GP d'Azerbaïdjan
Vendredi 27 Avril
11h00
15h00
Samedi 28 Avril
12h00
15h00
Dimanche 29 Avril
14h00
Classements 2018
P
Pts
1 S.Vettel 54
2 L.Hamilton 45
3 V.Bottas 40
4 D.Ricciardo 37
5 K.Raikkonen 30
6 F.Alonso 22
7 N.Hulkenberg 22
8 M.Verstappen 18
9 P.Gasly 12
10 K.Magnussen 11
11 S.Vandoorne 6
12 C.Sainz 3
13 M.Ericsson 2
14 E.Ocon 1
15 C.Leclerc 0
16 R.Grosjean 0
17 S.Perez 0
18 L.Stroll 0
19 S.Sirotkin 0
20 B.Hartley 0

P
Pts
1 Mercedes 85
2 Ferrari 84
3 Red Bull 55
4 McLaren 28
5 Renault 25
6 Toro Rosso 12
7 Haas 11
8 Sauber 2
9 Force India 1
10 Williams 0
Multimédia
          
Saison 2018

• Actualités
• Classements
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Formule 1 : GP de Bahreïn – Conférence de presse de Mattia Binotto.
GP de Bahreïn – Conférence de presse de Mattia Binotto.
Le 15/04/2017
 à 16:15

Hier, Mattia Binotto était en conférence de presse officielle de la FIA.

Il a eu beaucoup de questions techniques sur la voiture actuelle et les réglementations. Voici les questions qui lui ont été posées et les réponses qu’il a données.

 

Q : Mattia, beaucoup de nouvelles pièces sur la voiture ce week-end. Quels sont leurs avantages ? Pouvez-vous nous donner une explication des pannes de Räikkönen et de Vettel ?
R : « C’est vrai que nous avons quelques nouvelles pièces sur la voiture ce week-end. L’aile avant est la plus grosse nouveauté. Pour voir si elles se comportent bien ou pas, nous avons besoin d’une analyse plus approfondie. Jusqu’à présent, elles marchent. Mais nous verrons quand les ingénieurs auront examiné toutes les données que nous avons récoltées tout le week-end. Sur les problèmes que nous avons, lors de la première séance, les problèmes du moteur pour Kimi, je pense que c’était assez évident. Nous l’avons changé pour l’après-midi, c’est juste une précaution, importante pour nous, afin de nous assurer que Kimi puisse rouler l’après-midi sans problème. Et puis, pour ce qui s’est passé, honnêtement, il faut encore comprendre la raison. Nous analysons toutes les pièces et nous espérons que tous les éléments du moteur pourront être utilisés à nouveau. Dans l’après-midi, avec Seb, nous avons eu un problème électrique mineur, mais celui-ci n’est pas trop inquiétant et nous avons eu l’occasion de courir à nouveau l’après-midi. »
 

Q : Comment avez-vous réussi à gérer la nouvelle structure de gestion technique l’été dernier, puis à construire une bonne voiture 2017 ? Quels étaient les blocs de construction pour cela ? Comment avez-vous fait ?
R : « Je pense honnêtement que nous avons de bonnes personnes à Maranello. Nous avons de bons ingénieurs. C’est une bonne équipe. Finalement, c’est vraiment l’équipe elle-même qui travaille bien et très dur pendant l’hiver et, d’une certaine façon, nous avons obtenu de bons résultats jusqu’ici. »

 

Q : La question s’adresse à James Allison, mais si M. Binotto veut commenter après... James, vous avez commencé chez Ferrari en juillet 2013 et la base de cette nouvelle réglementation a été créée en février 2015. Vous avez quitté Ferrari en juillet de l’année dernière, donc vous avez eu beaucoup de temps pour y travailler. Quelle a été votre importance pour cette voiture existante de Ferrari aujourd’hui, parce que, lorsque vous êtes parti, vous avez également eu le texte final de la réglementation qui a été décidé en avril de l’année dernière ?
R : « Je pense que James a déjà répondu, rien d’autre à ajouter. James faisait partie de notre équipe au début de l’année dernière, car il est vrai qu’il y a beaucoup de gens qui travaillent à Ferrari et que le crédit est pour tout le monde. »

 

Q : Niki Lauda a déclaré cette semaine qu’il croit que le secret derrière le succès de Ferrari vient fondamentalement de vous, puisque vous avez réorganisé les structures et tout cela. Pouvez-vous nous donner un aperçu de ce que vous pensez de la citation de Niki et les changements effectués sous votre responsabilité depuis juillet ?

