F1-Direct.Com - Imprimer une News
Enzo Ferrari, 30 ans après sa disparition - [ 15/08/2018 : 15:00 ] 


Enzo Ferrari nous a quittés il y a trente ans. C’est toujours une journée spéciale pour Ferrari car Enzo, reste le fondateur. Ferrari a publié un communiqué.


« Si vous pouvez l’imaginer, vous pouvez le faire, » était l’une de ses devises préférées. Nul doute qu’Enzo Ferrari avait le don extraordinaire de traduire les idées que son esprit curieux était à même de mettre au point au cours d’une vie très intense. Elle était faite aussi d’habitude et de routine qui le faisait rarement s’éloigner de Modène et Maranello.


Enzo Ferrari n’a jamais pris de vacances. Lorsqu’il s’accordait une demi-journée à Viserba, sur la mer Adriatique, avant de rentrer chez lui, il passait par l’entreprise pour écrire noir sur blanc les idées qu’il avait pu pressentir et pour vérifier que tout se déroulait pour le mieux. C’est comme si la société et le personnel qui la faisaient progresser avaient besoin d’une caresse avant d’aller dormir. Père strict, il instaura une relation sincère et honnête avec son entourage, à tel point que pour son quatre-vingt-dixième anniversaire, entre les lignes de production, une famille de plus de 1 700 personnes se mit à table.


La présence physique d’Enzo Ferrari fait qu’il nous manque depuis trente ans au sein de l’entreprise, depuis ce 14 août 1988. Il n’en est jamais réellement parti, car les personnes qui ont collaboré avec lui ont transmis à leurs collègues cette passion et ce respect pour le travail qu’il considérait pratiquement comme une vocation. Comme pour la F40 en 1987, dernière voiture personnellement approuvée par Enzo, l’on saisit et l’on perçoit la passion qui caractérise les gènes de toutes les Ferrari actuelles. Sur les marchés comme sur les circuits, Ferrari parvient encore à se démarquer, car chaque voiture qui porte le Cheval cabré sur sa carrosserie est toujours animée par le rêve d’Enzo Ferrari, un rêve devenu réalité.



Posté par : Adrien Braem