GP du Japon
Vendredi 11 Octobre
03h00
07h00
Dimanche 13 Octobre
03h00
07h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 338
2 V.Bottas 274
3 C.Leclerc 221
4 S.Vettel 212
5 M.Verstappen 212
6 C.Sainz 76
7 P.Gasly 73
8 A.Albon 64
9 D.Ricciardo 42
10 S.Perez 35
11 N.Hulkenberg 35
12 L.Norris 35
13 D.Kvyat 33
14 K.Räikkönen 31
15 K.Magnussen 20
16 L.Stroll 19
17 R.Grosjean 8
18 A.Giovinazzi 4
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 612
2 Ferrari 433
3 Red Bull 323
4 McLaren 111
5 Renault 77
6 Toro Rosso 59
7 Racing Point 54
8 Alfa Romeo 35
9 Haas 28
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Interprétations des essais à Barcelone la semaine dernière
Interprétations des essais à Barcelone la semaine dernière
Le 28/02/2012
 à 22:44

Par l’intermédiaire du blog du britannique Andrew Benson, personnalité travaillant pour la BBC, nous allons vous aider à lire entre les lignes des derniers essais à Barcelone. Certaines déductions peuvent être assez surprenantes.

Entre Fernando Alonso qui donnait des signes assez pessimistes, Lewis Hamilton qui se montrait plutôt satisfait de la forme affiché par sa McLaren et Sebastian Vettel déjà en tête de la feuille des temps, les déductions pouvaient déjà aller bon train. Red Bull toujours dominatrice, McLaren en embuscade, et Ferrari (loin ?) derrière. En est-on réellement là ? Quoi qu’il en soit , c’est bel et bien Kamui Kobayashi avec sa Sauber qui aura signé le meilleur temps de la semaine.

Comme toujours, les chronos sont sources de mauvaises interprétations. Peut-on réellement s’attendre à ce que Lotus, Force India ou encore Williams finissent devant les équipes de pointes à Melbourne ? C’est peu probable… Alors pourquoi s’obstiner à prendre en considération ces différents temps ?  Histoire de garder confiance certainement.

Cependant, en analysant plus profondément ce qu’il se passe en piste, on peut obtenir quelques informations sur la forme de chacune des équipes. Explications.

Tout au long des essais à Barcelone, Red Bull s’est montrée particulièrement performante. Vettel a été le plus rapide lors de la première journée et ensuite, c’est Mark Webber qui aura fait des temps plus que corrects.

Mercredi après-midi, Vettel et Hamilton ont effectué, quasiment en même temps, une simulation de course de 66 tours, comme celle qui se tiendra en mai sur ce même circuit. Le champion du monde en titre aura fait 5 arrêts aux stands contre quatre pour le pilote britannique. Donc, si l’on ne prend pas en considération les tours d’entrées et de sorties aux stands, soit 55 tours, on s’aperçoit que Vettel a été deux minutes plus rapide qu’Hamilton.

Cette situation s’est même répétée avec Webber et Button le jeudi bien que cette fois la McLaren pointait à 1 minute 30 derrière le taureau rouge. Bien évidemment, ce ne sont que des statistiques, nous ne savons pas quelles étaient les quantités de carburant embarquées par chacun, bien qu’il serait étonnant qu’une des deux équipes aient ravitaillé lors d’un arrêt au stand, chose désormais impossible lors d’un grand prix. De plus c’est une situation particulièrement confuse puisque Vettel déclarait être impressionné par le rythme de la McLaren sur de longs runs.

Toujours le mercredi, le temps le plus rapide de Vettel était près d’une seconde plus rapide que celui d’Hamilton, avec le même type de pneus. Les temps ont été réalisés sur un court relais, ce qui pourrait expliquer une simulation de qualification mais c’est peu probable que la McLaren soit si loin, et une fois encore, on ne connaît pas les quantités de carburant à bord de chacune des monoplaces.

Néanmoins, si l’on compare les chronos de ces deux pilotes au début de leur simulation de course, l’écart était sensiblement le même (un peu moins d’une seconde), et là par contre, la charge de carburant devait être équivalente. Cela pourrait se révéler inquiétant pour la McLaren.

Bien sûr, ce ne sont que des tests, c’est d’ailleurs ce que nous montrons à travers cet article, les équipes peuvent tester des nouveautés à tout moment, sur de courts, comme sur de longs relais.

Je vais finir avec LE cas de ces essais, l’équipe la plus difficile à comprendre en ce moment : la Scuderia Ferrari.

Tout comme Fernando Alonso, Pat Fry avait déclaré après Jerez que la voiture était complexe et difficile à comprendre. Les deux ont avoué que l’équipe ne se trouvait pas là où elle le souhaitait. Il semble pourtant y avoir du positif a tiré des derniers essais à Barcelone.

Le meilleur temps du pilote espagnol n’était qu’à 3 dixièmes de celui de Vettel. De plus, il est fort probable que la Ferrari, tout au long de ces essais, n’ait jamais possédé plus de 10 tours de carburant dans le réservoir. Lorsque Alonso a débuté une série de 10 tours, son premier chrono était de 1:24.1, à la fin de ce relais, il atteignait les 1:23, proche une nouvelle fois de ce que Vettel a réalisé. Cela prouverait en d’autres termes que la Ferrari semble effectivement assez rapide.

Si l’équipe italienne parvenait à extraire le potentiel de sa monoplace avant Melbourne, Red Bull pourrait se retrouver avec un concurrent sérieux.

Je le répète, tout cela n’est que statistiques mais cela prouve néanmoins qu’il y a une grande différence entre regarder les temps affichés au classement, et ce qu’il se passe derrière.



Information rédigée par : Loïc Galineau

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
17/10/2019 : 22:37 : La presse italienne en grande forme avec les rouges !

16/10/2019 : 21:00 : Ferrari a une longue liste de questions en vue de 2021

15/10/2019 : 21:24 : GP du Mexique – les pneus

14/10/2019 : 22:10 : Briatore pense que Ferrari doit désigner Leclerc comme premier pilote

13/10/2019 : 18:00 : GP du Japon - votre note de la course ?

13/10/2019 : 14:00 : GP du Japon – Le point sur les sanctions du jour

13/10/2019 : 15:00 : GP du Japon - Classements des championnats

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.