GP d'Abou Dabi
Vendredi 23 Novembre
10h00
14h00
Samedi 24 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 25 Novembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 408
2 S.Vettel 320
3 K.Raikkonen 251
4 M.Verstappen 249
5 V.Bottas 247
6 D.Ricciardo 170
7 N.Hulkenberg 69
8 S.Perez 62
9 K.Magnussen 56
10 C.Sainz 53
11 F.Alonso 50
12 E.Ocon 49
13 C.Leclerc 39
14 R.Grosjean 37
15 P.Gasly 29
16 S.Vandoorne 12
17 M.Ericsson 9
18 L.Stroll 6
19 B.Hartley 4
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 655
2 Ferrari 571
3 Red Bull 419
4 Renault 122
5 Haas 93
6 McLaren 62
7 Force India 52
8 Sauber 48
9 Toro Rosso 33
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Wolff dit que Liberty Media doit cesser de jouer avec le feu en provoquant Marchionne
Wolff dit que Liberty Media doit cesser de jouer avec le feu en provoquant Marchionne
Le 28/12/2017
 à 21:13

Dans une récente interview, Toto Wolff, l’un des responsables de Mercedes, a eu l’occasion de parler du nouveau moteur et des menaces de Ferrari de quitter la F1. Les menaces sont bien sérieuses et réelles d’après les déclarations des dirigeants de Ferrari. Pour Wolf, Liberty Media joue avec le feu en provoquant Ferrari.

La F1 sans Ferrari risque de faire mal à la discipline, et un championnat parallèle n’arrangerait pas les choses. Pour Wolff, les propriétaires de la F1 doivent prendre les bonnes décisions : « Nous soutiendrons au maximum la F1 pour arriver à la meilleure décision possible pour le sport. J’espère qu’ils (Liberty Media) porteront attention à nous. Mais ils jouent avec le feu en provoquant Marchionne. »

Il s’est aussi exprimé sur Ferrari : « Marchionne et Arrivabene prendront toujours les bonnes décisions pour Ferrari, je n’ai pas de doute là-dessus. Sur la piste, nous sommes de fiers rivaux, mais nous sommes alliés en dehors du paddock. Le président de Ferrari a la même approche, c’est noir ou blanc. »

Il a aussi parlé de la discipline, dans sa règle générale : « La F1 est le sommet des moteurs et elle doit le rester. En conséquence, la recherche technologique doit rester. S’il y a des choses à corriger, alors faisons-le, par exemple le bruit ou la consommation de carburant. »

Les propos de Monsieur Wolff sont plus que clairs, la F1 doit rester une vitrine technologique. Liberty Media va devoir tenir compte de cela, car le risque de retrait de Ferrari semble bien réel et, si Ferrari met ses menaces à exécution, d’autres risquent de suivre.

Enfin, il s’est exprimé sur le championnat 2018 et il risque d’être fortement disputé selon ses dires : « Il ne faut sous-estimer personne. Si je dois faire une liste pour l’an prochain, je mettrais Ferrari devant Red Bull puis McLaren. Je m’attends aussi à ce que Renault soit très fort. Le championnat sera plus disputé qu’en 2017. » Disait Wolff.



Information rédigée par : Adrien Braem

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
09/12/2018 : 18:59 : Raikkonen : « La Sauber n’est pas très différente de la Ferrari »

08/12/2018 : 08:00 : Leclerc a reçu le prix du rookie de l’année

07/12/2018 : 11:00 : Montezemolo : « Alonso était l’un des trois meilleurs pilotes que j’ai jamais vus chez Ferrari »

06/12/2018 : 20:55 : Montezemolo : « Ferrari aurait gagné avec Hamilton »

05/12/2018 : 21:13 : La FIA valide certains changements règlementaires

03/12/2018 : 21:08 : Ecclestone défend Vettel

30/11/2018 : 19:44 : Qui pilote et où en 2019

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.