GP des Etats-Unis
Vendredi 20 Octobre
17h00
Essais Libres 1
21h00
Essais Libres 2
Samedi 21 Ocotbre
18h00
Essais Libres 3
23h00
Qualifications
Dimanche 22 Octobre
21h00
Course
Classements 2017
P
Pts
1 L.Hamilton 306
2 S.Vettel 247
3 V.Bottas 234
4 D.Ricciardo 192
5 K.Raikkonen 148
6 M.Verstappen 111
7 S.Perez 82
8 E.Ocon 65
9 C.Sainz 48
10 N.Hulkenberg 34
11 F.Massa 34
12 L.Stroll 32
13 R.Grosjean 28
14 K.Magnussen 15
15 S.Vandoorne 13
16 F.Alonso 10
17 J.Palmer 8
18 P.Wehrlein 5
19 D.Kvyat 4
20 M.Ericsson 0

P
Pts
1 Mercedes 540
2 Ferrari 395
3 Red Bull 303
4 Force India 147
5 Williams 66
6 Toro Rosso 52
7 Haas 43
8 Renault 42
9 McLaren 23
10 Sauber 5
Multimédia
          
Saison 2017

• Actualités
• Classements
• SF70-H
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Fiches des anciens pilotes de la Scuderia Ferrari
Fiche de : Didier Pironi


Date et lieu de naissance : 26 Mars 1952 à Villecresnes

Décès : 23 Aout 1987 sur l'Ile de Wight (35 ans)

Pays : France

Période d’activité en F1 : de 1978 à 1982

Ecuries :

            - Tyrrell (1978-1979)
            - Ligier (1980)
            - Scuderia Ferrari (1981-1982)

 

Meilleur classement en Championnat du Monde :

Vice-Champion du Monde en 1982 (Scuderia Ferrari)

 

Palmarès en F1 :

70 Grands Prix
3 Victoires
13 Podiums
4 Poles position

Palmarès avec la Scuderia Ferrari :

25 Grands Prix
2 victoires
6 Podiums
2 Poles Position
 

Biographie :
 

Didier Pironi n’a fait que quatre saisons et demi de F1, mais il a connu une ascension fulgurante. Il a débuté dans la catégorie reine en 1978, avec l’écurie Tyrrell, dans laquelle il remplace Ronnie Peterson, parti rejoindre le futur champion du monde chez Lotus, Mario Andretti. Son équipier est expérimenté puisqu’il s’agit de Patrick Depailler. Après un très bon début de saison où il rentre 4 fois dans les points lors des 6 premiers Grands Prix, il s’écroule peu à peu et a quelques accidents. Néanmoins, avec 7 points, il termine meilleur rookie (débutant) de la saison.

En 1979, il reste chez Tyrrell où il est rejoint par Jean Pierre Jarier, Depailler étant parti chez Ligier. Il commence à montrer toute l’étendue de son talent, signant deux podiums dans la saison. Au classement, il termine a égalité de points avec son équipier.

Il signe chez Ligier, qu’il juge plus performante, en 1980. En effet, Ligier s’est battue pour le titre pilote en 1979 avec Jacques Laffite. C’est justement avec ce dernier que Pironi fait équipe et surtout, fait jeu égal durant toute la saison. Au final, ils remportent chacun une victoire (la première pour Pironi) et il n’y a que deux points d’écart en faveur de Laffite à l’issue de la saison. Mais cela suffira à convaincre la Scuderia Ferrari de l’engager, en remplacement de Jody Schekter, fraichement retraité. La saison 1981 n’est pas bonne pour le Français. La Ferrari n’est pas au niveau et il est régulièrement dominé par Gilles Villeneuve. Malgré cela, les deux pilotes s’entendent à merveille et c’est en 1982 que tout va basculer.

La nouvelle Ferrari est plus performante que sa devancière mais elle manque encore de fiabilité. Lors des trois premiers Grands Prix, l’écurie ne marque qu’un point, par Pironi, qui a profité de la disqualification des deux premiers (Piquet et Rosberg) lors du Grand Prix du Brésil. Le conflit entre la FISA et la FOCA entraine le boycott de plusieurs écuries pour la quatrième manche de la saison et Ferrari se retrouve favorite de cette épreuve avec Renault. Après l’abandon de René Arnoux (Renault), les deux Ferrari se retrouvent en tête, Villeneuve étant devant. L’écurie donne alors l’ordre aux deux pilotes de ralentir, mais Pironi ne respecte pas la consigne et attaque son équipier, allant chercher la victoire. L’amitié entre les deux pilotes vient de se finir, Villeneuve jurant de ne plus lui adresser la parole.

