GP de Hongrie
Vendredi 28 Juillet
10h00
Essais Libres 1
14h00
Essais Libres 2
Samedi 29 Juillet
11h00
Essais Libres 3
14h00
Qualifications
Dimanche 30 Juillet
14h00
Course
Classements 2017
P
Pts
1 S.Vettel 202
2 L.Hamilton 188
3 V.Bottas 169
4 D.Ricciardo 117
5 K.Raikkonen 116
6 M.Verstappen 67
7 S.Perez 56
8 E.Ocon 45
9 C.Sainz 35
10 N.Hulkenberg 26
11 F.Massa 23
12 L.Stroll 18
13 R.Grosjean 18
14 K.Magnussen 11
15 F.Alonso 10
16 P.Wehrlein 5
17 D.Kvyat 4
18 S.Vandoorne 1
19 J.Palmer 0
20 M.Ericsson 0

P
Pts
1 Mercedes 357
2 Ferrari 318
3 Red Bull 184
4 Force India 101
5 Williams 41
6 Toro Rosso 39
7 Haas 29
8 Renault 26
9 McLaren 11
10 Sauber 5
Multimédia
          
Saison 2017

• Actualités
• Classements
• SF70-H
• Les photos en HD
• Archives des informations


Les saisons précédentes

• Résultats des Grands Prix
• Archives Live des GP
• Les photos en HD
• Classements
• Les calendriers
• Ecuries - Pilotes


Scuderia Ferrari

• Sebastian Vettel
• Kimi Raikkonen
• Ferrari Driver Academy
• Les anciens pilotes
• Enzo Ferrari
• Les monoplaces
• La Scuderia Ferrari



Les partenaires
• Expert Véranda
• Portail Communautaire

Publicité (by Google)


Fiches des anciens pilotes de la Scuderia Ferrari
Fiche de : Rubens Barrichello


Nom Complet : Rubens Gonçalves Barrichello

Date et lieu de naissance : 23 Mai 1972 à Sao Paulo

Pays : Brésil

Période d’activité en F1 : de 1993 à 2011

Ecuries :

            - Jordan (de 1993 à 1996)
            - Stewart Ford (de 1997 à 1999)
            - Scuderia Ferrari (de 2000 à 2005)
            - Honda Racing F1 Team (de 2006 à 2008)
            - Brawn GP (2009)
            - Williams (2010-2011)

 

Meilleur classement en Championnat du Monde :

Vice Champion du Monde en 2002 et 2004 (Scuderia Ferrari)
 

Palmarès en F1 :

323 Grands Prix
11 Victoires
68 Podiums
14 Poles Position

Palmarès avec la Scuderia Ferrari :

102 Grands Prix
9 Victoires
55 Podiums
11 Poles Position
 

Biographie :

Rubens commence dès son plus jeune âge le karting, compétition dans laquelle il gagnera pas moins de 5 titres de champions. À 18 ans, il choisit de s’expatrier en Europe dans le championnat GM Lotus Euroseries. Il remporte le championnat en 1991 et passe en F3 britannique. Sa première année en F3 est couronnée de succès puisqu’il décroche le titre. Cette victoire lui ouvre les portes de la F3 internationale pour la saison 1992, il terminera 3e (matériel inadapté et manque d’expérience).

Aidé par de juteux sponsors, Barrichello accède à la F1 en 1993 pour l’écurie Jordan. La saison sera positive et négative. Il parviendra à se montrer beaucoup plus rapide que ses équipiers, mais ne parviendra pas à marquer des points, la voiture se montrant très peu fiable. Il parviendra tout de même à sauver sa saison en marquant quelques points au Japon.

