F1-Direct.Com - Imprimer une News
Ferrari s’attire les foudres de la presse italienne ! - [ 15/04/2019 : 21:00 ] 


Hier, la course du grand prix de Chine avait lieu. Nos confrères italiens, que nous saluons, ont suivi la course comme nous tous. Ferrari n’a pas fait le résultat espéré après la renaissance de Bahreïn, mais il y a une autre chose encore la consigne de course ! Une nouvelle consigne fut donnée à Charles Leclerc, lui ordonnant de laisser passer Vettel. Cette instruction fait l’objet de nombreux débats et elle n’a pas vraiment plu aux médias transalpins qui le font savoir.


« La courte couverture de Ferrari entre performance et fiabilité. Le championnat est déjà loin. Les consignes de Ferrari. S’il y a un homme de 30 millions de dollars et un homme de 2,5 millions de dollars, alors la hiérarchie est déjà très claire. Ce serait mieux si Ferrari comprenait enfin qu’ils ont embauché le bon pilote et c’est Charles Leclerc. Maranello devrait prendre le brassard de capitaine de Vettel et le donner à Leclerc ». Voilà ce que l’on peut lire chez nos confrères en Italie.

Ralf Schumacher a parlé d’un « sacrifice » pour Leclerc.

Briatore a jeté de l’huile sur le feu en disant : « Ferrari lente ? Cela fait huit ans ».

Charles a indiqué qu’il ne voulait pas provoquer de controverse avec des commentaires « stupides ». Il a ensuite déclaré : « Les gars du muret des stands connaissent la situation mieux que moi. Je n’irais pas jusqu’à parler de sacrifice. Nous sommes une équipe et aujourd’hui, cela n’a pas fonctionné pour moi, mais en tant qu’équipe, nous avons essayé de faire le meilleur travail possible ».

Binotto a commenté les propos de Leclerc : « Je suis heureux qu’il parle comme ça parce que cela montre de la maturité ».

Il a ensuite ajouté : « Il est clair que sa course a été un peu compromise, et si Charles est fâché ou énervé, il en a le droit. Mais nous avons essayé de laisser de la place à Seb pour voir s’il pourrait garder le rythme de la Mercedes. A ce stade, nous devions absolument essayer quelque chose ».

Quant à Vettel, il a indiqué qu’il a tenté de suivre les Mercedes et que les deux prochaines semaines seront importantes pour savoir ce qui s’est passé. Il a aussi répondu aux médias : « Je ne veux pas répondre à cela parce que je suis un peu contre la façon dont vous, les journalistes, travaillez ».

Wolff a indiqué que les rouges jouent avec le feu et que ,s’ils continuent à faire cela, ils pourraient ouvrir une boîte de pandore.

Il n’y a pas beaucoup de commentaires à faire sur cette affaire. Certes, Ferrari a des informations que nous n’avons pas. Toutefois, la place aurait pu être rendue à Charles, car il a doublé Vettel sur la piste.



Posté par : Adrien Braem