F1-Direct.Com - Imprimer une News
GP de Hongrie - Course - Déclarations des pilotes et du team - [ 30/07/2017 : 20:00 ] 


Résultats de la course :
Sebastian Vettel : 1e  70 tours
Kimi Räikkönen : 2e (+0.908) 70 tours

À la suite de cette onzième course de la saison 2017 à Budapest, retrouvez les déclarations des pilotes Ferrari qui se sont exprimés sur cette journée lors des habituelles conférences de presse de fin de journée. Un doublé nécessaire pour les rouges. La confiance avait besoin de regagner les rangs de l'écurie afin de partir en vacances de manière la plus sereine possible.

Sebastian Vettel : « Toute l’équipe peut être contente de ce que nous avons fait aujourd’hui. Après la course, je me suis excusé auprès de Kimi, car j’avais des soucis et je ne pouvais pas aller plus vite tout au long de la course. Kimi était pris entre deux voitures. Ce fut une course difficile. J’ai eu un problème à la roue et je ne sais toujours pas pourquoi. Il est évident que ceci ne doit pas se reproduire, mais en course, nous n’avons pas eu le choix. C’était une sensation étrange, désagréable. A un moment donné, j’ai oublié le problème parce que la situation a empiré. Toutefois, le rythme était toujours là sur la fin. D’une manière générale, je n’aime pas la vision à court terme de certaines personnes qui font de vous un héros après une victoire, et une catastrophe après une mauvaise passe. C’est injuste pour ceux qui travaillent sur la voiture. Je pense que nous avons la meilleure voiture avec les meilleurs appuis aérodynamiques. Ce n’était pas arrivé depuis des années. En fin de compte, nous pouvions faire la différence et nous l’avons fait. Il y a les essais la semaine prochaine et nous avons beaucoup à faire. Après, il y a le grand prix de Belgique. Nos voitures sont équipées. Je pense que nous aurons des améliorations là bas. »

Kimi Räikkönen : « Aujourd'hui, ma voiture était incroyable, la conduite était parfaite et je me sentais toujours à l'aise. Même lorsque que je suivais Seb de très près, le comportement était fantastique. Je n'avais pas peur que Mercedes puisse essayer de m’attaquer. J'ai eu un bon départ et un bon premier relais. Sur des tracés comme celui-ci, il est délicat d'essayer de dépasser et je ne voulais pas forcer trop les choses avec mon coéquipier. Lorsque vous vous retrouvez entre deux voitures, ce n'est pas la situation la plus simple. Quand ils m'ont appelé pour l'arrêt aux stands, je voulais rester sur la piste un peu plus longtemps parce que j'avais l'impression que j'avais du rythme, mais l'équipe a un meilleur recul et je crois en eux. J'ai fini en suivant Seb pendant tout le reste de la course et je n'ai jamais pu utiliser ma pleine vitesse. Aujourd'hui, je savais que j'avais tous les outils nécessaires pour terminer dans une meilleure position, mais j'aurais dû faire une meilleure qualification. Je suis heureux du résultat que nous avons réalisé en équipe et c'est le principal. Je suis là pour gagner des courses, mais pour l’équipe, c'était un bon week-end, nous en avons eu le maximum de points.  »

Maurizio Arrivabene : « Une grande course. C’est un résultat obtenu dans des circonstances difficiles qui ont démontré le caractère de Ferrari. Félicitations aux personnes qui ont travaillé ici et à Maranello, tous ensemble. Cela fait de nous une grande équipe. Seb a fait une course magnifique. Il a réussi à garder la tête froide malgré le problème avec le volant. Il a été aidé par un grand Kimi qui a montré qu’il était un champion, mais aussi un bon équipier. La semaine prochaine, nous continuerons notre travail en vue de Spa-francorchamps et Monza avant la pause imposée par la FIA. »

Voici les photos du week-end :



Posté par : Adrien Braem