F1-Direct.Com - Imprimer une News
Pour Vettel, la constance sera la clé pour gagner le championnat - [ 06/08/2018 : 20:49 ] 


La première partie de la saison s’est achevée et la F1 prend quelques vacances. Récemment, Vettel a eu l’occasion de parler de la monoplace et de la suite du championnat. On se souvient bien que la seconde partie de la saison fut très compliquée pour Ferrari avec de nombreux problèmes en tout genre. Vettel reste optimiste pour la fin de la saison.

Ferrari et Mercedes devraient avoir un nouveau moteur en principe à Spa ou à Monza et ce sera le dernier ou alors les équipes prendront des pénalités.

« Comme nous l’avons vu cette année, la balance semble pencher une fois d’un côté et une fois de l’autre.  Si c’est comme cela, la constance sera la clé.

Je ne me suis pas fait une faveur en Allemagne, mais cela fait partie de la course, ce genre de chose arrive.

Par rapport à l’an dernier, nous avons perdu le championnat parce que notre voiture n’était plus assez rapide pour être dans le match malgré ce qui s’est passé avec les abandons.

Cette année, notre voiture s’est montrée plus efficace, plus solide et elle a encore beaucoup de potentiel à libérer.

Je suis assez confiant dans ce que nous pouvons améliorer. Cela devrait être une seconde partie de saison passionnante cette année. » disait Vettel

Il ne faut pas oublier que la fiabilité jouera un rôle très important cette année avec le nombre très réduit de moteurs. Certaines pièces sont limitées à trois, d’autres à deux.  Ferrari avait connu de gros souci de fiabilité sur la fin de la saison l’année passée et Mercedes a connu des soucis de fiabilité durant la première partie de la saison cette année.

Il est encore trop tôt pour faire des prédictions, car les écarts sont faibles, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour aller jusqu’au titre mondial.

Hamilton, quant à lui, a déclaré que le moral de l’équipe est meilleur que jamais et qu’ils allaient continuer à travailler pour maintenir la pression. Il a reconnu qu’il n’aurait sans doute pas fait la pôle, si les qualifications en Hongrie n’avaient pas été perturbées par la pluie. Il ne sait pas trop à quoi s’attendre venant de Ferrari.



Posté par : Adrien Braem