F1-Direct.Com - Imprimer une News
Grosjean disqualifié, les explications - [ 02/09/2018 : 21:50 ] 


Plus tôt dans la journée, nous vous avons informé de l’enquête sur la voiture de Grosjean en raison de la réclamation de Renault. Puis, dans la soirée, la décision tombe, il est disqualifié pour une non-conformité technique. Mais que s’est-il passé pour en arriver là ?


Dans un premier temps, il faut savoir que la Haas de Grosjean a été maintenue dans les conditions du parc fermé durant toute l’enquête.

Renault a apporté des éléments, notamment une photographie, qui a fait que leur requête était recevable par les commissaires sportifs de la FIA. Ladite photo montrait, selon Renault, l’infraction règlementaire.

Il y a eu plusieurs audiences, car Haas a voulu être entendue sur plusieurs points. Après auditions de toutes les parties, les commissaires sportifs, ont demandé au délégué technique de la FIA de procéder à un contrôle.

C’est le T tray qui semble poser un problème. Il y a eu une clarification du règlement dans une directive émise le 25 juillet 2018 et toutes les équipes avaient jusqu’au Grand Prix d’Italie pour se mettre en conformité.

L’article en question indique que la surface formée par toutes les pièces situées sur le plan de référence doit avoir un rayon de 50 millimètres avec une tolérance à plus ou moins 2 millimètres sur chaque coin avant vu directement sous la voiture ceci, après la définition de la surface.

Après contrôle, Jo Bauer a indiqué que la monoplace de Grosjean ne respectait pas cette règlementation.

Les commissaires sportifs ont donc déclaré la voiture de Romain Grosjean non conforme et, par voie de conséquence, le français a été disqualifié de la course à Monza.

Concernant cette mise à jour, plusieurs équipes (qui n'ont pas été citées) devaient, elles aussi, se mettre en conformité et ce fut le cas. Haas a invoqué des soucis de production en raison des congés d’été. La FIA a dit que le compétiteur avait pour obligation de se mettre en conformité, ce qu’il n’a pas fait.

La pièce litigieuse est conservée sous scellé par le délégué technique jusqu’à ce que la décision soit exécutoire. Haas a le droit de faire appel de la décision des commissaires sportifs dans les règles et délais impartis.

Haas, par l’intermédiaire de Guenther Steiner, a fait savoir qu’il y aura un appel de la décision des commissaires. Nous ne manquerons pas de vous informer des résultats.



Posté par : Adrien Braem