GP de Singapour
Vendredi 14 Septembre
10h30
14h30
Samedi 15 Septemnre
12h00
15h00
Dimanche 16 Septembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 281
2 S.Vettel 241
3 K.Raikkonen 174
4 V.Bottas 171
5 M.Verstappen 148
6 D.Ricciardo 126
7 N.Hulkenberg 53
8 F.Alonso 50
9 K.Magnussen 49
10 S.Perez 46
11 E.Ocon 45
12 C.Sainz 38
13 P.Gasly 28
14 R.Grosjean 27
15 C.Leclerc 15
16 S.Vandoorne 8
17 L.Stroll 6
18 M.Ericsson 6
19 B.Hartley 2
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 452
2 Ferrari 415
3 Red Bull 274
4 Renault 91
5 Haas 76
6 McLaren 58
7 Force India 32
8 Toro Rosso 30
9 Sauber 21
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Formule 1 : Nouvelle reglementation 2021: Marchionne persiste avec ses menaces !
Nouvelle reglementation 2021: Marchionne persiste avec ses menaces !
Le 14/04/2018
 à 18:00

L’histoire est souvent la même quand des changements veulent être apportés et certains chez Ferrari ne sont pas d’accord. Sergio Marchionne a réitéré ses menaces de quitter la F1.

À Bahreïn, Liberty Media a dévoilé son projet de règlement au-delà de 2020. Arrivabene avait eu des propos un peu plus mesurés en disant que Ferrari allait réfléchir et se concerter. Mais le président Marchionne a pris les devants et a déclaré lors d'une réunion à Amsterdam: « Si la F1 devient plus un spectacle que du sport, si cela devient comme le NASCAR, alors nous partirons. »

La proposition budgétaire de Liberty Media pour 2021 est un plafond de 150 millions de dollars, mais offre également des changements importants sur la réglementation du moteur.« S'il y a des propositions qui déforment la F1, je pense que Ferrari va se retirer », a ajouté Marchionne. « Nous travaillons avec Liberty Media pour trouver des solutions acceptables. Certaines personnes veulent une meilleure approche, mais nous allons avoir des critères élevés ».

Certaines écuries, dont Mercedes, soutiennent Ferrari dans cette démarche. Le but étant de faire pression sur Liberty Media afin de garder ‘l’esprit de la F1’. Enfin, c’est le discours officiel...

Officieusement, certaines écuries ont un pouvoir de décisions grâce aux accords concorde. Mais est-ce aux écuries de dicter les règlements avec de possibles conflits d’intérêts ? Nous pouvons notamment citer l'exemple du fameux V6 Turbo Hybride voulu par Mercedes et les 4 années d’ultra domination des flèches d’argent … Mais cela pose une autre question,  les écuries doivent-elle s’adapter au règlement qu’on leur impose ? Deux approches totalement différentes.

Actuellement, les top teams parlent d’une seule voix car ils ont un budget nettement supérieur aux autres écuries et cela leur permet d’être sur les plus hautes marches du classement. C’est bon pour la visibilité et donc pour la vente de leur produit (voiture, boisson, …).

Mais avec un budget plafonné et équitable, les top teams pourraient se retrouver derrière des Force India, Williams ou encore Sauber.

D’un autre côté, il y aurait une meilleure équité dans le sport, et possiblement plus de spectacle, car les voitures seront plus proches en terme de performances. Un budget plafonné trop bas peut clairement nuire aux top teams. Il y a donc conflit d’intérêts dans ces prises de décisions et, en tant qu’écurie historique, Ferrari essaye clairement de faire pencher la balance dans son intérêt grâce à ce statut.

Pour l’instant, Liberty Media ne plie pas et semble vouloir que les équipes aient moins de pouvoir sur les modifications de règlement.

Ross Brawn est dans la direction de Liberty Media pour des raisons très claires, il connaît très bien le fonctionnement de la F1, des écuries et des accords concorde.

Les prochaines semaines seront cruciales car Liberty Media a imposé une deadline assez courte (fin Mai) afin de prendre de court les écuries et possiblement les forcer à accepter les changements. Les écuries connaissent cette échéance depuis longtemps mais les pourparlers semblent s’embourber.

Il ne faut pas non plus oublier que certains constructeurs/motoristes sont clairement intéressés par la F1 et toquent à la porte de manière insistante. Nous pouvons notamment parler d’Aston Martin et de Porsche. Plus le règlement prendra de temps, moins ces écuries auront de temps pour se préparer. Cela pourrait ressembler au retour d’Honda en 2014 et clairement refroidir les intéressés.

Bref, beaucoup d’enjeux à venir qui concernent les prochaines pages de l’histoire de la F1!



Information rédigée par : Alexandre Finet

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
19/09/2018 : 08:30 : La FIA autorise le masquage de la caméra supérieure

18/09/2018 : 19:48 : La presse italienne se déchaine sur…

18/09/2018 : 08:00 : Les pneus annoncés jusqu’à la fin de la saison

17/09/2018 : 19:40 : Newey pense que Vettel est sous haute pression cette année

16/09/2018 : 21:00 : GP de Singapour - votre note de la course ?

16/09/2018 : 19:30 : GP de Singapour – Les stratégies vues en course

16/09/2018 : 19:00 : GP de Singapour – Le point sur les sanctions du jour

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.