F1-Direct.Com - Imprimer une News
GP de Singapour – Preview des pilotes - [ 19/09/2019 : 22:24 ] 


Arrivés à Singapour, Sebastian Vettel et Charles Leclerc sont déterminés à réussir, même si, sur le papier, le circuit de Marina Bay n’est pas adapté aux caractéristiques de la SF90. Comme d’habitude dans cette ville proche de l’équateur, le calendrier est inhabituel et l’un des changements est que les briefings techniques et les réunions de presse ont lieu avant de faire le tour du circuit. Les pilotes aiment s’y attaquer la nuit, dans les mêmes conditions et à la même température.


Sebastian Vettel : « Un pilote vit des moments positifs et négatifs dans sa carrière. De toute évidence, le week-end italien n’a pas été l’un des meilleurs pour moi, mais c’est du passé maintenant. Le circuit de Singapour est celui que j’aime beaucoup et j’ai gagné ici plus d’une fois. C’est toujours un week-end spécial et très intéressant pour nous les pilotes. Sur le papier, nous ne sommes pas les favoris, notamment parce que cette piste nécessite une force d’appui aérodynamique élevée. Heureusement, nous ne courons pas sur le papier. Nous pilotons sur une piste entre les barrières, donc tout peut arriver. Nous essayons d’arriver ici le plus tard possible. En fait, je suis arrivé hier parce que le secret est de rester sur l’heure européenne. Donc, votre corps devient un peu confus et pour nous, c’est comme chez nous, mis à part les conditions très chaudes et le taux d’humidité élevé ».


Charles Leclerc : « Etant donné qu’il y avait deux courses consécutives, il n’y avait aucune chance de fêter la victoire en Belgique. Après le GP d’Italie, j’ai pu célébrer à Milan, puis à Monaco, mais surtout à Maranello où j’ai rencontré toute l’équipe, et pas uniquement celles qui viennent aux courses. Il y a plus d’un millier de gars et c’était génial de partager un toast avec eux. J’aime tous les circuits urbains et celui-ci ne fait pas exception. Le fait que cela soit la nuit crée une impression de vitesse encore plus vive. Personnellement, j’aime beaucoup ça et je pense que nous avons ce qu’il faut pour être dans les pilotes de tête. Nous avons quelques nouvelles pièces sur la SF90 qui, nous l’espérons, nous aideront à réduire l’écart par rapport à nos rivaux sur ce type de piste. Comme d’habitude, l’objectif est de finir le plus haut possible, mais il faut être réaliste car ce ne sera pas facile. D’habitude, je ne bois jamais pendant la course et je n’ai même pas d’eau dans la voiture. Cette fois, je sais que je vais me servir de la bouteille de boisson… ».

Voici les photos du week-end :



Posté par : Adrien Braem