F1-Direct.Com - Imprimer une News
Liberty Média souhaiterait changer les règles sur le moteur. - [ 14/03/2017 : 14:30 ] 


Depuis 2014, un nouveau règlement du moteur est entré en vigueur dans la catégorie reine du sport automobile. Pourtant il a subi beaucoup de critiques. Certains veulent que l’on revienne à un V8, V10 ou à un V12, mais la FIA est contre. Pourtant le chef de Liberty Média laisse entendre qu’il faut modifier le règlement.

La semaine passée, Todt a clairement indiqué que l’on garderait le moteur V6 et que l’on ne prendrait pas un moteur avec plus de cylindres car il ne serait pas accepté par la société mondiale. Pour liberty Média, il y a des travaux à faire.

« Oui, il y a des choses à faire au niveau des moteurs. Il y a des choses à faire autour du D.R.S. il y a aussi quelque chose à faire pour atteindre l’équilibre financier que les équipes reçoivent. » disait Greg Mafei

Concernant le moteur, il y a des accords qui vont jusqu’en 2020. Il sera très dur de changer les règles d’ici là. Au-delà de ce délai, il faudra voir si l’on reste proche des voitures de tous les jours ou si l’on prend une direction plus compétitive. Le moteur V6 apporte aussi une guerre au niveau des quatre motoristes. Mercedes est largement devant mais Ferrari se rapproche petit à petit. Quand à Renault et Honda, ils tentent du mieux possible de refaire leur retard. La règle des « jetons de développement » n’existant plus, il y aura plus de possibilités mais toutefois, il n’y a que quatre moteurs autorisés dans la saison. Ceci peut retarder l’arrivée des améliorations.

Il a parlé des courses qui apparaissent et disparaissent du calendrier. Greg Maffei déclare sur ce sujet :« Il y a toujours des courses qui arrivent et d’autres qui partent, mais cela a un impact beaucoup plus négatif quand c’est un circuit européen qui est dans le cœur des fans. Nous avons déjà entamé des discutions pour faire revenir certaines de ces courses. »

Maffei souhaite rendre les week-ends de course plus excitants. « Les grands prix comme le Mexique, Singapour et Abu Dhabi, nous allons les prendre comme référence pour faire ce qui se passe là-bas dans les courses traditionnelles. »



Posté par : Adrien Braem