F1-Direct.Com - Imprimer une News
GP de Hongrie - Course : Déclarations des pilotes et du team - [ 26/07/2015 : 19:55 ] 


Course :
Sebastian Vettel : 1er - 69 tours
Kimi Raikkonen : Abandon

A la suite de cette dixième course de la saison 2015 en Hongrie au Hungaroring, retrouvez les déclarations des pilotes Ferrari qui s’expriment sur cette journée lors des habituelles conférences de presse de fin de journée.

Sebastian Vettel : "C'est une semaine avec beaucoup de hauts et de bas comme je l'ai dit après la course, je dédie cette victoire à Jules et sa famille.

La course a été difficile surtout à la fin avec toutes les pensées qui ont envahi mon esprit mais je suis très heureux de ce résultat. Nous avons eu une course forte depuis le début avec un excellent départ et après nous avons eu beaucoup d'avance pour pouvoir ainsi contrôler la course.

La voiture de sécurité ne nous a pas aidés mais nous avons quand même réussi à rester devant pour gagner le Grand Prix. C'était fantastique de voir les gars de l'équipe du haut du podium, ils étaient tous très heureux car aujourd'hui nous avons prouvé que le rythme que nous avons n'a rien avoir avec de la chance.

Nous avons eu de la malchance avec la voiture de sécurité car notre rythme sur les pneus tendres était excellent. Donc nous avons continué à attaquer pour nous échapper et après la voiture de sécurité j'attaquais au max pour me protéger de la zone de DRS.

Ce fut une belle course et les gars ont fort bien travaillé depuis les problèmes de vendredi surtout avec les rumeurs étranges de l'équipe qui était soit disant en crise, merci à tous nos partenaires comme Shell pour leur soutien afin d'obtenir plus de puissance."

Kimi Raikkonen : "C'est dommage ce qui m'est arrivé, mais quand vous n'avez pas de chance, vous n'en avez pas ! Nous avons fait de notre mieux avec un excellent départ, le meilleur depuis le début de la saison et un bon rythme afin de creuser l'écart sur les Mercedes.

La vitesse était là aujourd'hui et je m'attendais de pouvoir attaquer jusqu'à la fin, jusqu'au moment où j'ai entendu quelque chose d'étrange dans la voiture, le son était différent et c'était de pire en pire. Nous avons essayé de réparer mais ce n'était pas possible donc j'ai abandonné.

L'équipe a une excellente journée avec la voiture de Sebastian mais je pense que nous méritions plus qu'une victoire, je pense que sans mon problème le doublé était possible mais les choses ne se sont pas passées correctement.

Si je résume la première partie de la saison, nous avons eu la vitesse mais de la malchance aussi. Nous avons toujours eu un problème qui change le résultat mais la chose la plus importante est désormais de se débarrasser de tous les problèmes. Nous allons continuer à travailler en espérant que la chance va tourner en notre faveur pour obtenir ce que nous méritons."

Maurizio Arrivabene - Directeur de l'équipe : "Une victoire fantastique ! Au cours de ces dernières semaines nous avions eu des commentaires de gens qui disaient que nous étions en récession, des gens qui ne veulent pas ou ne savent pas lire les chiffres.

En fait, nous avions prévu qu'il y aurait des hauts et des bas cette saison mais cela ne signifie pas que nous marchons en arrière et ce week-end a fort mal commencé pour nous, donc nous savions que troisième le samedi était correct pour définir la voiture.

Avec le calme nous avons progressé, nous ne savions pas que nous pouvions gagner la course mais on était confiant de viser le podium. Seb et Kimi ont eu un départ incroyable et une conduite parfaite pour faire la différence en performance et sur la gestion des pneus, nous savions que les deux trains de pneus tendres seraient utiles pour performer.

Je suis désolé pour Kimi qui n'a pas pu voir l'arrivée alors qu'il était dans un grand jour, félicitations à lui. C'est cela la F1 et nous devons accepter le manque de fiabilité pour corriger la suite à l'avenir. Nous avons gagné aujourd'hui, mais gardons les pieds sur terre et restons déterminés et engagés."

Sergio Marchionne - Président de la Scuderia Ferrari : "C'est une victoire que nous voulons dédier à la mémoire de Jules Bianchi, un gars qui nous manque tant. Malheureusement aujourd'hui nous ne pouvons pas célébrer le doublé qui était à notre portée avec les problèmes rencontrés sur la monoplace de Kimi.

C'est un nouvel avertissement qu'il ne faut jamais baisser la garde, nous devons toujours travailler pour combler l'écart avec nos rivaux sans oublier la fiabilité.

Nous arrivons à la pause estivale à partir de laquelle je suis sûr que la Scuderia Ferrari sera de retour encore plus déterminée et féroce."

Voici les photos du week-end :



Posté par : Alexandre Sterlé