Lors de l’épreuve suivante, à Zolder, Didier Pironi est devant Villeneuve lors des qualifications. Villeneuve veut à tout prix le battre dans un dernier tour lancé et percute une autre voiture avant de s’envoler. Le pilote Canadien décèdera quelques heures plus tard… La Scuderia ne participera pas à ce Grand Prix. Ensuite,

Didier Pironi continuera sa moisson de podiums (5 podiums dont une victoire), qu’il ne quittera qu’à une seule reprise, lors du Grand Prix du Canada, où il sera encore la impliqué dans un drame : partant en pole position, il cale au départ et l’Osella de Riccardo Paletti le percute. Le jeune Italien, qui dispute seulement son second Grand Prix, est tué sur le coup. Puis arrive les essais du Grand Prix d’Allemagne, à Hockenheim. Sous une pluie battante, il percute la Renault d’Alain Prost, au ralenti. Sans le savoir, sa carrière vient de s’achever. Après que sa voiture a décollé, celle-ci est retombée sur le nez, brisant les jambes de son pilote. Néanmoins, il reste conscient et parvient à convaincre les médecins de ne pas l’amputer. Il espère même revenir avant la fin de la saison pour contrer Rosberg et devenir ainsi le premier Français champion du Monde mais il n’y arrivera pas. il essayera même de revenie quelques années plus tard et fera des tests pour Ligier, mais ça restera sans succès.

En 1978, Didier Pironi avait remporté les 24 Heures du Mans sur une Renault Alpine, faisant équipe avec Jean Pierre Jaussaud. Toujours passionné par la vitesse, il se met à réaliser une autre de ses passions à partir de 1986, les courses de Hors-Bord. Deux semaines après sa première victoire dans la discipline, il se tue lors de l’épreuve suivante, avec ses deux équipiers, le 23 Août 1987, au large de l’île de Wight (Angleterre), à 35 ans. Son bateau, Le Colibri fut racheté et restauré par son ancien équipier, Jean Pierre Jarier, qui en a fait don au musée de l’automobile de Lohéac, en Bretagne. Lors de son décès, sa femme était enceinte de jumeaux, elle les appellera Didier et Gilles.

 

Julien Petit

Pilote En F1 de
Marc Gene 2001 - ...
Felipe Massa 2002 - ...
Fernando Alonso 2001 - ...
Rubens Barrichello 1993 - 2011
Eddie Irvine 1993 - 2002
Michael Schumacher 1991 - 2012
Stefan Johansson 1983 - 1991
Michele Alboreto 1981 - 1994
René Arnoux 1978 - 1989
Didier Peroni 1978 - 1982
Patrick Tambay 1977 - 1986
Gilles Villeneuve 1977 - 1982
Carlos Reutemann 1972 - 1982
Arturo Merzario 1972 - 1979
Jody Scheckter 1972 - 1980
Niki Lauda 1971 - 1985
Nanni Galli 1971 - 1973
Clay Regazzoni 1970 - 1980
Ignazio Giunti 1970
Mario Andretti 1968 - 1982
Derek Bell 1968 - 1974
Andrea De Adamich 1968 - 1973
Jacky Ickx 1967 - 1979
Jonathan Williams 1967
Mike Parkes 1966 - 1967
Chris Amon 1963 - 1976
Pedro Rodriguez 1963 - 1971
Ludovico Scarfiott 1963 - 1968
Giancarlo Baghetti 1961 - 1967
Lorenzo Bandini 1961 - 1967
Nino Vaccarella 1961 - 1965
Ricardo Rodriguez 1961 - 1962
John Surtees 1960 - 1972
Richie Ginther 1960 - 1966
Williy Mairesse 1960 - 1963
Dan Gurney 1959 - 1970
Phill Hill 1958 - 1964
Cliff Allison 1958 - 1961
Wolfgang Von Trips 1957 - 1961
Tony Brooks 1956 - 1961
Alfonso De Portago 1956 - 1957
Cesare Perdisa 1955 - 1957
Eugenio Castellott 1955 - 1957
Luigi Musso 1953 - 1958
Umberto Maglioli 1953 - 1956
Mike Hawthorn 1952 - 1958
Peter Collins 1952 - 1958
Paul Frere 1952 - 1956
Piero Carini 1952 - 1953
André Pilette 1951 - 1964
André Simon 1951 - 1957
Maurice Trintignan 1650 - 1964
Harry Schell 1950 - 1960
José Froilàn Gonzà 1950 - 1960
Juan Manuel Fangio 1950 - 1958
Piero Taruffi 1950 - 1956
Luigi Villoresi 1950 - 1956
Alberto Ascari 1950 - 1955
Giuseppe Farina 1950 - 1955
Dorino Serafini 1950
Raymond Sommer 1950

Site du groupe : Photos Vidéos F1 - Dépannage Informatique 45 - F1 en Direct les lives - Actualités ferrari
Les partenaires : F1 - Formule 1 - Info F1 - Hebergement - actualité f1

2004 - 2015 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.