En 1994, Barrichello confirme toute l’étendue de son talent en pointant à la 3e place du championnat à l’entrée du troisième GP de la saison : au San Marin. Ce Gp restera à tout jamais dans la mémoire de Rubinho et des fans de la F1 puisqu’en 1 weekend la F1 connaitra l’horreur : Barichello sort violemment aux essais, Ratzenberger se tue aux qualifications et Senna se tue également pendant la course. Très touché, Barrichello saura trouver la force et rebondir, notamment en décrochant sa première pole position à Spa Francorchamps.

En 1996, Jordan signe un partenariat avec le motoriste Peugeot. Si cet accord annonce des ambitions à la hausse, Barrichello aura beaucoup de mal à la gérer et ne parviendra pas à réaliser une excellente saison. Idem en 1996, où le Brésilien ne parvient pas à être constant . Eddie Jordan est insatisfait et lui signifie qu’il peut chercher un nouveau volant.

En 1997, Jackie Stewart fait appel à Barrichello pour conduire sa F1. La voiture manque de fiabilité, mais à son volant Barrichello retrouve sa vitesse et montre de quelques bons exploits. Idem en 1998 où il éclipse ses équipiers, mais le manque de fiabilité l’empêche de concrétiser en course. Frank Williams fait alors appel à lui, mais Barrichello est contraint d’honorer sa dernière année de contrat pour Stewart. 1999 sera surement sa meilleure saison sous les couleurs blanches : la voiture lui permet de signer 3 podiums et 1 pole. Ferrari fait appel à lui pour remplacer Irvine.

En 2000, Rubinho rejoint la meilleure équipe du plateau, mais régulièrement en dessous de Schumacher, il est contraint de jouer le numéro 2. Au cours de la saison 2000, Rubens gagnera enfin sa première course, en Allemagne. La saison 2001 sera similaire à la 2000, en dessous de Schumacher, il ne sera jamais en mesure de gagner une course.

2002 sera beaucoup plus positif pour Barrichello puisqu’il termine 2e du championnat avec 4 victoires, la Ferrari est simplement la meilleure voiture du plateau. Mais cette saison est aussi marqué par les scandales : en tête du grand prix d’Autriche, Ferrari ordonne au Brésilien de laisser passer Schumacher, Barrichello s’exécutera et laissera passer Schumi à quelques mettre de l’arrivée. Plus tard dans la saison, Schumacher freinera pour passer l’arrivée à 2 de fronts aux États-Unis, mais pour quelques cm c’est Barrichello qui s’impose.

En 2003, la concurrence est plus proche de Ferrari et Rubens ne parvient pas à être l’égale de Schumacher ! C’est pourtant lui qui offre le titre à Schumacher en s’imposant au Japon privant Räikkönen de points importants ! Au niveau personnel, il finit la saison à la quatrième place. Pour 2004, la Ferrari est intouchable et une fois le titre de Schumacher gagné,  Ferrari se met à l’œuvre et consolide la 2e place de Barrichello.

La saison 2005 sera se dernière en rouge, la saison est catastrophique et le Brésilien ne supporte plus son rôle de numéro 2. Jean Todt le libère de son contrat et il s’engage pour l’écurie Honda.

Pour 2006, Rubens espère enfin briller, mais déchante rapidement, il n’arrive pas a s’adapter à la Honda et peine à faire de bon résultat en course, il ne montera même pas sur un podium. 2007 sera pire, puisqu’il n’inscrira aucun point. En 2008 la saison est meilleure, Rubens marque souvent des points, notamment lors des courses sous la pluie, mais la voiture n’est pas assez compétitive et la saison reste mitigée.

En 2009, Honda à décidé de quitter la F1, mais Brawn rachète l’écurie et confirme son duo de pilote (Button – Barrichello) la voiture est la meilleure du plateau et après 6 courses possèdes une avance énorme. Cependant, Rubens évoque un manque d’équité entre les pilotes (Button serait privilégié). Il ne se laisse pas abattre et gagne à Valence le gp d’Europe (le premier depuis 5 ans), il confirme la victoire à Monza, mais fini le championnat à la 3e place du championnat.

