F1-Direct.Com - Imprimer une News
Vettel est passé proche d’une disqualification hier - [ 26/06/2017 : 21:45 ] 


Hier, pendant la course, un évènement inhabituel a eu lieu, c’est l’incident entre Vettel et Hamilton pendant la deuxième période sous la voiture de sécurité. Pour rappel des faits, Vettel a foncé sur Hamilton pendant qu’il ralentissait, puis, furieux, s’est mis à la hauteur du Britannique, il lui a mis un coup de roue, pour ensuite lui montrer son mécontentement. La FIA a décidé de sanctionner le pilote allemand.

Cet incident a beaucoup fait parler de lui. Vettel a eu un stop-and-go de dix secondes et il a perdu trois points sur son permis, car les commissaires sportifs ont estimé qu’il était le seul en faute. Hamilton n’a pas été pénalisé, car il aurait levé le pied de l’accélérateur sans freiner.

Concernant cette sanction et l’infraction associée, la mesure prise est à l’appréciation et donc à la discrétion des commissaires ; c’est-à-dire, ils prennent la sanction qu’ils veulent, car il n’y a rien de très clair dans le règlement. Pendant que les commissaires étaient en train de prendre une décision, le drapeau noir fut évoqué pendant un long moment, mais les commissaires ont émis la sanction juste en dessous. Historiquement, un commissaire avait déjà dit qu’ils n’avaient pas le droit à l’erreur sur ce type de pénalité qui n’est pas simple à prendre.

La fédération internationale de l’automobile pourrait ne pas en rester là. Vettel pourrait écoper d’une sanction disciplinaire, car il a donné une très mauvaise image du sport automobile en plus d’un très mauvais exemple pour beaucoup de personnes qui le prennent pour exemple. On se souvient qu’au Mexique, l’année passée, Vettel avait eu un comportement assez similaire en tenant une insulte grave envers le directeur de course. Vettel s’était excusé, mais la FIA aurait pu prendre une mesure disciplinaire. Ladite instance avait indiqué qu’elle pourrait envoyer un pilote devant le conseil de discipline si un tel comportement se reproduisait. Un autre élément à prendre en compte : il ne reste plus que trois points sur le permis de Vettel. Si un pilote perd tous ses points, il est suspendu la course suivante. Il récupèrera deux points le 10 juillet prochain.

Il reste à savoir ce que compte faire la FIA. Va-t-elle envoyer le pilote Ferrari devant le conseil de discipline ? Risque-t-il d’être pénalisé pour le moindre écart lors de la prochaine course ? Ou l’instance dirigeante va-t-elle classer cette affaire sans donner la moindre suite ?



Posté par : Adrien Braem