GP du Japon
Vendredi 5 Octobre
03h00
07h00
Samedi 6 Octobre
05h00
08h00
Dimanche 7 Octobre
07h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 331
2 S.Vettel 264
3 V.Bottas 207
4 K.Raikkonen 196
5 M.Verstappen 173
6 D.Ricciardo 146
7 K.Magnussen 53
8 S.Perez 53
9 N.Hulkenberg 53
10 F.Alonso 50
11 E.Ocon 49
12 C.Sainz 39
13 R.Grosjean 31
14 P.Gasly 28
15 C.Leclerc 21
16 S.Vandoorne 8
17 L.Stroll 6
18 M.Ericsson 6
19 B.Hartley 2
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 538
2 Ferrari 460
3 Red Bull 319
4 Renault 92
5 Haas 84
6 McLaren 58
7 Force India 43
8 Toro Rosso 30
9 Sauber 27
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Formule 1 : Renault pousse la FIA à contrôler les consommations d’huile par les moteurs
Renault pousse la FIA à contrôler les consommations d’huile par les moteurs
Le 04/03/2018
 à 07:45

Récemment, il y a eu des controverses concernant les consommations d’huile par les moteurs. Certains motoristes sont suspectés de brûler de l’huile pour augmenter les performances de leurs moteurs. Ceci a obligé la FIA à légiférer sur les consommations d’huile. Renault compte collaborer avec l’instance dirigeante.

Des normes strictes de consommation d’huile sont en vigueur depuis l’année dernière, et elles sont encore plus strictes cette année. Mercedes et Ferrari sont les deux motoristes qui ont été le plus suspecté de « booster » leurs moteurs avec l’huile, mais les contrôles de la FIA ont toujours blanchi les constructeurs.

« Beaucoup a été fait avec ces failles, mais nous continuerons à collaborer avec la FIA pour nous assurer qu’ils ont les outils pour les surveiller correctement. Il ne s’agit donc pas que de bonnes règles, mais aussi de savoir comment les surveiller. Je suis sûr que les règles sont claires, mais je ne suis pas sûr que la FIA ait les outils qu’il faut pour les surveiller correctement.

C’est une préoccupation pour les équipes clientes, et pour une bonne raison, elles doivent être traitées de la même manière. Nous l’avons toujours fait depuis quarante ans en tant que fournisseur de moteurs. Nous devons aussi accepter qu’il y ait toujours des différences. Par exemple, Red Bull a un autre partenaire qui utilise des carburants et lubrifiants différents. Mais, nous ne les avons pas forcés, ils auraient pu utiliser notre partenaire. » Disait Cyril Abiteboul.


Avec ces nouvelles règles, il convient d’attendre pour voir si un motoriste va régresser sur le point des performances.
Monsieur Abiteboul parle souvent de surveillance. Que veut-il dire exactement ?
 



Information rédigée par : Adrien Braem

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
13/10/2018 : 16:35 : Le calendrier 2019

14/10/2018 : 12:00 : Un œil dans le rétro : Clay Regazzoni

12/10/2018 : 20:22 : Vettel mérite plus de respect de la part des médias d’après Hamilton

10/10/2018 : 21:25 : Vettel ne va pas abandonner Ferrari

10/10/2018 : 20:46 : Arrivabene dément les rumeurs de transfert

09/10/2018 : 20:53 : La presse italienne se déchaine sur...

07/10/2018 : 19:00 : GP du Japon - votre note de la course ?

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.