F1-Direct.Com - Imprimer une News
D’après Ecclestone, Arrivabene a ses idées, mais sa hiérarchie le bloque. - [ 21/11/2016 : 21:27 ] 


Bernie Ecclestone a analysé la situation actuelle de Ferrari. Marchionne veut des victoires et Arrivabene n’a pas assez de liberté dans ses actions.

Le Britannique n’est pas tendre. Voici ses propos : « Quel est le problème avec Ferrari ? L’équipe était en retrait avant l’arrivée de Jean Todt. Fiat fut convaincu de prendre le manager français. L’équipe était italienne à l’époque. Ce n’est pas une critique. Nous aimons tous l’Italie. Les Italiens sont des Italiens, comme les Britanniques sont britanniques ou les Allemands sont des Allemands.

Il y a des choses qui ne changent pas. Marchionne veut une victoire de Ferrari et peut-être que je la veux aussi. Je ne peux pas faire des jugements, car je ne sais pas ce qui se passe en interne.

Maurizio est dans une position difficile. Je suppose qu’il a ses idées, mais il ne peut pas les mettre en œuvre parce qu’il y a quelqu’un au-dessus de lui. Jean Todt avait ses idées et il pouvait les proposer à Montezemolo en lui faisant croire que cela venait de lui. Ceci est tout un art. »



Posté par : Adrien Braem