GP de Hongrie
Vendredi 2 Aout
11h00
15h00
Samedi 3 Aout
12h00
15h00
Dimanche 4 Aout
15h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 250
2 V.Bottas 188
3 M.Verstappen 181
4 S.Vettel 156
5 C.Leclerc 132
6 P.Gasly 63
7 C.Sainz 58
8 K.Räikkönen 31
9 D.Kvyat 27
10 L.Norris 24
11 D.Ricciardo 22
12 L.Stroll 18
13 K.Magnussen 18
14 N.Hulkenberg 17
15 A.Albon 16
16 S.Perez 13
17 R.Grosjean 8
18 A.Giovinazzi 1
19 R.Kubica 1
20 G.Russell 0

P
Pts
1 Mercedes 438
2 Ferrari 288
3 Red Bull 244
4 McLaren 82
5 Toro Rosso 43
6 Renault 39
7 Alfa Romeo 32
8 Racing Point 31
9 Haas 26
10 Williams 1
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Ferrari réagit enfin aux attaques de McLaren Mercedes
Ferrari réagit enfin aux attaques de McLaren Mercedes
Le 06/04/2007
 à 15:57

Aldo Costa, concepteur des Ferrari, a critiqué l'équipe Mclaren Mercedes pour la lettre qu'elle a envoyé à la FIA au sujet d'un système de ressort qu'utilisait l'équipe de Maranello et BMW Sauber permettant de rendre les fonds plats de leurs voitures mobiles.

D'après l'italien ce dispositif constitué de ressorts avait pour fonction de réduire le risque de dommages au fond plat en cas de passage sur les vibreurs, alors que Paddy Lowe, concepteur de la MP4-22, avait supposé que ce système avait une double fonction à la limite du règlement : d'une part il permettait au fond plat de la voiture l'utilisant de s'abaisser en ligne droite, permettant ainsi à voiture d'être plus rapide dans les virages ; et d'autre part de passer l'inspection technique obligatoire de la FIA sans problème.

La FIA est intervenue dans cette affaire avant les essais privés de Sepang en modifiant l'inspection technique obligatoire du jeudi à partir de ce Grand Prix.

« La FIA a répondu à McLaren Mercedes, ainsi qu'aux autres équipes du plateau, en éclaircissant sa position. Plusieurs équipes utilisaient des ressorts, d'autres pas. Le document qu'a envoyé la FIA a clarifié tous les systèmes et a mis tout le monde au même niveau sur le plan de la rigidité des châssis afin de passer l'inspection obligatoire du jeudi de la FIA, » précise Aldo Costa.

« Mais c'est difficile de dire pourquoi l'équipe McLaren Mercedes a agit de cette manière parce que le système que nous utilisions était en général utilisé par toutes les autres équipes. Il semble que l'équipe de Woking se concentrent d'avantages sur les voitures de ses adversaires plutôt que sur les siennes, » ajoute l'italien.

Pour finir, Aldo Costa confirme que la Scuderia Ferrari a apporté quelques modifications à la F2007 afin de passer l'inspection obligatoire de la FIA, même si ces modifications ne sont pas importantes : « C'était quelques petits changements mais rien de fondamental qui pourrait avoir des petites conséquences sur les performances de la voiture. »

Source : Autosports.Be

Information rédigée par : Alexandre Sterlé

Options
Version Imprimable
• Réagir sur le forum
• Devenir rédacteur

A voir aussi
24/08/2019 : 20:00 : Les notes des courses

23/08/2019 : 22:25 : Leclerc admire la force mentale d’Hamilton

25/08/2019 : 12:00 : Un oeil dans le rétro : la 312 T2

21/08/2019 : 18:16 : Deux anniversaires fêtés en grandes pompes à Milan

20/08/2019 : 22:11 : Quels GP en 2020 ?

19/08/2019 : 22:47 : Leclerc continuera d’assumer ses erreurs et d’être honnête avec lui-même

18/08/2019 : 21:00 : GP de Belgique – Les pneus par pilotes

Partager l'info
           

F1-Direct sur les réseaux sociaux
 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.