F1-Direct.Com - Imprimer une News
Wolff dit que Liberty Media doit cesser de jouer avec le feu en provoquant Marchionne - [ 28/12/2017 : 21:13 ] 


Dans une récente interview, Toto Wolff, l’un des responsables de Mercedes, a eu l’occasion de parler du nouveau moteur et des menaces de Ferrari de quitter la F1. Les menaces sont bien sérieuses et réelles d’après les déclarations des dirigeants de Ferrari. Pour Wolf, Liberty Media joue avec le feu en provoquant Ferrari.

La F1 sans Ferrari risque de faire mal à la discipline, et un championnat parallèle n’arrangerait pas les choses. Pour Wolff, les propriétaires de la F1 doivent prendre les bonnes décisions : « Nous soutiendrons au maximum la F1 pour arriver à la meilleure décision possible pour le sport. J’espère qu’ils (Liberty Media) porteront attention à nous. Mais ils jouent avec le feu en provoquant Marchionne. »

Il s’est aussi exprimé sur Ferrari : « Marchionne et Arrivabene prendront toujours les bonnes décisions pour Ferrari, je n’ai pas de doute là-dessus. Sur la piste, nous sommes de fiers rivaux, mais nous sommes alliés en dehors du paddock. Le président de Ferrari a la même approche, c’est noir ou blanc. »

Il a aussi parlé de la discipline, dans sa règle générale : « La F1 est le sommet des moteurs et elle doit le rester. En conséquence, la recherche technologique doit rester. S’il y a des choses à corriger, alors faisons-le, par exemple le bruit ou la consommation de carburant. »

Les propos de Monsieur Wolff sont plus que clairs, la F1 doit rester une vitrine technologique. Liberty Media va devoir tenir compte de cela, car le risque de retrait de Ferrari semble bien réel et, si Ferrari met ses menaces à exécution, d’autres risquent de suivre.

Enfin, il s’est exprimé sur le championnat 2018 et il risque d’être fortement disputé selon ses dires : « Il ne faut sous-estimer personne. Si je dois faire une liste pour l’an prochain, je mettrais Ferrari devant Red Bull puis McLaren. Je m’attends aussi à ce que Renault soit très fort. Le championnat sera plus disputé qu’en 2017. » Disait Wolff.



Posté par : Adrien Braem