GP du Brésil
Vendredi 9 Novembre
14h00
18h00
Samedi 10 Novembre
15h00
18h00
Dimanche 11 Novembre
18h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 383
2 S.Vettel 302
3 K.Raikkonen 251
4 V.Bottas 237
5 M.Verstappen 234
6 D.Ricciardo 158
7 N.Hulkenberg 69
8 S.Perez 58
9 K.Magnussen 55
10 F.Alonso 50
11 E.Ocon 49
12 C.Sainz 45
13 R.Grosjean 35
14 C.Leclerc 33
15 P.Gasly 29
16 S.Vandoorne 12
17 M.Ericsson 9
18 L.Stroll 6
19 B.Hartley 4
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 620
2 Ferrari 553
3 Red Bull 392
4 Renault 114
5 Haas 90
6 McLaren 62
7 Force India 48
8 Sauber 42
9 Toro Rosso 33
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : GP de Hongrie : Jeudi : Preview de Fernando Alonso
GP de Hongrie : Jeudi : Preview de Fernando Alonso
Le 28/07/2011
 à 16:37
Arrivé avec toute l’équipe de Maranello aujourd’hui, Fernando Alonso a fait face à la presse sous un temps pluvieux, comme au Nürburgring il y a une semaine. Alors qu’il fêtera son 30ème anniversaire demain, le pilote Ferrari a répondu aux questions avec sa décontraction habituelle.

Michael Schumacher à 30 ans était chez Ferrari, il possédait deux titres de champion du monde et avait remporté 20 courses. Telles sont les premières similitudes qui ont été présentées à Fernando Alonso en ce début de conférence :

“Je n’aurais jamais pensé avoir deux titres de champion du monde à 30 ans parce que je sais combien c’est difficile de gagner et réussir en Formule 1” a commencé l’espagnol.

“Je suis extrêmement chanceux d’avoir toutes ces victoires à mon actif aujourd’hui, mais je ne pense pas gagner sept titres mondiaux d’ici mes 42 ans”. Aujourd’hui, la F1 est très compétitive et il sera difficile pour une équipe d’être aussi dominante qu’a pu l’être Ferrari avec Michael (Schumacher). Je pense que sept titres sera un record qui va durer de nombreuses années”.

“En 2007, j’ai raté mon troisième titre pour un point et j’ai aussi manqué de chance l’an passé à Abu Dhabi. Cela signifie qu’à quatre reprises je me suis battu pour le titre jusqu’à la dernière course de la saison, j’en ai gagné deux, j’en ai perdu deux, cela me parait juste. Si une 5ème occasion se présente, nous verrons si je peux gagner à nouveau”.

Après des prestations solides lors des dernières courses, le pilote espagnol s’est exprimé sur les chances de Ferrari d’être compétitive ici :

“Je ne pense pas que nous pourrons être dominants comme peuvent l’être les Red Bull en ce moment. Nous avons besoin d’avoir les deux voitures constamment dans le top 3 en qualifications et en course si nous voulons dire que Ferrari domine. Ce fut une belle surprise pour nous de voir comment la voiture a été compétitive à Silverstone et au Nürburgring, nous sommes certains que si la température était 10°C plus élevées, notre performance aurait été meilleure”.

“Espérons que là, nous aurons un week-end chaud bien que les prévisions ne soient pas favorables et nous verrons à quel point nous serons compétitifs ici. Nous avons encore besoin de faire un pas en avant, Red Bull est toujours le point de référence et oui, nous aimerions qu’une McLaren performante nous aide à retrouver nos chances pour le championnat”.

“Il ne fait aucun doute que les pneus tendres et super-tendres fonctionnent un peu mieux sur notre voiture, nous pouvons avoir de longs relais sans dégradation. Également en qualifications, s’ils montent rapidement en température, ils nous conviendront, donc nous aurons certainement un meilleur week-end qu’au Nürburgring. Nous souhaitons les températures les plus chaudes possibles, tant dans l’air que sur la piste. Espérons qu’il fasse 40 degrés samedi et dimanche !”.

Les dépassements ont été un des sujets les plus évoqués par les journalistes et selon Alonso, les pneus seront la clé :

“Même sans KERS ou DRS, avec ces pneus actuels, nous verrions beaucoup de dépassements. Évidemment, le DRS est une aide supplémentaire vous permettant de doubler, même avec deux voitures ayant des pneus en bon état, mais cela arrive une fois durant la course. Cependant les pneus permettent au moins dix ou quinze dépassements par grand prix”.


Information rédigée par : Loïc Galineau

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
14/11/2018 : 21:21 : Les moteurs de 2021 ne devraient pas trop changer

13/11/2018 : 20:39 : Lauda de retour à Abu Dhabi ?

12/11/2018 : 20:40 : Vettel n’est pas inquiet de l’arrivée de Leclerc

12/11/2018 : 11:00 : GP du Brésil - votre note de la course ?

12/11/2018 : 08:00 : GP du Brésil – Les stratégies vues en course

11/11/2018 : 23:00 : GP du Brésil – Le point sur les sanctions du jour

11/11/2018 : 21:30 : GP du Brésil – Réaction à chaud de Charles Leclerc

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.