GP d'Angleterre
Vendredi 12 Juillet
11h00
15h00
Samedi 13 Juillet
12h00
15h00
Dimanche 14 Juillet
15h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 223
2 V.Bottas 184
3 M.Verstappen 136
4 S.Vettel 123
5 C.Leclerc 120
6 P.Gasly 55
7 C.Sainz 38
8 K.Räikkönen 25
9 D.Ricciardo 22
10 L.Norris 22
11 N.Hulkenberg 17
12 K.Magnussen 14
13 S.Perez 13
14 D.Kvyat 12
15 A.Albon 7
16 L.Stroll 6
17 R.Grosjean 2
18 A.Giovinazzi 1
19 G.Russell 0
20 R.Kubica 0

P
Pts
1 Mercedes 407
2 Ferrari 243
3 Red Bull 191
4 McLaren 60
5 Renault 39
6 Alfa Romeo 26
7 Toro Rosso 19
8 Racing Point 19
9 Haas 16
10 Williams 0
Multimédia
          
Saison 2019

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Un oeil dans le rétro : La F2007
Un oeil dans le rétro : La F2007
Le 07/07/2019
 à 12:00

La saison 2007 marque comme un tournant dans l’histoire de la Formule 1 : retour d’un manufacturier unique, architecture de moteur unique, mais surtout, retrait du septuple champion du monde M.Schumacher, remplacé par Raikkonen. Le finlandais se devait de réussir son entrée chez les rouges : pari gagné.

La F2007 est une évolution de la 248 F1 utilisée en 2006. L’empattement est certes allongé et le moteur quelque peu évolué, mais l’âme de sa devancière y est toujours présente. Exit les quelques touches de blanc, la monoplace est désormais toute rouge. C’est la dernière Formule 1 de l’histoire a arborer une livrée marqué d’un cigarettier, jusqu’au fameux « Mission Winnow » actuel. Le V8 italien développe approximativement 750cv tout en respectant le bridage demandé par la FIA à 19 000 trs/min. De nombreux petits éléments aérodynamiques voient le jour un peu partout sur la voiture. 

Avant d’entamer le début de saison, Ferrari se sait optimiste : contrairement à la majorité de ses rivaux, la Scuderia travaille depuis des années avec Bridgestone et connait parfaitement les pneumatiques japonais. La première course est pourtant mi-figue mi-raisin. Raikkonen frappe fort d’entrée en arrachant son premier hat-trick (pole, meilleur tour et victoire). C’est le premier pilote depuis Fangio à remporter la course pour sa première en rouge. Pour Massa, la manche australienne fut plus compliquée, le brésilien s’élançant dernier avant de remonter jusqu’à la sixième place. Moins de chance en Malaisie, malgré la pole de Massa, seulement cinquième en course, Raikkonen troisième. La chaleur du désert réussie mieux à la F2007, le brésilien convertissant son meilleur temps en qualifications en succès le lendemain. Même histoire pour son équipier, parti troisième, il finira à la même position.

L’arrivée en Europe marqua un rapprochement certain des McLaren-Mercedes. De nouveau en pole, Massa décroche sa deuxième victoire consécutive malgré un début d’incendie sur le tracé de Barcelone, modifié suite à l’ajout de la tant décriée chicane finale. Raikkonen n’atteindra pas l’arrivée, sa monoplace le trahissant dès le premier quart de l’épreuve. Malgré les bons résultats des rouges, c’est bien Hamilton et Alonso qui mène le championnat. Et ce ne sont pas les trois courses suivantes qui démontreront le contraire. A Monaco, Massa se classe troisième alors que son équipier remonte jusqu’à une énigmatique huitième place, longtemps bloqué par Button. Au Canada, c’est l’énorme crash de Kubica qui retient l’attention de tout le monde. Mais lors de l’interruption par la voiture de sécurité, Massa et Fisichella grille le feu rouge en sortie des stands : c’est la disqualification directe. Raikkonen termine seulement cinquième, une place de moins qu’aux Etats-Unis, juste derrière Massa, après une écrasante domination des McLaren.

