F1-Direct.Com - Version Télèphone.
***Retour à l'accueil***
Marchionne explique les raisons de l’abandon de Vettel - [ 09/10/2017 : 21:04 ] 


Hier, Vettel a de nouveau abandonné en raison d’un souci de fiabilité sur sa monoplace. C’est une bougie d’allumage et la bobine associée qui ont rendu l’âme. Ce nouveau problème n’a pas échappé à Marchionne.

Le président de Ferrari explique ce qui est arrivé à Vettel : « Nous devons finir le travail que nous avons commencé en F1. Il y a Austin, maintenant, il reste encore quatre courses. La saison n’est pas finie. En ce qui concerne Vettel, c’est un composant à 59 €, sur une voiture qui en vaut des millions, qui a provoqué son abandon. Le problème est là, vous devez le gérer. Nous devons renouveler notre engagement en ce qui concerne la qualité des composants qui arrivent en F1. C’est un problème que nous avons ignoré au fil du temps et qui n’a pas d’importance. Maintenant, cela a eu un impact dévastateur à au moins trois reprises sur les performances, sur des choses qui ont une valeur relative. La saison n’est pas perdue, il est encore temps de reconstruire. »

Il parle maintenant de la monoplace de cette année et de la saison de Ferrari : « La voiture, avec toute la modestie que nous avons, a fait d’énormes progrès. Sans vouloir être arrogant, je pense qu’elle est au même niveau, si ce n’est plus performante que la Mercedes. Le fait que Red Bull fasse des pas en avant, cela n’affectera pas les positions de Ferrari en course. Il y a des réalités à prendre en compte, comme les erreurs des pilotes à Singapour, les problèmes en Malaisie avec des soucis ridicules et les bougies hier. Nous avons vraiment perdu beaucoup de points à ces moments là.

Je ne parle pas de mauvaises choses, car des choses se passent toujours en course. Le plus important est de ne pas perdre la confiance qui nous a amenés à ce niveau. Nous ne devons pas oublier que l’an passé, personne n’aurait misé sur nous dans ces conditions. Je suis très content de ce que l’équipe a fait. Donnez-nous un peu de temps, je suis sûr que nous pourrons réduire l’écart sur Mercedes lors des quatre prochaines courses. »
 



Posté par : Adrien Braem