En 2010, il signe pour Williams, si le pilote est sur le déclin, l’écurie Williams est au plus mal et a besoin d’un pilote d’expérience, mais son expérience ne suffira pas à relever l’équipe et signera comme meilleur résultat qu’une 4e place. Idem en 2011 où la voiture est encore plus mauvaise . Son contrat n’est pas prolongé par l’écurie anglaise et Barrichello quitte la F1 après 20 saisons et 323 Grands Prix, ce qui constitue le record actuel.

Vie privée :

Originaire de la région de Venise en Italie, Barrichello a grandi aux abords du circuit d’Interlagos. Il raconte que petit il grimpait les barrières pour allez voir tourné les bolides et surtout son idole : Ayrton Senna. Il est marié à Silvanna avec laquelle il a 2 enfants : Eduardo et Fernando.

Gaëtan Campisi

Pilote En F1 de
Marc Gene 2001 - ...
Felipe Massa 2002 - ...
Fernando Alonso 2001 - ...
Rubens Barrichello 1993 - 2011
Eddie Irvine 1993 - 2002
Michael Schumacher 1991 - 2012
Stefan Johansson 1983 - 1991
Michele Alboreto 1981 - 1994
René Arnoux 1978 - 1989
Didier Peroni 1978 - 1982
Patrick Tambay 1977 - 1986
Gilles Villeneuve 1977 - 1982
Carlos Reutemann 1972 - 1982
Arturo Merzario 1972 - 1979
Jody Scheckter 1972 - 1980
Niki Lauda 1971 - 1985
Nanni Galli 1971 - 1973
Clay Regazzoni 1970 - 1980
Ignazio Giunti 1970
Mario Andretti 1968 - 1982
Derek Bell 1968 - 1974
Andrea De Adamich 1968 - 1973
Jacky Ickx 1967 - 1979
Jonathan Williams 1967
Mike Parkes 1966 - 1967
Chris Amon 1963 - 1976
Pedro Rodriguez 1963 - 1971
Ludovico Scarfiott 1963 - 1968
Giancarlo Baghetti 1961 - 1967
Lorenzo Bandini 1961 - 1967
Nino Vaccarella 1961 - 1965
Ricardo Rodriguez 1961 - 1962
John Surtees 1960 - 1972
Richie Ginther 1960 - 1966
Williy Mairesse 1960 - 1963
Dan Gurney 1959 - 1970
Phill Hill 1958 - 1964
Cliff Allison 1958 - 1961
Wolfgang Von Trips 1957 - 1961
Tony Brooks 1956 - 1961
Alfonso De Portago 1956 - 1957
Cesare Perdisa 1955 - 1957
Eugenio Castellott 1955 - 1957
Luigi Musso 1953 - 1958
Umberto Maglioli 1953 - 1956
Mike Hawthorn 1952 - 1958
Peter Collins 1952 - 1958
Paul Frere 1952 - 1956
Piero Carini 1952 - 1953
André Pilette 1951 - 1964
André Simon 1951 - 1957
Maurice Trintignan 1650 - 1964
Harry Schell 1950 - 1960
José Froilàn Gonzà 1950 - 1960
Juan Manuel Fangio 1950 - 1958
Piero Taruffi 1950 - 1956
Luigi Villoresi 1950 - 1956
Alberto Ascari 1950 - 1955
Giuseppe Farina 1950 - 1955
Dorino Serafini 1950
Raymond Sommer 1950

Site du groupe : Photos Vidéos F1 - Dépannage Informatique 45 - F1 en Direct les lives - Actualités ferrari
Les partenaires : F1 - Formule 1 - Info F1 - Hebergement - actualité f1

2004 - 2015 Groupe F1-Direct - Reproduction interdite sous peine de poursuite, merci de lire la charte d'utilisation.
Site déposé à la CNIL - 1089273. Vous disposez d'un droit d'accès et de modification relative à vos données personnelles sur simple demande.