De retour sur le continent européen, les F2007 disposent d’améliorations plutôt efficaces. Et pour cause, les deux monoplaces rouges s’adjugent leur premier doublé de la saison, Raikkonen devant Massa. Nouvelle victoire une semaine plus tard pour le finlandais sur les terres anglaises, recollant peu à peu au championnat. La course suivante restera dans les annales de la Formule 1. C’est sur un Nürburgring sec que s’élance le grand-prix, mais la pluie tomba en masse dès l’extinction des feux, provoquant une multitude de sorties de piste au premier virage. Leader de l’épreuve, Raikkonen manqua l’entrée des stands et reparti alors pour un tour sans les pneus adéquats. Plus tard, son hydraulique le lâcha, laissa Massa et Alonso lutter pour la victoire. Un succès acquis par la force pour l’espagnol, après une manœuvre musclé sur son futur équipier brésilien. En coulisses, une bien sombre affaire semble toucher les deux écuries rivales au championnat Ferrari et McLaren.

La Hongrie marqua un tournant dans le championnat. A la suite d’un blocage volontaire d’Alonso sur son équipier lors des qualifications, des tensions éclatèrent au grand jour entre les deux pilotes McLaren. La course tourna en un duel entre Raikkonen et Hamilton, tournant à l’avantage de l’anglais au final. La seconde F2007 ne décolla guère du milieu de classement, Massa terminant lointain treizième à un tour du leader. La tendance s’inversa en Turquie avec un nouveau doublé des F2007, cette fois-ci conduit par Massa. Mais ce qui passionne les journalistes à ce moment de la saison, c’est ce qui sera appelé « l’affaire d’espionnage ». En effet, Ferrari aurait porté plainte contre sa rivale anglaise pour s’être procuré illégalement des informations concernant la F2007. Une première audience fin juillet donne raison à la Scuderia sans que la sanction envers McLaren ne tombe.

Sur les terres des rouges, Raikkonen est victime d’une grosse sortie de piste lors des essais l’obligeant à terminer le week-end avec son mulet. Pour autant, la course à domicile ne tourna pas à l’avantage de Ferrari, la course étant largement dominée par les voitures grises. Le finlandais accrocha tout de même la troisième place, Massa devant mettre pied à terre suite à une rupture de suspension. Avant l’arrivée en Belgique, la sanction envers McLaren tombe : l’écurie de Woking se voit retirer tous ses points au championnat du monde des constructeurs. Le leadership revient alors à Ferrari, loin devant BMW. Sur le quelque peu modifié circuit de Spa, les F2007 dominent le week-end, bloquant la première ligne ainsi que les deux premières marches du podium, Raikkonen devant Massa. A l’issue de cette course et suite au déclassement des McLaren, la Scuderia Ferrari décroche sa quinzième couronne mondiale et ce, à trois courses du but. Reste le tant convoité titre pilote semblant se décider pour l’un des deux pilotes McLaren. Au Japon, Alonso pulvérise sa monture laissant son équipier s’imposer et faire un pas de plus vers le titre. Raikkonen se classe troisième, Massa sixième. En Chine, alors qu’il était en passe d’être couronné, Hamilton subit une grossière erreur stratégique de son équipe et termine échoué dans le bac à gravier à l’entrée des stands. Raikkonen profite de cette erreur et remporte l’épreuve. Pour la dernière manche, l’anglais semble avoir la meilleure opportunité de gagner la mise mais l’électronique de sa McLaren l’évinça de la course au titre. Au profit d’une bonne stratégie ravitaillement, Raikkonen passe Massa et remporte le grand-prix du Brésil, mais également le championnat du monde pilote 2007 pour un petit point devant les deux pilotes McLaren.

Au final, la F2007 aura permis à ses pilotes de s’imposer à neuf reprises, de monter sur vingt-deux podiums, de réaliser neuf pôles position et douze meilleurs tours.



Information rédigée par : Baptiste Douillard

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
22/07/2019 : 21:51 : Prost: « Vettel traverse une période difficile »

20/07/2019 : 15:53 : Helmut Marko pousse Vettel à quitter Ferrari !

21/07/2019 : 12:00 : Un oeil dans le rétro : la F300

18/07/2019 : 18:41 : Simone Resta de retour chez Ferrari.

17/07/2019 : 19:05 : Il y a quatre ans, Jules Bianchi

16/07/2019 : 19:27 : La presse italienne se déchaine sur…

15/07/2019 : 21:25 : Vettel peut perdre son statut de pilote numéro 1

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2019 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.