F1-Direct.Com - Imprimer une News
Alonso ne s’attendait pas à mener le championnat - [ 31/03/2010 : 20:54 ] 


Alors que le paddock de Formule 1 s'installe en Malaisie, Ferrari ainsi que ses pilotes, Fernando Alonso et Felipe Massa, arrivent au Grand Prix de Malaisie en tête des deux championnats.

Le pilote espagnol, auteur de sa première victoire rouge à Barhein, a déclaré au journal 'The Daily Mail' qu’il n’avait jamais imaginé qu’il pourrait mener le championnat à l’issue des deux premières courses de la saison, sous les couleurs de l' écurie Ferrari.

"Ce fut un début de saison tout simplement incroyable. Je ne pensais vraiment pas que je serai en tête du championnat après seulement deux courses."

"À Bahreïn et en Australie, nous avons montré que nous étions compétitifs. Nous ne pouvons être que fiers et satisfait de ce que nous avons réalisé jusqu’à aujourd'hui, aussi bien sur la piste, qu' à l'usine cet hiver,"

Bien sur, si les pilotes obtiennent de tels résultats, il en va de soit que la F10 est extrêmement bien conçue. Le jeune Asturien est bien conscient que s'il obtient de bons résultats, c'est grave à la bonne conception de la Ferrari F10.

"La F10 s'est montrée très forte, même sur un circuit urbain comme celui de l’Albert Park. Elle est facile à piloter et il est assez simple de trouver de bons réglages pour tout type de circuit. En plus de ça, la F10 est très régulière entre les qualifications et la course, presque rien ne change.

Cela devrait être un facteur très important au cours de la saison car beaucoup d' écuries essayent de réaliser un bon chrono sur un tour, pour les qualifications, avec un minimum d' essence. Mais le fait que la voiture soit régulière est également un avantage pour nous car les écuries travaillent aussi sur le fait de régler la consommation du moteur.

La voiture est très agréable car elle n’est pas très exigeante envers les pneus, elle ne les détruits pas de suite. Je ne sais pas exactement où nous nous situons par rapport aux autres pilotes et écuries, mais qui est sûr, c'est que nous sommes bien parti"
dit-il.

"Cependant, il n’y a pas de temps pour se reposer. Notre objectif est simple, il faut continuer à être régulier, comme lors des deux premières courses. Ce ne sera pas facile, mais nous devons avoir confiance en notre capacité à faire le travail." conclue t-il.


Posté par : Aurélien Dégeilh