GP d'Azerbaïdjan
Vendredi 27 Avril
11h00
15h00
Samedi 28 Avril
12h00
15h00
Dimanche 29 Avril
14h00
Classements 2018
P
Pts
1 S.Vettel 54
2 L.Hamilton 45
3 V.Bottas 40
4 D.Ricciardo 37
5 K.Raikkonen 30
6 F.Alonso 22
7 N.Hulkenberg 22
8 M.Verstappen 18
9 P.Gasly 12
10 K.Magnussen 11
11 S.Vandoorne 6
12 C.Sainz 3
13 M.Ericsson 2
14 E.Ocon 1
15 C.Leclerc 0
16 R.Grosjean 0
17 S.Perez 0
18 L.Stroll 0
19 S.Sirotkin 0
20 B.Hartley 0

P
Pts
1 Mercedes 85
2 Ferrari 84
3 Red Bull 55
4 McLaren 28
5 Renault 25
6 Toro Rosso 12
7 Haas 11
8 Sauber 2
9 Force India 1
10 Williams 0
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Formule 1 : GP de Bahreïn – Conférence de presse de Vettel.
GP de Bahreïn – Conférence de presse de Vettel.
Le 16/04/2017
 à 13:00

Après sa troisième place en qualifications, vettel était en conférence de presse officielle de la FIA.

Voici les questions qui lui ont été posées et les réponses qu’il a données.

Q : Sebastian, c’était très serré en Q2. Je pense qu’il y avait six centièmes de seconde entre les trois premiers. Était-ce un peu désagréable pour vous lorsque vous avez vu qu’ils ont soudainement trouvé quatre dixièmes de seconde lorsque vous étiez en Q3 ?

R : « Je pense que dans l’ensemble, j’ai été très satisfait de la façon dont les qualifications se sont passées. J’ai senti, hier, que nous avions quelques problèmes, mais rien de grave. Nous avons simplement modifié l’équilibre pour aujourd’hui. Je pense que nous allons dans la bonne direction, alors j’ai été content de savoir comment cela s’est avéré être. Je me sentais bien en Q2. J’ai été très content d’aller en Q3. Alors j’étais très content de mon premier tour. J’ai franchi la ligne, j’ai levé les yeux, et j’ai vu les résultats. Ensuite, sur le second tour, j’ai essayé de pousser partout. Je n’avais rien à perdre. J’étais assez confiant, aussi le tour était bien, mais comme je l’ai dit, j’ai donc essayé de pousser plus fort. Cela n’a pas marché. J’étais plus lent. Évidemment, si j’améliore, d’un dixième, ce n’est pas assez, alors j’ai essayé de faire un peu plus. J’espère que nous pourrons faire un peu plus demain. »

Q : Sebastian, est-ce que vous pourriez nous en parler ? Cela semble avoir été difficile pour tout le monde. Valtteri l’a mentionné plus tôt, pour faire un tour parfait, et en particulier ce week-end en qualifications. Pouvez-vous simplement nous dire pourquoi vous pensez que c’est dur aujourd’hui ?

R : « Eh bien, je pense généralement que nous luttons moins, tout le monde lutte moins le soir, parce que les températures tombent. C’est quelque chose que nous avons vu maintenant depuis deux jours. En général, nous nous battons un peu plus avec les conditions chaudes. Les pneus ne tiennent pas aussi bien qu’ils avaient l’habitude lors des deux premières courses. Donc d’une certaine manière, c’est probablement un peu plus semblable à ce qui se passait l’année dernière, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas attaquer tout au long du tour. Je pense donc que c’est une différence. Les virages comme les 9 et 10 sont probablement construits pour pousser les pilotes à la faute. C’est donc très facile de faire un faux pas. Les choses combinées, je pense qu’elles sont plutôt délicates. Oui, à la fin de la journée, c’est probablement une question de risque. Lorsque vous vous dirigez vers le virage vous devez savoir si vous faites confiance à la voiture, quels risques vous prenez. En fin de compte, si vous prenez beaucoup de risques et que vous êtes récompensé alors, c’est génial. »  

Q : Sebastian, avez-vous une explication de la raison pour laquelle l’écart est plus important ici que dans les deux courses d’avant ?

R : « Non, pas vraiment. Je n’ai pas vu évidemment où nous avons perdu. Je pense un peu partout. Je pense que les secteurs 1 et 3 s’est important, mais dans le secteur 2 ce n’était pas trop grave. Je ne sais pas s’ils (Mercedes) avaient une mise à jour pour ici qui leur a permis de pousser plus fort, mais il semble que nous avons perdu un peu de temps partout et peut-être un peu plus que d’habitude. Je pense que pour demain, la chose la plus importante, c’est que la voiture s’est bien comportée ce jour. Je pense que nous devrions être plus proches. Espérons que ce sera une course serrée et nous allons voir. »

Q : Êtes-vous surpris par les temps au tour du jour lors des qualifications ? Parce que la pole position est plus rapide d’environ sept dixièmes par rapport à la pole position de l’année dernière. Vous attendiez-vous à des temps de tour plus rapides ? Je vous remercie.

R : « Je pense que nous allons plus vite cette année. Probablement, cette piste est l’une des moins favorisées cette année sur le fait de comment pourrions-nous aller plus vite. »

Q : A tous les trois : la pôle de Valtteri signifie-t-il maintenant que c’est un combat à trois ? Nous avons tous dit que cela allait être entre Lewis et Seb. Est-ce que ce sera une bataille à trois voies maintenant pour le championnat ?

R : « Eh bien, aujourd’hui c’est le jour de la Finlande et de la Formule 1. En restant finlandais, je dirais oui. »

Q : Sebastian, selon le rapport technique, un turbocompresseur et l’un des moteurs électriques ont été changés sur votre voiture. Est-ce une préoccupation au début de la saison ?

R : « Pas vraiment. Évidemment, ce n’était pas prévu. Je pense que nous allons bien. Je pense que nous avons fortement poussé pendant l’hiver. Je pense que nous avons fait un très bon travail, surtout du côté du moteur de la puissance associée. Je pense qu’il y a eu un très grand pas, donc c’est formidable, ça fait beaucoup plus de puissance que l’année dernière. Evidemment, l’année n’est pas encore terminée, mais comme je l’ai dit, ça ne devrait pas être un problème. »

Voici les photos du week-end :



Information rédigée par : Adrien Braem

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
24/04/2018 : 21:36 : GP d’Azerbaïdjan – Bakou vu par Pirelli

23/04/2018 : 09:00 : Ferrari aurait le moteur le plus puissant

22/04/2018 : 16:00 : Un œil dans le rétro : Carlos Reutemann

22/04/2018 : 09:57 : La FIA n’obligera pas Ferrari à corriger le problème de fumée de leurs moteurs

18/04/2018 : 21:59 : GP d’Azerbaïdjan – les pneus par pilote

17/04/2018 : 21:07 : Le groupe stratégique s’est réuni ce jour

16/04/2018 : 20:55 : La F1 s'est-elle enlisée dans une éternelle routine ?

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.