GP d'Abou Dabi
Vendredi 23 Novembre
10h00
14h00
Samedi 24 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 25 Novembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 408
2 S.Vettel 320
3 K.Raikkonen 251
4 M.Verstappen 249
5 V.Bottas 247
6 D.Ricciardo 170
7 N.Hulkenberg 69
8 S.Perez 62
9 K.Magnussen 56
10 C.Sainz 53
11 F.Alonso 50
12 E.Ocon 49
13 C.Leclerc 39
14 R.Grosjean 37
15 P.Gasly 29
16 S.Vandoorne 12
17 M.Ericsson 9
18 L.Stroll 6
19 B.Hartley 4
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 655
2 Ferrari 571
3 Red Bull 419
4 Renault 122
5 Haas 93
6 McLaren 62
7 Force India 52
8 Sauber 48
9 Toro Rosso 33
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Ecclestone défend Vettel
Ecclestone défend Vettel
Le 03/12/2018
 à 21:08

Vettel a commis beaucoup d’erreurs cette année et certains n’hésitent pas à le désigner responsable des échecs de Ferrari cette année. Arrivabene a affirmé publiquement son soutien à Vettel et pour l’italien on perd et l’on gagne ensemble. Monsieur Ecclestone, qui suit toujours la F1, s’exprime régulièrement.

Pour le Britannique Vettel est une victime et non un coupable. Il pense que la responsabilité de Ferrari est engagée dans les échecs de l’année, car ils n’auraient pas assez porté le pilote allemand et le décès de Marchionne a eu un effet néfaste sur l’équipe.

« Lewis était remarquable, mais il a également bénéficié du soutien total de son équipe. On ne peut pas dire ça sur Sebastian. Mon impression est que Ferrari est tombé dans de vieilles habitudes après la mort de Sergio Marchionne. Soudainement, il y avait d’étranges erreurs de stratégie et quand on regarde de l’extérieur, j’avais l’impression que Ferrari faisait plus pour Kimi Räikkönen que pour Sebastian. Mais une équipe doit soutenir son favori au titre sans compromis.
Donc, je le vois (Vettel) comme une victime, et non un coupable. Une équipe doit renforcer un pilote de pointe et ne pas l’affaiblir. Regardez Jean Todt et la manière dont il était complètement derrière Michael. Dans le cas où un pilote ne ressent pas le soutien de son équipe, le taux d’erreur augmente. Parce que la plupart de ces choses se passent dans la tête. »
Disait Ecclestone.


Il ne faut pas oublier que Bernie Ecclestone est resté longtemps à la tête de la Formule 1 et qu’il la connait très bien, même si des changements ont eu lieu depuis. Pour appuyer les propos d’Ecclestone, si l’on regarde par exemple la course de Monza, on a bien vu au départ de la course que Vettel affrontait Räikkönen, alors qu’Hamilton avait Bottas pour l'aider. On a aussi remarqué beaucoup d’erreurs de stratégie en seconde partie de saison.



Information rédigée par : Adrien Braem

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
10/12/2018 : 18:35 : Todt a regardé le Grand Prix du Brésil avec Schumacher

09/12/2018 : 18:59 : Raikkonen : « La Sauber n’est pas très différente de la Ferrari »

08/12/2018 : 08:00 : Leclerc a reçu le prix du rookie de l’année

07/12/2018 : 11:00 : Montezemolo : « Alonso était l’un des trois meilleurs pilotes que j’ai jamais vus chez Ferrari »

06/12/2018 : 20:55 : Montezemolo : « Ferrari aurait gagné avec Hamilton »

05/12/2018 : 21:13 : La FIA valide certains changements règlementaires

03/12/2018 : 21:08 : Ecclestone défend Vettel

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.