R : « Je ne pense pas qu’un commentaire soit nécessaire et qu’il soit vraiment pertinent. Comme je l’ai déjà dit, nous sommes nombreux à Ferrari. Chacun d’entre nous a son rôle qui est un rôle important et il n’y a pas un élément important ou moins important dans l’équipe. Ce que nous avons fait depuis juillet, je pense... comme je l’ai dit, c’est une excellente équipe avec de grands ingénieurs. »

 

Q : A chaque fois qu’il y a un changement de réglementation majeur comme nous l’avons eu pour 2017, par exemple, il existe toutes sortes d’interprétations diverses des règlements. Il y a des solutions et n’importe quoi d’autre. En vous référant à ce que vous avez dit tout à l’heure au cas par cas, y a-t-il des détails sur les voitures que vous voyez là-bas au moment où l’un d’entre vous a des soupçons à ce sujet ou est-ce que vous êtes totalement satisfait que toutes les voitures soient légales le moment ?
R : « Je suis d’accord avec ce qu’ils ont dit et ce que James Allison vient de dire. Je ne pense pas qu’il y a quelque chose de différent par rapport aux dernières années, rien de majeur à mentionner. »

 

Q : A la fin du mois de mars, il y avait une réunion des motoristes qui réfléchissaient pour 2021 et au-delà. Que préférez-vous voir ? Un changement complet du moteur, de l’architecture, etc., ou conserver l’existant, peut-être le modifier sur les bords, en faire un peu moins cher ou quoi que ce soit ?
R : « Nous avons eu une bonne discussion positive et constructive à Paris. Je pense finalement que nous devrions essayer de conserver le format actuel. Mais, comme vous l’avez dit, certaines choses doivent certainement être revues. Je ne vois pas pourquoi nous devrions le changer complètement. Toute l’automobile va vers des voitures hybrides et la technologie que nous avons en F1 en quelque sorte est à la pointe de la technologie et, je pense, que c’est la direction où nous devrions être et nous devons la conserver. »

 

Q : Cette année, toutes les équipes travaillent sur de nouveaux détails pour avoir plus d’appuis aéro. Après deux courses, est-ce qu’il y a une zone où vous vous êtes dit qu’il fallait travailler et à laquelle que vous n’avez pas pensé avant ?
R : « Je confirme les précédents commentaires. Jusqu’à présent, nous n’avons pas eu de surprises. Nous ne nous sommes rendu compte de rien. Nous n’en avons pas parlé. Je pense que ce n’est que le début d’une nouvelle ère en termes de nouvelles réglementations. Nous pourrions être surpris plus tard dans la saison. »

Voici les photos du week-end :



Information rédigée par : Adrien Braem

Options
Version Imprimable
• Devenir rédacteur

A voir aussi
25/04/2018 : 22:03 : GP d’Azerbaïdjan - Présentation du week-end

24/04/2018 : 21:36 : GP d’Azerbaïdjan – Bakou vu par Pirelli

23/04/2018 : 09:00 : Ferrari aurait le moteur le plus puissant

22/04/2018 : 16:00 : Un œil dans le rétro : Carlos Reutemann

22/04/2018 : 09:57 : La FIA n’obligera pas Ferrari à corriger le problème de fumée de leurs moteurs

18/04/2018 : 21:59 : GP d’Azerbaïdjan – les pneus par pilote

17/04/2018 : 21:07 : Le groupe stratégique s’est réuni ce jour

Partager l'info
           

 
Site du groupe : Photos - Lives - Actualités ferrari
L'équipe F1-Direct
2004 - 2018 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.