F1-Direct.Com - Imprimer une News
GP d'Espagne - Course - Déclarations des pilotes et du team - [ 13/05/2018 : 19:55 ] 


Le grand prix d’Espagne a mal tourné pour Ferrari sur plusieurs points. Déjà hier, Mercedes a corrigé le tir en plaçant ses voitures sur la première ligne. Lors de la course, Kimi a eu un souci avec son moteur qui l’a obligé à abandonner. Vettel, quant à lui, a eu des soucis avec ses pneus qui l’ont obligé à passer une seconde fois aux stands et l’arrêt ne s’est pas bien passé, il a perdu plusieurs places. Ce résultat est loin d’être idéal pour les rouges qui perdent du terrain pour le championnat, mais il reste encore beaucoup de courses, tout n’est pas fini loin de là. Il y a un autre facteur à prendre en considération, les pneus spéciaux mis à disposition pour ce week-end en raison de l’asphalte neuf. Toutefois, Ferrari va devoir démonter un élément aérodynamique sur ses rétroviseurs qui a pu compenser l’effet des pneus pour cette course espagnole. Les pilotes et l’équipe sont un peu déçus pour cette déroute, mais ils veulent rebondir dans deux semaines à Monaco.
 

Sebastian Vettel : « Aujourd’hui, les pneus n’ont pas duré aussi longtemps que les autres voitures, donc nous n’avons pas pu suivre la même stratégie. Nous avons dû nous arrêter à nouveau et évidemment nous avons perdu deux positions, et aussi un peu de temps pendant l’arrêt aux stands. Rester sur la piste aurait été impossible. Nous avons eu des problèmes pour trouver le bon équilibre de la voiture et nous avons eu du mal avec les pneus avants. Les changements de ce week-end ont peut-être eu un impact plus négatif sur nous que d’autres. Je suis donc ravi de retrouver des pneus « normaux » à Monaco, car il semblait que nous nous battions plus que les autres.
Aujourd’hui, nous n’avions pas fait le bon choix, Mercedes était plus rapide que nous et il n’y avait pas beaucoup de chances. Nous avons essayé de faire de notre mieux, mais quelque chose nous a échappé et nous devons nous améliorer. Tout au long du week-end, c’était difficile de trouver le bon équilibre sur ces nouveaux pneus. Mais je ne vois aucune raison pour laquelle je ne suis pas optimiste quant à la prochaine course. »

Kimi Räikkönen : « Aujourd’hui, je me débrouillais bien, j’étais dans une position décente et j’ai gardé un bon rythme. Tout se passait bien et je gérais les pneus. Ça pouvait aller, mais malheureusement ce n’était pas comme ça. A un moment donné, j’ai commencé à perdre la puissance de mon moteur. J’ai continué de piloter, mais évidemment à une vitesse plus faible, alors je suis retourné au garage. Nous n’en savons pas beaucoup plus sur le problème que nous avons eu. Nous devons voir ce qui s’est passé sur la voiture. Pour le championnat, ce résultat est loin d’être idéal, et je suis très déçu. Nous n’aurions rien pu faire de différent aujourd’hui de ce qui a été fait, mais nous devons continuer à travailler dur. »

Maurizio Arrivabene : « A bien des égards, c’était un week-end où rien ne s’est passé comme prévu. Maintenant, nous devons analyser les raisons différentes, qui nous ont empêchés d’exprimer le potentiel vu dans les autres courses calmement et précisément. Ensuite, nous préparerons le prochain Grand Prix de Monaco avec professionnalisme, détermination et confiance. »

Voici les photos du week-end :



Posté par : Adrien Braem