GP d'Abou Dabi
Vendredi 23 Novembre
10h00
14h00
Samedi 24 Novembre
11h00
14h00
Dimanche 25 Novembre
14h10
Classements 2018
P
Pts
1 L.Hamilton 408
2 S.Vettel 320
3 K.Raikkonen 251
4 M.Verstappen 249
5 V.Bottas 247
6 D.Ricciardo 170
7 N.Hulkenberg 69
8 S.Perez 62
9 K.Magnussen 56
10 C.Sainz 53
11 F.Alonso 50
12 E.Ocon 49
13 C.Leclerc 39
14 R.Grosjean 37
15 P.Gasly 29
16 S.Vandoorne 12
17 M.Ericsson 9
18 L.Stroll 6
19 B.Hartley 4
20 S.Sirotkin 1

P
Pts
1 Mercedes 655
2 Ferrari 571
3 Red Bull 419
4 Renault 122
5 Haas 93
6 McLaren 62
7 Force India 52
8 Sauber 48
9 Toro Rosso 33
10 Williams 7
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire


Formule 1 : Ferrari plus compétitive en 2018 selon Marchionne
Ferrari plus compétitive en 2018 selon Marchionne
Le 26/12/2017
 à 08:30

L’intersaison est une période apportant de riches enseignements, bien avant les premiers essais hivernaux. Cette année, Liberty Media a souhaité mettre en avant ses projets de réforme afin de donner une nouvelle jeunesse à la Formule 1. Pirelli a annoncé la création d’un nouveau pneu pour tenter de nouvelles stratégies en course. Les dates de l’officialisation des nouvelles voitures font leur apparition avec leurs futures évolutions. Bref, en résumé, la F1 ne cesse jamais et donne son lot quotidien d’informations.

Il existe cependant d’autres informations qui restent très importantes, et qui sont révélatrices de l’état de santé d’une équipe : les déclarations des pilotes eux-mêmes. Récemment, Hamilton a déclaré que Sébastien Vettel n’avait pas résisté à la pression, lui faisant perdre le championnat. Par la suite, le pilote Ferrari avait confirmé ce point de vue en prévoyant d’être plus sage à l’avenir. A la suite à ces propos, Maurizio Arrivabene a estimé que Ferrari devait adopter une attitude gagnante.

Le président de la firme italienne n’a pas manqué d’apporter son point de vue sur la situation, notamment sur l’état d’esprit de son pilote numéro 1 : « Sébastien Vettel est un homme qui étudie beaucoup, sur lui-même et sur ce qu’il a fait. Par la suite, je pense que l’on verra moins son côté émotionnel. De plus, il y a une multitude de raisons pour lui d’être agacé ». 

Kimi Räikkönen a eu lui aussi droit aux éloges de Sergio Marchionne, tant sur son comportement que sur son pilotage : « Je pense qu’il est très bon, vraiment talentueux et je n’ai jamais douté de ses capacités. Je vous le dis, c’est un très bon gars, autrement il n’aurait pas eu la pôle position dans un grand prix tel que Monaco ».

Le 20 décembre dernier, les médias ont souhaité calmer les rumeurs sur un possible remerciement de Maurizio Arrivabene. En effet, l’équipe principale de Ferrari ne devrait pas être modifiée pour la prochaine saison. En ce sens, Sergio Marchionne a précisé que « Maurizio Arrivabene a réalisé un très bon travail avec les pilotes, et ce n’était pas une chose aisée ». D’autre part, le patron de Ferrari a ajouté que la firme italienne avait « fait des pas de géants » dans sa progression en 2017. Malgré une seconde partie de saison plus compliquée, Sergio Marchionne considère que l’écurie « a appris lors de ces six derniers mois, tout en allant de l’avant et c’est la chose la plus importante ». Pour le patron de Ferrari, cette avancée n’est pas le fruit du hasard : « depuis août de l’année dernière, lorsque nous avons revu notre organisation, j’ai totalement cru que cette équipe, avec Maurizio Arrivabene comme chef d’équipe et Mattia Binotto à la tête du département technique, allait être capable de faire quelque chose de fou. Nous pensions vraiment que nous allions faire quelque chose de plus grand, mais en 2017 nous n’avons pas été capables d’atteindre nos objectifs ». Toutefois, pour le patron de Ferrari, « le plus important est de commencer 2018 avec toute cette expertise et cette expérience et de gérer cette organisation. Je n’ai pas de doute sur le fait que nous serons compétitifs ».

L’écurie italienne semble donc motivée, et plus que déterminée à renverser la domination de Mercedes. Il est vrai que les progrès réalisés ces dernières années sont encourageants et laissent subsister un espoir pour la conquête du titre. Ferrari se remet donc en question afin de ne pas réaliser les mêmes erreurs, tant sur le pilotage que sur la fiabilité. Le secret d’une telle réussite ne serait-il pas de se libérer l’esprit en s’isolant sur une montagne, comme l’avait fait Jolyon Palmer lors de la trêve de la saison 2017 ? Le grand prix d’Australie apportera les premières réponses le 25 mars prochain.

 

Information rédigée par : Edouard Gustave



Information rédigée par : Adrien Braem

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
09/12/2018 : 18:59 : Raikkonen : « La Sauber n’est pas très différente de la Ferrari »

08/12/2018 : 08:00 : Leclerc a reçu le prix du rookie de l’année

07/12/2018 : 11:00 : Montezemolo : « Alonso était l’un des trois meilleurs pilotes que j’ai jamais vus chez Ferrari »

06/12/2018 : 20:55 : Montezemolo : « Ferrari aurait gagné avec Hamilton »

05/12/2018 : 21:13 : La FIA valide certains changements règlementaires

03/12/2018 : 21:08 : Ecclestone défend Vettel

30/11/2018 : 19:44 : Qui pilote et où en 2019

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.