GP de Hongrie
Vendredi 2 Aout
11h00
15h00
Samedi 3 Aout
12h00
15h00
Dimanche 4 Aout
15h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 250
2 V.Bottas 188
3 M.Verstappen 181
4 S.Vettel 156
5 C.Leclerc 132
6 P.Gasly 63
7 C.Sainz 58
8 K.Räikkönen 31
9 D.Kvyat 27
10 L.Norris 24
11 D.Ricciardo 22
12 L.Stroll 18
13 K.Magnussen 18
14 N.Hulkenberg 17
15 A.Albon 16
16 S.Perez 13
17 R.Grosjean 8
18 A.Giovinazzi 1
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 438
2 Ferrari 288
3 Red Bull 244
4 McLaren 82
5 Toro Rosso 43
6 Renault 39
7 Alfa Romeo 32
8 Racing Point 31
9 Haas 26
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : GP d'Italie : Course : Déclarations des membres de l'équipe
GP d'Italie : Course : Déclarations des membres de l'équipe
Le 09/09/2012
 à 19:24

Course :
Fernando Alonso : 3e (+20.5)

Felipe Massa : 4e (+29.6)

Fernando Alonso : "C'était un dimanche parfait pour le championnat, presque comme un film qui a une fin heureuse et un nouveau podium. Trois de mes plus proches rivaux ne marquent pas de point et j'augmente mon avance sur le second.

Je reste convaincu que sans le problème des qualifications hier nous pourrions certainement pu partir depuis la pole position et si nous pouvons répéter ce genre de performances dans les prochaines courses alors je pense que nous pouvons gagner des course et qu'il sera encore plus simple de gérer le championnat.

Ici nous devions surveiller Vettel, à Singapour ce sera Hamilton qui est désormais deuxième. Ma bataille avec Vettel fut difficile et c'était pas agréable d'aller sur les graviers, la voiture a rebondi mais ensuite je fus capable de le dépasser. Je ne peux pas me prononcer sur la sanction qu'il a reçu mais ce qu'il a fait était vraiment limite.

Les premiers tours ont été la clé de ma course, j'ai passé quelques voitures dont Kimi, DI Resta et Michael et je me suis très vite retrouvé sixième et donc j'ai fait une bonne course.

Piloter pour Ferrari à Monza et monter sur le podium est vraiment quelque chose de spécial, car conduire une voiture rouge est spécial, les fans sont exceptionnels. Je suis même certain que si on demandait à certains d'entre eux de ne pas manger durant plusieurs jours pour conduire une voiture de Maranello, ils le feraient, et c'est ça qui fait que la passion pour Ferrari est unique au monde."

Felipe Massa : "Je suis satisfait de ce résultat même si j'avais espéré finir sur le podium mais nous avons fait face à une dégradation des pneus plus élevée que prévu et le comportement de ces derniers était bien différent que lors des essais libres de vendredi.

 C'est dommage, car quand les pneus étaient encore bons je pouvais tenir le rythme des McLaren, mais ensuite j'ai commencé à perdre l'adhérence à l'arrière. Ce n'était pas une course facile et vers la fin, Perez m'a dépassé, il allait vite et je ne pouvais rien faire pour l'empêcher de passer.

J'ai travaillé pour l'équipe en essayant d'aider Alonso comme il se doit. Je l'ai toujours fait et je le ferais à chaque fois qu'il le faudra. Toujours sur la stratégie, je pense que deux arrêts n'auraient pas fonctionné en regardant les données ça aurait été difficile.

L'équipe n'avait pas de télémétrie et donc nous avons parlé durant pas mal de temps à la radio et nous avons été en mesure de gérer la situation de la meilleure des façons.

Je ne sais pas si ce résultat change quelque chose sur mon avenir, mais le plus important est de continuer ainsi, en travaillant avec une grande concentration et en essayant de faire de mon mieux pour l'équipe."

Stefano Domenicali - Patron de l'équipe : “Nous le disons souvent le samedi après-midi après les qualifications : les points sont distribués le dimanche après-midi et aujourd’hui, nous constatons que cela se confirme encore une fois. Il y a une autre confirmation, c’est que la fiabilité est la priorité absolue. Après tous les problèmes que nous avons eus en cette fin de semaine, quitter Monza avec Fernando qui augmente son avance en tête du championnat et le ramener au niveau qu’il avait atteint après la Hongrie, et à nouveau être dans la course au championnat constructeurs, est très important pour nous.

Fernando a eu un excellent pilotage, comme Felipe. Bien sûr, il y a toujours un regret qui est présent, car partir de la première ligne au lieu de la 5e, Fernando aurait certainement lutté pour la victoire. Felipe a prouvé à tous, et non pas à nous, car nous le savions déjà, qu’il est un pilote qui se bat pour la première place et que chez Ferrari, nous travaillons en équipe, unis dans nos efforts pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. La partie européenne de la F1 est terminée et maintenant la dernière partie commence avec sept courses en un peu plus de deux mois. Elles seront très difficiles pour tout le monde, nous essaierons de faire de notre mieux en accordant une grande attention aux moindres petits détails. C’est la seule façon qui nous permettra d’atteindre nos objectifs qui, je le répète, sont dans nos cordes."

Pat Fry - Directeur technique : "Dire que cela a été un week-end intense serait un euphémisme. Nous avons divers problèmes de fiabilité sur les voitures lors des derniers jours et aujourd’hui, nous en avons eu avec le matériel dans les stands, ce qui signifie que nous étions pratiquement dans l’obscurité. Nous n’avions ni la télémétrie, ni les images de télévision sur le muret des stands, ni le lien à distance avec le garage à Maranello, ce qui a été une phase cruciale de la course. Nous avons eu un peu des problèmes de communication et c’était comme faire un pas en arrière dans le temps, quand nous n’avions pas tout ça. À un moment donné, nous avons téléphoné à Maranello pour décider ! Pour savoir si c’était le bon moment pour faire l’arrêt aux stands, nous avons pu gérer la situation, mais croyez-moi, ce n’était pas une partie de plaisir.

Puis il y a eu l’incident lorsque Fernando est sorti de la piste dans son duel avec Vettel. Une fois la télémétrie revenue, nous avons repéré que quelque chose n’allait pas à l’arrière de sa voiture alors nous lui avons demandé de rester prudent et d’éviter les vibreurs. Lorsque la voiture a été en parc fermé, nous avons vu que les dégâts étaient assez graves, ils affectaient également l’aérodynamique de la voiture. D’un point de vue technique, cet après-midi, la dégradation des pneus était plus grande que ce que nous pensions, nous devrons analyser les données soigneusement pour comprendre. En regardant le week-end dans son ensemble, je dois dire que ce qui s’est passé ces jours-ci devrait faire retentir quelques sonnettes d’alarme pour nous tous : nous devons faire le maximum dans tous les domaines si l’on veut gagner.”

Voici les photos de cette journée (et les précédentes) :



Information rédigée par : Alexandre Sterlé

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
18/08/2019 : 21:00 : GP de Belgique – Les pneus par pilotes

17/08/2019 : 23:20 : Binotto poursuivra le développement sur la SF90

16/08/2019 : 23:00 : Pour Binotto, Vettel veut être champion avec Ferrari

14/08/2019 : 21:33 : Wolff pense que Ferrari va rebondir à Spa

13/08/2019 : 22:50 : Binotto gardera les mêmes pilotes l’année prochaine

12/08/2019 : 23:25 : Leclerc doit améliorer sa gestion des pneus par rapport à Vettel

11/08/2019 : 17:22 : Alonso répond à Vettel

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.