d'essais privés en 2014 sera un défi très intéressant pour toutes les équipes."

Question : Pensez-vous qu'avec l'affaire des drapeaux vous n'avez pas enfreint les règles de la FIA qui stipule que les équipes ne sont pas autorisées à intervenir en politique ?
Stefano Domenicali :
"Je pense que vous vous souvenez mal de ce qui a été dit et écrit à ce sujet, regardez donc ce qu'il y a d'écrit c'est la raison pour laquelle nous avons mis cela sur nos voitures, il n'y a pas la moindre intention politique là-dessus, regardez seulement ce qu'il y a d'écrit sur la voiture !"

Question : J'ai tout lu évidemment, vous voulez faire un point avec les deux marins qui sont en litige avec la justice indienne ?
Stefano Domenicali :
"Non, non ce n'est pas vrai !"

Question : Je l'ai lu sur votre site, vous le dites !
Stefano Domenicali :
"Ce n'est pas vrai ce que vous dites."

Question : Compte tenu des performances de la Red Bull par rapport à votre voiture lors des trois dernières courses, quelles sont vos chances de combler l'écart pour gagner le titre ?
Stefano Domenicali :
"Combler un écart de performance est difficile, car il faut le dire, nos principaux concurrents dont aussi McLaren s'améliorent toujours, donc c'est difficile de dire où nous en sommes par rapport à eux sur notre rythme et nos performances mais en termes de pourcentage pour gagner le championnat, comme je l'ai déjà dit, c'est difficile à dire car il y a trop d'éléments sur la table, les erreurs de stratégies, les courses, les problèmes et bien d'autres encore, je pense que nous avons moins de cinquante pour cent car ils sont vraiment en avance sur nous, mais la course est totalement ouverte."

Voici les photos du week-end :



Information rédigée par : Alexandre Sterlé

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
01/12/2019 : 15:55 : Dernier Résumé : Le Gp d'Abu Dhabi

30/11/2019 : 23:45 : GP d'Abu Dhabi - Course - Suivez-la en direct !

30/11/2019 : 21:00 : PHOTOS HD - GP d'Abu Dhabi - Clichés de Samedi

30/11/2019 : 22:30 : GP d'Abu Dhabi - Les prévisions météos pour la course

30/11/2019 : 20:30 : GP d'Abu Dhabi - Déclarations des pilotes

30/11/2019 : 20:00 : GP d'Abu Dhabi - Le point sur les changements mécaniques.

30/11/2019 : 19:30 : GP d'Abu Dhabi – Le point sur les sanctions du jour

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.